AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé) Jeu 8 Sep - 17:26

Zan Kessler aurait pu avoir le trône impérial. Devenir Empereur. Mais aux yeux de l’énigmatique personnage, c’était absolument impensable. L’Homme de l’ombre, le Maitre des secrets, celui qui n’a pas de cœur… Autant de surnoms qui définissent extrêmement bien le personnage. Son existence n’est que secrets, manipulation et résolution de problèmes, très souvent en éliminant, tout simplement, ledit problème. Rien, au fond, que l’on puisse décemment faire en étant au sommet du pouvoir. Non. Son Impériale Majesté faisait une bien meilleure Impératrice que lui. Il était plus que satisfait d’être dans l’ombre de cette dernière, à assurer sa protection, comme il l’avait toujours fait. Homme de peu de mots, il apparaissait quand elle avait besoin de lui et semblait disparaitre dans les moments plus… Calmes, si on veut.

Évidemment, il détestait se trouver loin de l’Impératrice. La protéger était sa priorité et même si c’était une formidable combattante, l’Empire avait besoin de sa souveraine. Il ne passait jamais de commentaire sur la question mais elle le savait. Elle savait qu’il détestait qu’elle aille quelque part sans le soutien des Services Secrets Impériaux. Sans lui. Il était le Commandant des Services Secrets Impériaux, oui mais il était d’abord et avant tout son plus loyal et dévoué protecteur. Que ce soit avant ce retour dans le temps ou maintenant. Et c’est parce qu’il était entièrement zélé envers sa souveraine qu’il avait décidé de se charger personnellement de cette mission. Quiconque menace la sécurité de l’Empire et de son Impériale Majesté ne mérite qu’une chose : la mort. La mort et encore la mort. L’instigateur de cette vente aux enchères allait payer pour ce crime.

Il s’était donc rendu seul dans une base aménagée à même un astéroïde. Un grand classique des factions pirates bien que dans le cas actuel, il ne s’agisse pas d’une propriété du Consortium de Zann. Il faudrait d’ailleurs qu’il enquête davantage sur le sujet. L’organisation était devenue bien plus forte que ce qu’elle avait été jadis, ce qui semblait suspecter que quelqu’un d’autre avait été affecté par le retour dans le temps. Cette alliance avec la Guilde des chasseurs de primes, par exemple… Mais bon. Il n’était pas ici pour cela et il se retrouva bien vite dans une grande salle où la vente aux enchères aurait lieu. Des armes de destruction massive pour les factions et les mondes non alignés, de quoi faire de terribles dommages au sein de l’Empire. Chose qu’il ne permettrait très certainement pas. La sécurité de l’Impératrice était sa première priorité. Oh oui.

Se mêlant à la foule plutôt compacte, il remarqua la présence de plusieurs figures importantes dont plusieurs industriels. L’Empire avait eu la présence d’esprit de nationaliser toutes les compagnies travaillant pour eux mais ces irresponsables de la République avaient décidé de ne pas leur emboiter le pas et forcément, les éléments si corruptibles de la finance, du commerce et de l’industrie avaient décidé de s’en mettre plein les poches au détriment des autres. Heureusement que l’Empire faisait tout en son pouvoir pour amener l’ordre et la sécurité dans la Galaxie. Comme si la démocratie avait une quelconque place. Un prétexte pour l’anarchie, oui. Seule la discipline et la rigueur pouvaient faire tourner les choses correctement. Quand l’Impératrice aurait exterminé ses ennemis, la Galaxie pourrait enfin connaitre un vrai âge d’or et la paix galactique…


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Grand Maître Jedi
 Grand Maître Jedi
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 31
Localisation : Temple Jedi de Coyn

Feuille de personnage
Double Compte: Elios Albireo / Medlinya Linaewen
Armes: Sabre laser à lame argenté, sabre laser simple à lame azurée (inutilisé), katana en Songsteel
Alignement: Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé) Lun 12 Sep - 18:09


Me rendre à une vente aux enchères. Telle fut la mission que je m'étais confiée lorsque j'appris par un de mes nombreux contacts Républicains, qu'une telle chose se préparait. Trop nombreux étaient les ennemis de la Justice et de l'Ordre. Pire encore que l'Empire, le premier groupuscule venu qui, après l'achat d'une arme particulièrement puissante, aurait très bien pu être capable de détruire une planète… Alderaan était de nouveau une planète trônant sur les cartes spatiales – paradoxe pour quelqu'un provenant, comme moi, du "futur" –, je ne pouvais m'empêcher de visualiser la peur, l'incompréhension du peuple de cette planète qui, alors que pour faire un exemple, fut détruite par l'Empire. Nous devions empêcher cela. Autant la Chancelière que moi-même. Protéger les peuples de la Galaxie, qu'ils soient Impérialistes ou Républicains. Personne n'ignorait que l'Impératrice avait, pour la plupart des planètes, imposer son joug par la force et la peur. Gouverner un peuple par la peur n'apportait rien de plus que des répressions de plus en plus violentes. Et même si cela n'engageait que mes propres paroles tout autant que mes actes, il existait bien d'autres manières que de gouverner un peuple.

Usant de la Force, j'appris l'emplacement exact où allait se dérouler cette vente. La base spatiale, installée à même un astéroïde n'était pas aussi impressionnante que j'aurais pu le croire. Laissant le Karma sur Coyn, je me rendis là-bas en empruntant un des nombreux vaisseaux abandonnés au spatioport. Vu son état, personne ne me poserait de questions. Ainsi, je me posais sur l'astéroïde qui se trouvait être en perpétuel mouvement, une passerelle s'était ouverte, et la voix robotique qui avait "enregistrée" ma demande l'avait acceptée. Même à distance, la Force faisait des miracles. Posant le pied dans la base, je scrutais les alentours. Une multitude de visages m'entouraient. Je n'aurais, sur le moment, jamais cru revoir ces hommes et ces femmes en vie. Le monde avait fondamentalement changé. Jusque dans ses plus profondes méandres. Une femme Coynite avait eu la bonté de me tisser une cape assez grande pour que mon sabre laser – attaché à ma ceinture – passe inaperçu. Cheveux remontés et attachés, je passais entre les futurs acquéreurs sans trop de mal. Passant outre la masse difforme qui continuait de s'agglutiner devant l'estrade sur laquelle la vente ne tarderait pas à se lancer, je me dirigeais discrètement dans une des sales contiguës.

Un nombre incalculable d'armes de poings se trouvaient désormais sous mes yeux. Des vitrines à perte de vue, des blasters, des fusils, la plupart de ces objets se trouvaient être des armes létales de grande puissance. Quelques objets de cérémonie se distinguaient aussi du lot, je reconnus quelques épées sommaires, et une arme de fabrication purement Coynite. Néanmoins, posé sur un pilier de duracier et surveillé par deux gardes lourdement armés, je vis un holocron. Cubique, recouvert des symboles de l'Ordre Jedi… Si un Forceux, ou comme je ne pouvais faire autrement que de penser aux Sith, ne le récupère pour sa propre utilisation, nul être dans la Galaxie ne saurait l'affronter. Les quelques inscriptions faites sur l'holocron faisaient office de "résumé" aux yeux des Jedi. Pour quiconque d'autre, les dorures seraient passées pour de simples fioritures… Mais il en était tout autrement.

Le bras tendu de long de mon corps, je bougeais mes doigts alors que mes pas me rapprochaient inlassablement des deux gardes. Répétant le fait qu'ils ne m'avaient pas vu, j'usais de la Force afin de me jouer de leur mental. Tandis que je m'approchais de plus en plus, leurs regards commencèrent à se poser sur moi. La fluctuation dans la Force me fit m'arrêter. Près à me réduire en cendres, les canons des blasters furent pointés dans ma direction. Finalement, et malgré la Force, les Gardes ne se laissèrent pas aussi facilement berner. Concentration psychologique. Certaines des sections de l'armée de l'Empire formaient leurs soldats à résister aux assauts mentaux des Forceux. Alors voilà donc où finissait ce genre de "super-soldats". Tournant les talons, je repris la direction de la salle des enchères. Cet holocron ne pouvait décemment par tomber entre n'importe quelques mains. Sa position dans la salle secondaire, ainsi que les gardes le protégeant ne laissait que peu de questions en suspend. Il s'agirait de la vente la plus attendue. Des armes, cela se trouvait facilement sur le marché noir… Mais un holocron Jedi… Il s'agissait d'une pièce unique qui pouvait renfermer des informations capitales pour l'avenir de l'Ordre.

Debout, adossé contre un mur, j'étudiais tous ces hommes et ces femmes qui se trouvaient alors ici. La vente n'allait pas tarder à commencer. Une légère vague de respect s'éleva alors que l'estrade fut illuminée. Tout commençait…





Dernière édition par Dante Garvan le Mar 13 Sep - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsresurgence.forumactif.org
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé) Lun 12 Sep - 20:19

L’arsenal vendu aujourd’hui était conséquent. Il y avait de quoi armer un groupe mercenaire de forte taille et causer beaucoup de tort à des planètes où les garnisons impériales n’étaient pas les plus nombreuses. Certains mondes, à cause d’un orgueil qui n’avait pas lieu d’être, essayaient de garder leurs milices en activité en lieu et place d’accepter les forces impériales, pourtant dix fois mieux entrainées et équipées. Dans sa grande sagesse, l’Impératrice avait accepté certaines concessions, le temps de pouvoir envoyer des troupes suffisamment nombreuses. C’est qu’il était inutile de se préoccuper de mondes de second ordre sans intérêt stratégique ou vital pour l’Empire. Ces mondes servaient de tampon entre la République et l’Empire, rien de plus. Et c’était un honneur et un privilège pour ces planètes reculées et pauvre dont personne ne voulait.

Les gouvernements locaux, donc sous les Moffs et les gouverneurs planétaires, pourraient vouloir mettre la main sur ces armes pour tenter de reprendre leur « liberté et leur indépendance ». Ce genre de délire provoqué très certainement par quelque manque d’éducation impériale était relativement peu commun mais toujours regrettable. Certains préféraient réellement vivre dans l’ignorance plutôt que d’accepter la lumière de l’Empire. Il y avait des individus réellement irrécupérables. Et ces individus devaient être éliminés de la circulation, tel un cancer que l’on retirerait. Se promenant au travers de tout ce matériel exposé, Zan remarqua bien sûr l’holocron jedi, un pièce potentiellement intéressante à ramener à l’Impératrice, autrement prioritaire à détruire mais ce n’est pas ce qui attira son attention. Derrière ce dernier, une mallette portant un symbole.

Celui du docteur Nuvo Vindi. Le « bon » docteur avait été éliminé depuis un moment déjà, bien sûr mais son travail lui avait survécu. Si cette mallette tombait entre de mauvaises mains… Il n’y aurait pas que des épidémies sur les mondes impériaux. C’était toute la Galaxie qui serait touchée. Alors qu’il se dirigeait vers la pièce principale il remarqua que quelqu’un d’encapuchonné s’était avancé vers l’holocron avant de se faire repousser à la pointe d’armes. Curieux. Qui était cette personne? Lui-même habillé comme votre contrebandier classique, avec le chapeau à large bord et tout, il se fondait bien dans la masse et étant métamorphe, il avait altéré la coloration de ses yeux et de ses cheveux pour mieux passer inaperçu. Il se dirigea vers l’inconnu qui semblait intéressé plus que de raison par l’holocron et il lui sembla que cette démarche lui était familière…

Continuant de suivre l’inconnue vers la salle principale, il mit une paire de lunettes avec scanner et commença à regarder l’individu devant lui et… Ce sabre laser… Oh oui il le connaissait bien. Dante Garvan. Dans cette nouvelle ligne temporelle, grand maitre de l’ordre jedi. Les deux hommes avaient un historique… Relativement cordial considérant leurs affiliations opposées. L’Impératrice voulant tuer Dante elle-même, Zan Kessler avait ordre de ne pas prendre sa vie et il ne voulait pas trop se risquer à des blessures graves. Si le Jedi succombait à ses blessures avant d’arriver devant l’Impératrice… Non. Mieux ne valait pas y penser. Et ironiquement, ces deux-là, par la force des choses avaient sauvé la galaxie à quelques reprises, unis par une cause commune mais avec des agendas différents. Il se porta à sa hauteur et murmura avec tout la froideur typique de l’Impérial.


« Je vois que dans cette ligne temporelle aussi, nous allons devoir sauver la Galaxie ensemble... »


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Grand Maître Jedi
 Grand Maître Jedi
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 31
Localisation : Temple Jedi de Coyn

Feuille de personnage
Double Compte: Elios Albireo / Medlinya Linaewen
Armes: Sabre laser à lame argenté, sabre laser simple à lame azurée (inutilisé), katana en Songsteel
Alignement: Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé) Jeu 15 Sep - 17:55


Les choses se mirent en branle. Un homme de haute stature avança sur le podium et sa voix grave se mit à résonner dans les enceintes qui flottaient à bonne hauteur du sol. Principalement attirés par les armes et autres objets de morts, les acheteurs se battaient becs et ongles, arguant des sommes de plus en plus faramineuses, se comptant parfois en plusieurs millions de crédits. Non sans compter que certains ajoutaient esclaves, danseuses Twi'leks, allant même jusqu'à offrir la virginité de leur propre enfant. Impassible, mon visage se tournait ça et là, n'offrant que de brèves moment de lumière à ceux sur lesquelles mon regard bleuté se posait. Tour à tour, les objets convoités passaient de mains en mains. Une arme portative capable de détruire un char en un seul et unique tir, une épée faite dans un alliage si résistant qu'il aurait presque pu résister à une lame Mandalorienne. Oui, l'homme dans toute sa splendeur désirait les armes, la force et l'impétuosité de la grisante puissance. Ces erreurs, je ne pouvais que les comprendre. Jedi ou non, l'âme qui naît dans les tréfonds de nos esprits est tant et si bien retors, que moi-même j'ai fauté par amour… Un mensonge pour protéger la femme que j'aimais. Une seule et unique fois. Pour la protéger. Pour me rassurer de sa survie… Et je l'avais perdue à jamais.

A mes côtés, arborant ce visage tout aussi impassible qu'attentif se trouvait un homme que jamais je n'aurais cru revoir ici. La faille avait, semble t'il, apportée des modifications dans le monde actuel. Un espoir rejailli dans mon cœur, celui qu'elle aussi soit encore en vie. Si lui était là, en chair et en os, peut-être qu'elle était elle aussi bel et bien vivante. Des doutes se faisaient encore sentir. Rien ne me prouvais que l'homme à mes côtés, celui-là qui m'avait alors suivit jusqu'ici était le même représentant de l'Empire que dans mes souvenirs. Mais, tandis que cette question venait à peine d'apparaître dans mon esprit, que sa voix résonna à mes oreilles. Lugubre, dangereuse et en même temps, particulièrement rassurante. Zan Kessler, le commandant des Services Secrets Impériaux, homme de peu de foi qui, paradoxalement fut le sujet et l'acteur de nombreux théâtres auxquels j'avais participé. Des missions dans les mondes du Noyau, d'autres dans l'Espace Sauvage, et même quelques unes dans les ruines du Cartel des Hutt.

Un profond respect mutuel était né entre nous. Je ne pouvais accepter ses manières aussi brutales que sanguinaires qui, parfois, furent arrêtées par ma main avant de dépasser les limites de la barbarie Impériale. Ce dernier avait eu des ordres provenant de plus haut, et il paraissait étrangement au fait de ne jamais oser lever la main sur moi. Sa puissance pouvait être ce qu'elle était, un affrontement entre les deux combattants que nous étions n'aurait rien donné de positif. A la manière de mon combat contre cette Sith sur Coruscant, sans la Force et l'entraînement intensif que je m'imposais, j'aurais pu être mit à mal. Il ne lui manquait que cela pour être fondamentalement un point noir pour la République Galactique, la Force. Pour la Chancelière, le fait de manquer cruellement de sensitifs dans ses rangs était parfois évité par des soldats émérites, des pilotes tout aussi courageux que suicidaires… Néanmoins, aucun n'arrivait à la cheville de cet homme. Il forçait un respect des plus mesurables. Tacticien hors pair, conseillé avisé de l'Empire… Zan n'avait que peu de choses à envier aux meilleurs Bothans de la République.


- Il n'y a d'aide potentielle à vos yeux, que lorsque cette dernière sert les intérêts de l'Empire.

Ma phrase fut prononcée avec calme et légèreté. Le fait que je ne parle qu'à voix basse profitant du bruit environnant qui la couvrirait, et ce, afin d'éviter que des oreilles bien trop indiscrètes et mal intentionnées se rendent compte que la présence de deux hommes un peu trop… Puissants pour ne pas être des cibles à abattre au moindre mouvement de leur part. Le fait était établi que, de ce que j'en voyais, l'Impérialiste avait une nouvelle fois prit le pli de changer les traits de son visage. Ces races peuplant de la Galaxie, qui était capable de changer de formes passaient pour être les meilleures espionnes connues. Que leurs représentants soient d'un côté ou d'un autre de la Force.

- Et que me vaut le plaisir de vous croiser ici ? Il est étonnant qu'une personnalité telle que la vôtre vienne à se déplacer personnellement. A moins bien entendu que la raison soit bien entendu de sûreté Galactique…

Ma mémoire ne m'avait jamais fait défaut, et je me souvins avec un certain dégoût, d'une mission passée dans la Bordures extérieure où, accompagné par cet homme, nous avions dut empêcher un peuple entier de détruire sa planète. Ces derniers dévorant les voyageurs qui avaient le malheur de se poser sur le spatioport… Les ordres donnés par le Grand Conseil Jedi avaient été clairs, si personne ne pouvait être sauvé, il fallait endiguer la prolifération de ce virus. Et ce fut fait… Zan avait, dans mes souvenirs, prit un malin plaisir à disposer des explosifs aux points stratégiques, tandis que je retenais ces êtres décharnés qui ne cessaient leur avancée. Lorsque le vaisseau décolla, quittant cette planète désormais abandonnée, l'éclat d'un vermeil sanguinolent s'était collé à ma pupille, me faisant à jamais me souvenir que toutes ces vies prisent par la folie d'une poignée de scientifiques, aurait pu continuer à perdurer s'ils seraient nés ailleurs…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsresurgence.forumactif.org
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé) Jeu 15 Sep - 19:02

Que de potentiel gâché dans cette cause perdue qu’est la démocratie. Dante Garvan aurait sans doute pu faire un Sith tout à fait acceptable dans les rangs de l’Empire. Il avait préféré gaspiller son talent et son énergie avec ce régime corrompu et gangrené qui se prétendait le digne héritier de la République. Non. Bien sûr que non. L’Empire avait succédé à la République, avec la bénédiction du sénat de l’époque. Quoi que puisse en dire la vision de ces anarchistes, « c’est ainsi que meurt la démocratie : sous un tonnerre d’applaudissements ». Feu Palpatine avait créé l’Empire et son Impériale Majesté, l’actuelle Impératrice, dans son infinie sagesse, avait éliminé un cancer pour l’expansion et l’hégémonie impériale. Que ce soit d’où ils étaient partis ou maintenant, Zan Kessler servait l’Empire sans jamais faillir ou douter. Point.

Certes, certes, il reconnaissait une certaine valeur au Jedi. Ne serait-ce que parce que sa souveraine voulait l’exécuter elle-même. Mais il ne faisait aucun effort de fraternisation. Si respect il y avait, c’était uniquement pour le talent de son vis-à-vis. Rien de plus. Rien de moins. Ils avaient la courtoisie professionnelle de ne pas tenter de s’occire à vue et bon gré mal gré, avaient sauvé leur faction respective plus d’une fois. Aujourd’hui ne ferait pas exception et le visage impassible de l’espion resta parfaitement inexpressif aux paroles du Jedi. Un Jedi qui en savait potentiellement un peu trop. Certes, les rumeurs allaient bon train comme quoi le Commandant des Services Secrets Impériaux ne serait pas humain (ou entièrement humain) mais même ceux qui étaient convaincu du contraire n’auraient su dire à quelle race il appartenait vraiment. Ce qui lui convenait parfaitement.

Ce qui faisait que son secret était au minimum partiellement gardé. L’espion ne répondit rien pendant un long moment, ce qui n’était pas inhabituel. Dante savait parfaitement que Kessler ne parlait que peu. C’était extrêmement rare de l’entendre aligner plus que deux ou trois phrases de suite. Il continuait de regarder comment les enchères se déroulaient, étudiant avec attention tout ce qui se passait. Normal. Toujours considérer un plan d’évasion, s’assurer d’avoir au moins un avantage dissimulé… Ces gens ne savaient clairement pas à qui ils auraient à faire. Et c’était tant mieux. Il fallait donc capitaliser sur l’effet de surprise et le maximiser au mieux. Étudier quelle faction semblait en froid avec une autre. Tant de possibilités et autant de moyens de les exploiter… Il reprit finalement la parole au moment où Dante ne devait plus s’attendre à rien de sa part.


« Il s’agit de sûreté galactique. Je suppose que ce sera comme d’habitude : vous repartez avec votre prix et moi avec le mien. »

Dante n’aurait pas davantage de détails à moins de vraiment vouloir creuser et prendre le risque d’irriter Kessler qui serait alors encore moins bavard. Oui. C’était possible. Et Dante le savait. On pouvait détester la froideur de l’espion et son zèle presque fanatique mais il restait un redoutable combattant, un stratège et un tacticien hors pair et dans ces circonstances, votre « meilleur allié ». Une dispute éclata près du podium, deux représentants de clans ou groupes rivaux en venant aux mains sur le fait qu’ils désiraient le même article. Une distraction intéressante pour jauger rapidement du « où est l’article qui m’intéresse ». Il n’y aurait pas de temps à perdre. Que Dante reparte avec sa babiole l’indifférait et si l’Impératrice voulait le réprimander pour la chose, il avait une réponse toute prête. Tant qu’il repartait avec la mallette, le reste était sans importance.


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Grand Maître Jedi
 Grand Maître Jedi
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 31
Localisation : Temple Jedi de Coyn

Feuille de personnage
Double Compte: Elios Albireo / Medlinya Linaewen
Armes: Sabre laser à lame argenté, sabre laser simple à lame azurée (inutilisé), katana en Songsteel
Alignement: Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé) Lun 19 Sep - 22:15


Hum. Qui avait-il de pire pour un Jedi que de se retrouver enfermé dans une salle d'enchères, au milieu de tous ces mafieux plus ou moins dangereux ? Outre le fait bien entendu que ce soit avec l'homme de main de l'Empire. Ce serpent aux milles visages qui prenaient autant de plaisir à parler qu'à devoir se retenir de lui enfoncer son arme dans le ventre. Comme de bien entendu, le fait est avéré, et il ne s'en cachait pas, sans l'interdiction formelle dont il faisait l'objet, et dont j'ignorais les tenants, et pourtant une certaine frustration à mon égard se faisait clairement sentir à chacune de nos malencontreuses rencontres. Cet homme – si tant est qu'il en était bien un – ne laissait que très rarement laisser filtrer ses émotions. Le fait qu'il ne soit aucunement sensitif ne pouvait qu'être rassurant aux yeux de l'Ordre Jedi… Lorsque le Conseil existait toujours tout du moins… Un être aussi puissant que lui, et qui aurait été en mesure d'utiliser la Force se serait sans nuls doutes rangés aux côtés des Sith. Une violence innée, et à la manière d'un sabre éteint, n'attendant que le bon moment pour être utilisé, telle était la manière dont je le percevais. Sournois, froid, distant… Les prémices d'un Inquisiteur Sith dans toute sa splendeur !

Il ne fallait que je n'attende rien de plus qu'un habituel échange de mondanités de sa part. Ce dernier n'était guère plus loquace que moi. Toutefois, une chose le concernant ne pouvait être niée, la finesse de ses stratégies, reliées aux connaissances de la Chancelière, auraient permis l'avènement d'une nouvelle ère de liberté pour la Galaxie sous la bannière de la République. Un espoir tout aussi vain que celui, un jour, de revoir le monde tel que nous l'avions connu l'un et l'autre. Nombreux furent les changements, bénéfiques ou néfastes que le temps et l'espace subirent. Nous-même, dans nos propres corps semblions avoir changés. J'ignorais encore ce qui avait changé en moi, et seule la Force guidait mes pas. C'en était ainsi depuis le jour où j'avais ouvert les yeux sur Coyn. Mon regard se détourna de mon interlocuteur alors que devant l'estrade un esclandre éclata.

Voici le moment que j'attendais depuis le début des enchères. Il s'agissait d'une réaction inhérente à ce genre de rencontres entre grands pontes de la criminalité. Certains se considérant comme supérieurs aux autres, les couvraient d'un dédains teinté d'insultes virulentes et parfois même de violence gratuite. L'Empire n'appréciait qu'à demi-mesure ces rixes, mais comme le disaient parfois leurs troupes : "les Vornskr se mangent entre eux". Tacitement, autant les laisser s'entretuer plutôt que de risquer la vie de nos troupes. La lâcheté de certains me dépassait. Même si je n'en avais cure des idées de l'Empire et de ses dirigeants, je ne pouvais nier l'existence de leurs manières de faire et de penser. Ils promettaient monts et merveilles aux planètes qui se retrouvaient, après avoir accepté d'être mis sous le joug Impérial, écrasés par des impôts tous plus importants les uns que les autres, allant parfois même à "recruter" contre leur gré des soldats pour l'Empire. Bientôt. La liberté leur serait bientôt accordée. La République y veillait. Pour le bien de tous.

Tandis que des cris montaient dans l'assemblé, dans un amas de colère et d'excitation primale, je fermais les yeux et observais les lieux grâce à la Force. Enfin, je découvris où se trouvait l'holocron Jedi. Juste en face de nous, à la gauche de l'estrade, il aurait été le prochain objet de la vente. Profitant de cette petite scène de bagarre entre criminels, je laissais l'Impérial en plan et me glissais entre les "invités". Assez proche de l'estrade, j'avisais une porte dérobée dont seul le contour pouvait être distingué dans le mur. Posant une main contre cette dernière, je l'ouvris légèrement. La Force m'arrêta assez tôt pour que je puisse me dissimuler dans la foule grondante. Apparemment, les deux gardes ne semblaient pas avoir pour habitude de quitter l'holocron. Semblait-il que les connaissances de l'Ordre Jedi seraient un bien un peu trop précieux pour être laissé seul. Il me fallait reconnaître une chose. Je ne pouvais récupérer l'holocron seul. Cherchant Kessler à l'aide de la Force je reconnu la sensation qu'il laissait clairement dans la Force. Mon esprit vogua jusqu'au sien, et je me mis à lui parler.


*L'un et l'autre, sommes ici pour des raisons qui nous sont propres. Deux gardes se trouvent derrière cette porte. Apparemment, je ne suis pas le seul à vouloir récupérer une chose qui fut volé il y a très longtemps… Et qui se trouve non loin de moi…*

Ne pouvant le voir directement, je continuais à sonder les esprits qui nous entouraient. Une colère montait de plus en plus dans tout un chacun. D'ici très peu de temps, les armes seraient utilisées et un immense charnier se trouverait alors devant nos pieds. Une scène que je préférais éviter de voir une nouvelle fois… Kessler me rejoindrais. Nous avions autant besoin l'un de l'autre afin d'obtenir ce que chacun convoitait, et ce, avant de quitter cette base pour redevenir ennemis. Le respect était mutuel et concret, mais jamais ô grand jamais ce dernier ne se changerait en autre chose.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsresurgence.forumactif.org
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé) Mar 20 Sep - 4:07

Tiens, c’était typique de la République et des Jedis ça. Refuser de tuer ou de prendre des mesures drastiques pour ensuite se tourner vers l’Empire et s’attendre à ce qu’il fasse le sale boulot. Dante Garvan était le grand maitre de l’ordre Jedi donc parfaitement capable d’éliminer rapidement et efficacement deux misérables gardes. Pourquoi cette communication télépathique ridicule, alors? Le Jedi savait pertinemment que Kessler ne pourrait pas lui répondre! Arrogant personnage. Le Commandant des Services Secrets Impériaux aurait soupiré d’agacement… Mais cela aurait été faire montre d’une émotion, ce à quoi il se refusait plus souvent qu’autrement. Très bien. Si le Jedi était trop sensible et délicat pour cette tâche, ce n’était pas du tout le cas du bras droit de l’Impératrice. Un problème mort n’est plus un problème.

Silencieux et d’une discrétion presque surnaturelle, Zan Kessler se mit en mouvement et son équipement de haute technologie eut tôt fait de repérer la porte dérobée. C’était donc par-là que le Jedi était passé, confirmant ses doutes. Ce n’était pas comme si Dante Garvan avait échappé à sa vigilance. Il n’était pas là pour le surveiller donc il n’avait pas jugé bon de lui coller au train. Il emprunta le même passage, profitant des ombres pour rester dissimulé et il repéra aisément tant le Jedi que les gardes. Deux cibles faciles qui s’attendaient à un assaut frontal, pas à se frotter à un des meilleurs assassins de l’Empire Galactique. Par le temps que les deux mercenaires se rendent compte que quelque chose clochait, ils étaient déjà morts. Normalement, Zan Kessler opérait avec une seule lame mais pour ce genre de mission, il s’équipait toujours un peu plus généreusement.

Certes, ce n’était pas un utilisateur de la Force mais il avait agi avec une rapidité presque inhumaine et les deux hommes étaient morts avant d’avoir touché le sol. Impassible, le Commandant des Services Secrets Impériaux rangea ses deux armes dans des étuis dissimulés (il ne s’agissait vraisemblablement pas de métal puisqu’il avait réussi à les dissimuler aux scanners) avant de s’avancer pour ramasser la mallette tant convoitée, restée, encore une fois, derrière l’holocron. Certes, il aurait été tenté de récupérer les deux prix mais cela aurait alors nécessité de désobéir à un ordre direct de l’Impératrice. On pourrait alors croire que les deux pourraient repartir tranquillement, chacun avec son butin mais rien n’est jamais SI simple. Il était évident que les choses avaient dégénéré dans la grande salle. Réunir autant de gens motivés par le pouvoir et l’argent...

Une mêlée sanglante avait éclaté et bien évidemment, l’intégralité des lieux était sous verrouillage de sécurité. Tout ce qui était personnel de sécurité tirait à vue sur ce qui ne portait pas leurs insignes ou leurs couleurs. Et ceux qui avaient commencé à s’entretuer le leur rendait la pareille, visant et tirant sur tout ce qui ne représentait pas leurs intérêts personnels. Évidemment, avec une flotte de destroyers stellaires et plusieurs dizaines de stormtroopers, le problème aurait été vite réglé mais l’implication de l’Empire Galactique dans cette affaire ne devait pas être révélée. Alors Zan Kessler devrait une fois de plus faire confiance à Dante Garvan pour réussir et ils repartiraient chacun de leur côté… Jusqu’à la prochaine fois. Quel dommage. Il commençait à se faire tard et ramener Dante dans la carbonite à l’Impératrice pour l’heure du thé était si tentant… Et si formellement interdit par cette même Impératrice. Dommage…


« Vous n’étiez pas capable de juste tuer ces gardes? Nous avons perdu un temps précieux. »


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Grand Maître Jedi
 Grand Maître Jedi
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 31
Localisation : Temple Jedi de Coyn

Feuille de personnage
Double Compte: Elios Albireo / Medlinya Linaewen
Armes: Sabre laser à lame argenté, sabre laser simple à lame azurée (inutilisé), katana en Songsteel
Alignement: Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé) Dim 2 Oct - 10:36


Rare étaient les Jedi qui, à ma manière, préféraient se fondre dans les ombres. Parfois, et à mon plus grand désarroi, je faisais l'office de passer pour ce que je n'étais pas. Tout du moins, lorsque l'Ordre existait c'en était le cas. Je n'était ni un assassin à la solde de l'Ordre, ni même un Chasseur de Prime engagé par le Conseil pour régler les conflits. Mon rôle se tenait à celui d'archiviste. Mon plaisir insondable était celui des holocrons. Pas celui des meurtres. Et tandis que je sentais la présence de l'Impérialiste passer à proximité, je dus retenir ma main pour ne pas l'arrêter. Il était capable de bien pire, je le savais, mais la mort pour un être qui n'était pas en lien avec la Force faisait toujours ressentir une certaine vague de sentiments dans cette dernière. Voilà la manière dont agissait un soldat de l'Empire. Aussi silencieux que dangereux pour ses cibles…

Le bruit sourd et étouffé me fit comprendre que sa partie de la mission venait d'être accomplie. Fermant les yeux, je me déplaçais en usant de la Force pour discerner les corps et l'holocron. Zan se tenait là, droit comme un arbre millénaire et me toisais de son regard impassible. Attendait-il de quelconques remerciements de ma part ? Cela ne pouvait être le cas, les Jedi ne remerciaient jamais les assassins, bien au contraire. Prendre la vie allait à l'encontre des principes de l'Ordre, et encore plus aux miens. Passant à mon tour à côté de lui, j'aperçu le sujet de son désir, une mallette frappé d'un sceau que j'aurais espéré oublier. Puis, tandis que mes doigts s'approchaient de l'holocron, je remarquai sa forme particulière. Bien plus habitué aux cubes, l'icosaèdre flottait dans les airs, juste au dessus d'un coussin de tissus aux reflets bleutés. La Force qui émana de l'holocron me frappa de plein fouet et je manquais de reculer. Ce dernier avait dut appartenir à un Jedi puissant… Très puissant.

Passant la porte dans l'autre sens, nous nous retrouvions face à une autre d'animaux sanguinaires qui, s'entretuant, bloquaient le passage vers l'extérieur. Déviant plusieurs tirs de blaster en usant de la Force, j'écoutais les palabres inutiles de Zann. Un Jedi ne tuait pas, sauf si cela s'avérait nécessaire. Restant muet face à cette question, j'observais la salle. Ils étaient bien trop nombreux pour un affrontement direct. Qui plus est, que ce soit lui ou moi, notre rôle n'était ici que celui d'observateurs incognito. L'Empire ne désirait très certainement pas être mêlée à ce genre d'affaire ; et le fait qu'un Jedi encore en vie, serait une information bien trop juteuse pour les chasseurs de primes qui parcouraient la salle. Nous n'avions donc qu'une seule possibilité…


- Restez à proximité de moi. Nous sortirons d'ici sans avoir à combattre…

Usant des apprentissages de mon Maître, je me mis à respirer à plusieurs reprises. La Force apparue alors à mes yeux sous la forme d'un voile translucide qui nous recouvrit de la tête aux pieds. Désormais, nous serions parfaitement invisible aux yeux de tous. Personne ne nous verrait, il restait encore une chose à régler, et pas des moindres. L'ouverture de la porte du hangar où furent posés nos vaisseaux respectifs. Il était dorénavant plus que temps de nous séparer. Je n'appréciais guère les Impériaux. Aussi, l'holocron étant en ma possession, le Temple Jedi de Coyn serait son nouveau berceau.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsresurgence.forumactif.org
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé) Dim 2 Oct - 16:11

Vraiment, les Jedis étaient d’un conservatisme effarant et d’une imbécilité frôlant l’inconcevable. Refuser de faire ce qui était nécessaire était un défaut que Zan Kessler n’avait pas. Il avait un objectif et rien n’était plus important que sa réalisation. Par la grâce et la volonté de l’Impératrice. Qui plus était, il n’avait pas besoin du Jedi pour sortir d’ici vivant. Il n’en était pas à sa première infiltration et ce ne serait pas la dernière. Jamais il n’avait eu besoin d’autrui pour faire son travail et cela n’allait pas commencer aujourd’hui. Retenant un reniflement dédaigneux qui aurait été une démonstration d’agacement, il se contenta d’ignorer le Jedi et se mit en mouvement sans attendre, se fondant dans les ombres, esquivant la masse de corps en train de s’entretuer. Pour ajouter à la confusion, il balança deux grenades aveuglantes dans la foule.

Progressant donc en parallèle du Jedi, la mallette fermement serrée contre lui, il ne comptait pas revenir auprès de Son Impériale Majesté les mains vides. Absolument hors de question. Qui plus était, s’il parvenait à arriver au hangar avant Dante, il pourrait poser un traqueur sur son vaisseau. L’Impératrice voulait ce Jedi et les ordres de Zan Kessler étaient clairs : ne pas engager le combat contre. Aucune directive ne concernait le fait de surveiller le Jedi en question, ce qui, après tout, faisait partie du mandat des Services Secrets Impériaux. Surveiller les menaces internes et externes à l’Empire Galactique et agir en conséquence, conformément aux directives du Commandant des SSI, soit lui, ou la volonté de l’Impératrice. Certes, il arrivait parfois que Kessler et l’Impératrice ne s’entendent pas sur la marche à suivre pour telle ou telle cible ou opération donnée…

Mais en tant que son collaborateur le plus privilégié, il pouvait parfois donner son avis sur la question et tenter de faire valoir le bien-fondé de son idée. Contrairement à bien des agents de l’Empire Galactique, il pouvait se permettre une moindre mesure de suggestion face à Son Impériale Majesté. Elle apprécierait sans doute de pouvoir suivre et aller rendre visite au Jedi personnellement. Il était hors de question de la faire venir ici. Aussi sage et avisée puisse être l’Impératrice, elle avait souvent un sens du théâtral un peu trop prononcé. Et par sens théâtral, il s’agit bien sûr de débarquer avec une énorme flotte et de détruire cette base et tout ce qui se trouvait dedans. Mourir pour l’Impératrice ne le dérangeait pas. Cependant, il préférait mourir en accomplissant son devoir, pas juste comme un simple martyr. Question de préférence, si on peut appeler la chose ainsi.

Ayant étudié les lieux avant de venir, Kessler arriva légèrement avant Dante mais tout avantage stratégique qu’il aurait pu avoir se retrouva réduit à néant par le fait que la base venait d’être mise en verrouillage complet. Toutes les portes étaient maintenant fermées et verrouillées et passer au travers de la porte du hangar au sabre laser risquait de prendre bien trop de temps. Pirater le système informatique, par contre… Les algorithmes étaient efficaces, oui, mais rien qui pouvait raisonnablement être un défi de taille pour le génie impérial. Le seul petit problème, c’est que si cela prendrait moins de temps que la méthode sabre laser, pour faire un travail de qualité, par exemple, ne pas déclencher une alarme par-dessus le marché, il faudrait prendre le temps de bien faire les choses. Et comme des troupes mercenaires approchaient de leur position… Dante serait chargé de protéger l’impérial pendant qu’il faisait son travail. La routine, quoi.


« Rendez-vous utile avec votre lampe de poche grand format le temps que je déverrouille le hangar.»


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Grand Maître Jedi
 Grand Maître Jedi
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 31
Localisation : Temple Jedi de Coyn

Feuille de personnage
Double Compte: Elios Albireo / Medlinya Linaewen
Armes: Sabre laser à lame argenté, sabre laser simple à lame azurée (inutilisé), katana en Songsteel
Alignement: Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé) Lun 17 Oct - 18:17


Tandis que nous marchions sans que personne ne puisse s'avouer être capable de nous discerner, nous continuions à nous rapprocher de la sortie. Toutefois, et comme cela ne pouvait être possible d'une quelconque autre manière, les portes avaient étés scellées de l'extérieur. Non sans compter sur les mercenaires qui tiraient à vue des potentiels fuyards. Il y avait eu un vol de perpétrer dans la salle des ventes, voir même deux pour être précis, et personne ne sortirait d'ici tant que les objets n'étaient pas retournés à leur place. Ou tout du moins personne ne pouvait sortir d'ici vivant. Comme si le fait de devoir "travailler" avec un sujet de l'Empire ne suffisait pas, les portes fermées semblaient vouloir nous empêcher d'avancer plus en avant. Se mettant à genoux, Kessler me parla. Une voix monocorde et relativement désagréable, je ne pouvais en dire autre chose, monta jusqu'à mes oreilles. Etait-il sérieux ? Mon sabre laser ne servirait jamais de "lampe de poche grand format"…

Ma main droite s'approcha de son visage, et alors que mon poignet passait à moins d'une demi douzaine de centimètre de sa joue, la Force fluctua dans chacun de mes doigts puis, petit à petit, ces derniers se mirent à luire en éclairant l'écran de l'ordinateur qui, je l'espérais, nous permettrait de sortir d'ici indemne. Bien malgré moi, et non sans compter sur les couloirs qui nous séparaient désormais de la salle des ventes, je ressentais l'arrivée imminente de mercenaires dans notre direction. Il devait faire vite, plus vite qu'eux… Tuer quelqu'un, même pour se défendre, jamais je ne me le permettrais. Trop de sang avait coulé par la faute de l'Empire, et même si les holocrons Jedi le taisait, nous autres partisans du Côté Lumineux de la Force n'étions guère mieux.

Kessler s'afférait à ouvrir la porte, je servais de "lampe" et les mercenaires s'approchaient de plus en plus. Le Voile de Force ne nous serait plus d'aucune utilité dans l'état actuel des choses, la concentration que cela me demandait était bien trop important pour que puisse être capable de tout gérer. Fermant les yeux, je prenais le pas sur la moindre sensation extérieure. La température chuta soudainement de plusieurs degrés. De l'acier du sol, jusqu'aux plafonniers flottants au plafond, tout se recouvrit alors de givre et de glace. Joignant le geste à la pensée, un mur de glace commença alors à se former au bout du couloir. Son épaisseur ne pourrait pas résister très longtemps aux tirs de blaster, j'en étais persuadé, néanmoins il nous permettrait de gagner quelques précieuses minutes.


- Il serait temps d'ouvrir cette porte. Nous ne seront plus seul encore très longtemps je le crains.

Des paroles remplies d'un étonnement compréhensible commencèrent à affluer de l'autre côté du mur de glace. A tort ou à raison, ces derniers commencèrent à tirer sur la création gelée. Le temps s'empressait de nous revenir en mémoire. A lieu différent, actes différents… Même si pour une fois, je devais réagir de la même manière que je le fis par le passé. D'un mouvement de mon seul bras libre, et la Force m'y aidant, les assaillants qui, sans discontinuer, s'afférait à réduire le mur de glace en une flaque d'eau s'étendant bientôt jusqu'à nos pieds, se virent retournés contre eux-mêmes.

- Malacia…

Le mot fut prononcé entre les dents. Je n'affectionnais que très peu cette manière de faire. Toutefois, nous n'avions guère le choix… Nos vaisseaux respectifs se trouvant de l'autre côté de cette porte, il était plus que temps de faire nos adieux à nos hôtes du jour. L'holocron était en ma possession. Et même si je n'étais pas stupide au point de retourner immédiatement sur Coyn, je n'avais pourtant pas d'autre choix que de faire confiance à Kessler jusqu'à ce que nous quittions cette base criminelle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsresurgence.forumactif.org
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé) Lun 17 Oct - 19:25

Pas un mot. Pas un son. Zan Kessler continuait de s’afférer à son piratage informatique avec un calme et un détachement que n’aurait pas dédaigné un Jedi. Il restait parfaitement maitre de lui, contournant les protocoles de sécurité et pénétrant au cœur même des systèmes ennemis, semant par le fait même une pagaille monstre. Virus informatifs invasifs et agressifs qui se mirent à détruire le contenu des ordinateurs de bord des vaisseaux connectés (exception faite du sien et de celui du Jedi, ne serait-ce que par conscience professionnelle), éjection des capsules de sauvetage sans personne à bord, ouverture de nombreux sas au travers la station… Il était en train de donner plus que du fil à retordre à ces gens qui semblaient chercher activement à les tuer. Et cela ne lui causait pas le plus petit remord. Son devoir face à l’Empire primait par-dessus tout.

Que le Jedi s’amuse avec ses glaçons grotesques. Le vrai travail, il était en train de le faire et le droïde de combat qui accompagnait le groupe de mercenaires se retourna soudainement contre eux, ses lance-flammes désormais dirigés sur des cibles organiques plutôt que le mur de glace. Et si cela apporta une quelconque satisfaction à l’officier impérial, il n’en laissa absolument rien paraitre. Rien ne semblait pouvoir l’atteindre et pendant que ce nouveau chaos plus ou moins contrôlé se déclenchait, les portes donnant sur le hangar se déverrouillèrent, laissant voir une scène presque apocalyptique. De flammes, des débris, des cadavres. Quelqu’un ou quelque chose avait fait le ménage ici et Zan Kessler ne semblait pas enclin à révéler quoi que ce soit. Que le Jedi marine un peu dans son jus. Certains projets impériaux ne doivent pas être révélés trop rapidement.

Entrant sans attendre et se dirigeant vers son propre vaisseau, il s’arrêta un moment le temps de voir si le Jedi suivait le pas. Quand il fut certain qu’ils étaient plus ou moins hors de danger, il fit se refermer les énormes portes blindées et termina ce qu’il avait commencé. En dehors du hangar pressurisé, ce qu’il restait d’air fut expulsé dans l’espace, s’assurant dans la foulé de ne faire aucun survivant ou témoin… À moins de un, pouvoir survivre sans oxygène et deux, au froid mordant qui commençait à s’installer rapidement, les systèmes de survie de la station étant sous le contrôle de Kessler. Les Jedis pouvaient snober tant qu’ils le voulaient la technologie. Ce n’est pas la Force qui leur aurait permis de prendre contrôle d’un système informatique protégé. Quel dommage. Il était si tentant d’essayer de capturer le Jedi mais… Les ordres.


« Quel dommage de ne pouvoir procéder à votre arrestation. Mais les ordres de l’Impératrice sont absolus. Nous nous reverrons, soyez-en assuré. »

Évidemment, ce qu’il ne disait pas c’est que si le Jedi l’attaquait, en traitre ou à la loyale, il avait l’autorisation de se défendre et si capture il y avait, non pas parce que lui, Zan Kessler avait provoqué l’affrontement mais l’inverse, il pourrait profiter d’une faille dans les ordres de l’Impératrice. Tout ce qu’il fallait c’était la plus petite des provocations et le tour serait joué. Autrement… Il serait impuissant à le retenir, le regarderait partir et quitterait les lieux ensuite pour aller faire son rapport. L’Impératrice dispose d’une infinie sagesse, se raisonna-t-il. Ce n’était pas sa place que de contester ouvertement les ordres, encore moins de désobéir. Et évidemment, il restait désespérément exempt de toute émotion. C’eut été faire plaisir au Jedi, autrement… Chose qu’il se refusait obstinément à faire. Il y allait quand même de la réputation de l’Empire…


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Grand Maître Jedi
 Grand Maître Jedi
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 31
Localisation : Temple Jedi de Coyn

Feuille de personnage
Double Compte: Elios Albireo / Medlinya Linaewen
Armes: Sabre laser à lame argenté, sabre laser simple à lame azurée (inutilisé), katana en Songsteel
Alignement: Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé) Jeu 20 Oct - 11:49


Petit à petit les choses se mirent en place. Non sans user de la Force, je repoussais les assauts répétés des soldats contre la protection que j'avais eu l'intelligence de fabriquer. Soudain, alors que je portais ma main à mon sabre, prêt à en découdre coûte que coûte, j'aperçue les systèmes de protection et de combat se mettre en fonctionnement. Des tourelles descendirent des plafonds, ouvrant des trappes dissimulées. Les tirs de laser transformèrent les mercenaires en un amas de corps disloqués et fumants. La guerre, la violence… L'Empire dans toute sa splendeur, si tant est qu'ils puissent se targuer d'en avoir une quelconque. Rien ne se résolvait de cette manière. Tôt ou tard il le comprendrait, ou tout du moins, les hommes et femmes servant encore l'Empire s'ouvrirait à comprendre cela. Kessler… Je ne pouvais le considérer comme étant un homme aussi pathétique que le reste des Impériaux, mais il possédait ce sens inné du devoir que je ne pouvais laisser de côté. Ceci étant dit, cet homme restait dénué de tout sens moral, et pire encore, de compassion pour autrui. Et c'était sous cet angle que l'Empire le percevait comme un pion d'une importance capitale.

Lorsque les portes du hangar s'ouvrirent, je restais impassible. Le spectacle qui s'offrait à nos yeux et qui, tout du moins en façade, ne faisait ni chaud ni froid à l'Impérial, n'était autre qu'une scène d'une violence atroce. A chacun de mes pas je devais enjamber des corps calcinés, dont la plupart avaient été tout bonnement déchiqueté. Des membres pendaient ça et là, démontrant une bestialité dans l'attaque que jamais je n'aurais un jour eu l'audace de penser. Ce n'était ni l'œuvre des Sith, ni de Kessler… A moins que celui-ci ne me cache quelque chose. Possible. D'un revers de la main, je chassais les flammes qui rongeaient un cadavre dont les hurlements finirent par s'arrêter après quelques secondes d'une incroyable agonie. Dans mon dos, j'entendis les portes se fermer. Ces dernières écrasèrent un inconscient qui tentait de pénétrer dans le hangar. Eclatant en une multitude de morceaux, le reste de son corps sembla vouloir continuer à avancer dans notre direction… Cela pu être possible si seulement le sas de décompression ne venait pas d'être ouvert.

Tout en me dirigeant vers le vaisseau que j'avais utilisé pour venir ici, j'entendis Kessler me parler de sa voix toujours aussi laconique et désagréable à l'oreille. Alors que je me glissais dans le cockpit, je me mis à sourire. Ces quelques mots déguisés n'étaient en fait qu'une mise en garde, voir potentiellement une menace à peine dissimulée. Aucun tact. Après m'être correctement attaché et posant ma main sur le système de fermeture du chasseur, je répondais enfin à Kessler. Il souhaitait me revoir, et même si cela ne pouvait que me rendre perplexe, il était des choses inhérentes à nos vies respectives.


- L'assurance est une chose que l'Empire se concède à considérer comme étant acquise. Mais la Vérité de la Force est tout autre. Au revoir…

Le cockpit se ferma, les propulseurs se mirent en marche. Les flammes jaunes et orangées laissèrent alors place celles bleutées, puis, tournant sur lui-même, le chasseur se retrouva face à la sortie du hangar. L'espace étoilé s'offrait alors à mes yeux, mes paupières se fermèrent et me laissant guider par la Force, je quittais cette base qui d'ici peu ne serait plus qu'un vague souvenir. Une chose dont je ne pouvais douter fut que l'Empire ne laisserait jamais de telles enchères impunies. Que cela soit apprit d'une manière ou d'une autre, leur rôle dans toute cette histoire était tant et si bien visible qu'ils feraient tout pour faire disparaître la moindre parcelle de cet astéroïde. Epiphany entendit ma voix, nous allions nous retrouver sur une des lunes de Kashyyyk. J'y abandonnerais ce chasseur… Kessler pouvait bien me prendre pour un Jedi imbécile, je n'en restais pas moins méfiant. Mais une fois encore, il se trompait. Encore…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsresurgence.forumactif.org
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé) Jeu 20 Oct - 18:53

La mission était terminée. Le danger face à l’Empire écarté. Oh certes, une équipe de nettoyage serait envoyée pour éliminer les survivants et sécuriser le reste des armes et technologies mises en vente. Les traitres seraient pourchassés, certains ayant envoyé des proxys en leur nom. Et encore une fois, l’Empire aiderait à restaurer l’ordre et la sécurité dans cette galaxie troublée. Après tout, tel était un de ses principes fondateurs. Nombreux étaient ceux qui, investis de fausses croyances, pensaient pouvoir éviter l’inévitable. Les Jedis. La République. Les chasseurs de primes. Le Consortium de Zann. Et tant d’autres encore. Mais éventuellement, la raison de l’Empire triompherait de leur réticence. Il plaindrait bien ces êtres égarés mais il était incapable de sentiments. Pour quelqu’un exerçant son métier, il s’agissait tout simplement d’une nuisance.

Repensant à ses options, il décida d’oublier l’idée de traquer le Jedi. Selon toute logique, ce vaisseau n’était pas le sien et il l’abandonnerait tôt ou tard avant de pouvoir permettre à l’Empire de faire quelque gain significatif pour trouver les points névralgiques que ces rebelles dissimulaient encore à son Impériale Majesté et à ses serviteurs. Peu importait. Ce n’était pas parce que cette fois le Jedi s’en tirait à bon compte que cela ne voulait pas dire que cette énième rencontre n’avait pas été révélatrice. Dante Garvan venait de la même ligne temporelle que lui et l’Impératrice. Or, sa marque sur la galaxie était considérablement moins prononcée que ce qu’elle aurait dû, en théorie, être. L’Ordre 66 avait eu lieu et soit il était revenu dans le temps après eux, soit quelque chose l’avait empêché de rallier plus tôt les Jedis survivants à sa cause. Une excellente chose.

Qui plus était, cela ne faisait que confirmer ce qu’il suspectait depuis un moment déjà. Contrairement à l’Empire qui avait été entièrement prit sous contrôle par son Impériale Majesté, l’empêchant de connaitre l’effondrement que seule une poignée de personnes connaissaient désormais, Dante Garvan n’avait pas cherché à prendre le contrôle de la République ou de révéler quelque secret que ce soit. C’était une sorte de loi non écrite, en fait. Ceux du futur ne discutaient que du futur entre eux et n’interféraient pas énormément dans le développement technologique. Il aurait été difficile d’expliquer l’apparition soudaine de destroyers stellaires de classe Pellaon… Surtout que l’homme en l’honneur duquel ces vaisseaux avaient été nommés n’avait rien accompli dans cette temporalité. Améliorer les technologies existantes était bien plus logique. Productif.

Sans un dernier regard pour le hangar dévasté, Zan Kessler contacta ses propres forces puis décolla sans un regret, sans un remord. Quand l’équipe d’intervention arriverait, il serait là à les attendre dans l’espace puis il se chargerait de mener à bien l’opération de nettoyage. D’ici, si jamais par miracle un vaisseau parvenait à s’échapper, il serait en mesure d’engager le combat et de le neutraliser avant l’arrivée des « renforts ». Mais ce qui aurait pu lui arracher un sourire reposait à ses côtés. Le moyen de déclencher une épidémie sur les mondes de la République avec un fléau face auquel seul l’Empire aurait le remède. S’il fallait jouer déloyal pour mettre la dissidence à genoux, il ne voyait aucun inconvénient. Il n’y a ni beauté ni règles dans la guerre. Seulement un objectif : gagner… Et ce peu importe le prix que demanderait pour ce faire l’Impératrice.

Fin.


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Une vente aux enchères explosive (PV Dante Garvan) (Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vente d'un sac de nattes [Terminé]
» L'enfer de Dante [Pv][Terminé]
» Vente d'un ballon de baudruche [Terminé]
» remise en vente des maisons abandonnees
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Résurgence :: Galaxie :: Espace lointain-
Sauter vers: