AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Zan Kessler [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Zan Kessler [Terminé] Mer 7 Sep - 15:33


"Longue vie à l'Empire !"



» Etat Civil





• Nom/Prénom : Kessler, Zan
• Surnom : La maitre des secrets
• Âge : En apparence dans la quarantaine, âge réel inconnu
• Sexe : Masculin
• Espèce : Polydroxol

» Caractéristiques





• Groupes : Empire

• Rang : IV, Commandant des Services Secrets Impériaux

• Pouvoirs : Zan Kessler ne dispose d’aucun pouvoir de la Force.

• Inventaire :

» Armes : N.B. : son arsenal complet est entièrement personnalisé.

- E-11b blaster rifle modifié

- Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75)

- Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps

» Équipement : N.B. : son équipement complet est entièrement personnalisé.

- PAC20 visual wrist comlink modifié

-Datapad incluant un scanner (pour les affaires plus « officielles »)

-Credit chip personnelle modifiable pour représenter ses nombreux alias

• Vaisseau : Le « Vigilantes », un destroyer stellaire de classe Interdictor et une navette de classe Sentinel, le « Veritas »

• Alignement : Neutre

• Planète d'origine : Sevetta

• Physique :

On peut se le dire tout de suite : le physique est terriblement traitre quand il s’agit de Zan Kessler. Il peut être  ce qu’il veut. Un objet, une plante, une créature, un humanoïde… C’est une faculté naturelle chez les Polydroxols. Pour lui, nul besoin de maquillage, de masques ou de déguisement, non : il peut très bien avoir une apparence féminine s’il le désire. Il adopte cependant presque exclusivement des apparences masculines : les forces armées et les gouvernements comptent plus d’hommes influents que de femmes influentes. Mais à quoi ressemble-t-il, à la base? À une flaque de mercure. Vous n’êtes pas impressionné? Lui non plus. D’où l’apparence d’emprunt. Quand vous vous retrouverez face à son air impassible avec des griffes acérées calquées sur un prédateur dans le ventre, vous vous rendrez compte que c’est pratique ce pouvoir.

Comptez-vous chanceux : les Polydroxols sont une espèce virtuellement éteinte. Il y a veillé personnellement. En plus, étant virtuellement immortels, il fallait bien qu’il élimine la compétition. Dans les changeurs de formes, les seuls qui peuvent « compétitionner » et encore, c’est à mettre entre guillemets géants, ce sont les shi’idos. Eux ne peuvent imiter les objets par contre. Est-ce que Kessler a déjà imité des objets? Oui. Il a passé une décennie à se faire passer pour un superbe collier en or… Et à tuer tous ceux qui ont eu le malheur de le mettre à leur cou. Quand vous pouvez vivre pendant des millénaires, se distraire devient difficile. Certes, il préfère l’action à l’immobilisme mais quand Kessler dit qu’il peut être à peu près n’importe quoi… Non, il ne peut pas imiter un destroyer stellaire. Il y a toujours des limites, même pour un Polydroxol endurci comme lui!

Zan Kessler a bien sûr étudié de façon extensive les préférences et les goûts de chaque espèce. Comme il évolue essentiellement au sein de l’Empire, son apparence la plus connue est humaine : Il fait plus de deux mètres de haut pour un poids proportionnel tout en muscle, une carrure qui ne laisse toutefois rien présager des prouesses physiques en termes d’agilité et de rapidité dont il est capable. Il est bâti comme une armoire à glace, ce qui lui évite bien des questions ennuyeuses de la part de ses collègues et subordonnés. En dehors de ce trait plus spécifique, son visage est plutôt carré, ce qui lui donne un air menaçant quand il vous fixe de son regard gris acier, un regard à geler un soleil sur place, le tout agrémenté de cheveux bruns coupés courts selon la réglementation impériale. Ajoutez cela à son uniforme d’un noir profond et vous avez de quoi terroriser l’ennemi.

Il dispose aussi d’un autre avantage. Son cas étant probablement unique, il partage un point commun avec les shi’idos : il possède une forme de télépathie rudimentaire qui lui permet de lire des éléments spécifiques des pensées de surface. Pour être plus précis, afin de parfaire son apparence, il peut projeter une fausse impression sur sa cible et son entourage qui lui permet de cacher toute inconsistance avec la forme choisie. C’est très utile, surtout s’il se retrouve à imiter une espèce qui se sert de l’odorat et de la vue pour identifier les siens. Quand vous pouvez projeter l’illusion d’avoir la bonne signature olfactive… Génial pour l’étude des cultures étrangères. Ceci dit, cela lui a pris des siècles avant de pouvoir l’utiliser sans efforts et elle a encore ses défauts : jamais vous ne pourrez tromper la machine et les utilisateurs de la Force y sont moins vulnérables.

Cette forme de télépathie lui permet aussi de corriger sur le moment certains détails. Admettons qu’il prenne l’apparence d’un homme anonyme, aux cheveux bruns et aux yeux bruns. Il se retrouve face à sa cible. Ils vont à la cantina la plus proche et pendant la soirée, en lisant ses pensées de surfaces, Kessler s’aperçoit que sa cible, une femme, préfère les hommes aux cheveux noirs et aux yeux verts. En usant de son pouvoir de télépathie, non seulement il va adopter une apparence répondant plus à ses critères mais il va faire passer le changement comme inexistant. Comme s’il avait toujours eu cette apparence. Cette anomalie qui est sienne a également pour effet de l’immuniser aux pouvoirs de la Force. Pas les éclairs de Force mais les trucs mentaux. Illusion, manipulation, état de terreur… Tout ce qui affecte la tête ou les sens, il y est immunisé.

• Caractère :

Si à la base Zan Kessler est un Polydroxol, il faut savoir qu’il n’a pas le même genre de craintes ou de vision du monde que celle de ses compatriotes. C’est en fait tout le contraire : Zan a vu dans la galaxie un immense terrain de jeu où sa nature particulière lui permettrait de profiter pleinement de sa trop longue existence, les Polydroxol étant virtuellement immortels. Leader charismatique et apprécié de ses hommes, si la terreur règne dans son service, elle est invisible et le jeu qui la dissimule est fait de main de maître. La peur, il la réserve aux autres, à ceux qui sont sous la loupe constante des Services Secrets Impériaux. Personne n’est trop important ou trop influent pour échapper à sa vigilance. Personne. Il est, après tout, l’homme de l’ombre de l’Impératrice. Il est très fier de sa position, soit dit en passant. Et il compte bien la conserver.

Évidemment, ne dirige pas qui veut les Services Secrets Impériaux et si dans son histoire personnelle Zan Kessler a fait preuve d’un méthodisme déconcertant, éliminant avec rapidité et efficacité ses adversaires et les chefs des services respectifs des organes qui ont été fusionnés pour faire les SSI, c’était dans une optique d’efficacité sur le long terme. Rares sont les plans qu’il envisage sur du court terme : là où les serviteurs de l’Empire en général semblent s’en complaire, il s’en détache, préférant la patiente planification à l’excitation d’une action rapide et décisive pouvant manquer de préparation. Il faut parfois se montrer impitoyable… Et ne pas hésiter à faire le nécessaire quand toutes les autres options sont épuisées. Ceci dit, il semblerait que par définition, Zan Kessler ne cherche pas à être hostile ou envisage d’entrée de jeu la confrontation.

Oui, il voit en les autres et les êtres des chiffres. Des pourcentages. Tout est une question de calcul de risque. Ceci dit, même au cours d’une opération, il ne fera que les morts nécessaires à la complétion de sa mission s’il peut éviter d’en faire plus, n’étant pas le genre de psychopathe que produit en général la galaxie. C’est un tueur méthodique qui préfère en général infliger une mort rapide à jouer les sadiques. Son travail, c’est d’être efficace, pas sanguinaire. Une solution expéditive évite un gaspillage de ressources. Ce n’est pas pour rien que les Services Secrets Impériaux disposent de leurs propres forces de sécurité, de leur armée privée : le tempérament trop belliqueux des forces armées impériales nuit considérablement au besoin de précision et de finesse des SSI. Les explosions, c’est bien mais des résultats vraiment positifs, c’est encore mieux.

Et parlant de travail, Kessler est toujours à son poste. Dormir, manger, boire et respirer… Sont des choses superflues pour lui. En fait… Sa structure génétique et chimique est considérablement différente de l’être humain. Rappelons qu’il est un Polydroxol : l’équivalent d’une flaque de mercure d’environ deux cent kilogrammes. Vous avez déjà vu une flaque de mercure respirer vous? Ou dormir? Il peut imiter à loisir ce genre d’activités mais il n’en voit pas toujours le besoin : le corps d’un Polydroxol fonctionne en circuit fermé. Comme il dispose de temps supplémentaire, soit il le passe au profit de cette vaste organisation qu’il dirige, soit il disparait pour aller faire on ne sait quoi quelque part dans la galaxie et revenir à son poste quand il a terminé de faire ce qu’il avait à faire. Il n’est pas du genre à tout noter dans son agenda ou à laisser des traces.

Quand il porte le masque du chef des SSI, il reste un impérial et un impérial uniquement. Cependant faites bien attention : derrière les apparences prometteuses et plutôt favorables au régime se cache un tout autre type de monstre avide de convoitise… Même sa protégée et plus proche confidente ne peut pas se vanter de tout connaitre sur lui. On parle quand même de l’Impératrice, celle-là même qui a mis entre les mains de cet homme un pouvoir quasiment illimité. C’est qu’il faut une confiance presque aveugle pour faire ça! Zan Kessler ou quoi que soit son véritable nom est un être qui a au strict minimum quelques siècles derrière la ceinture et comme on ne connait pas son passé, on ignore tout de lui dont ce qu’il sait, ce qu’il a appris, ce qu’il a vécu. Quand on parle de Kessler, on parle d’un secret enveloppé dans un mystère à l'intérieur d'une énigme…

• Points forts :

- Incorruptible : Zan Kessler est loyal à l’Impératrice et il ne la trahira jamais. Oui, il agit dans son dos, oui, il garde des cartes dans sa manche mais jamais il ne ferait quelque chose pouvant mettre sa protégée en danger. Il est le gardien le plus loyal et le plus dangereux dans l’arsenal de l’Impératrice. Elle le sait et il le sait. Ne pas avoir la Force ne veut pas dire ne pas être capable de tuer quelqu’un qui l’a, soit dit en passant…

- Charismatique : Il suffit que Zan Kessler entre dans le centre de commandement des SSI pour augmenter soudainement le rendement des troupes. En sa présence, son personnel se sent galvanisé, capable d’accomplir l’impossible et il suscite une loyauté pratiquement à toute épreuve. Les SSI sont prêts à le suivre à l’autre bout de la galaxie sans même hésiter. Il n’incarne pas que l’esprit des SSI. Il EST les Services Secrets Impériaux.

- Insaisissable : Tenter de s’en prendre à Zan Kessler, c’est comme courir après un fantôme. Il ne laisse pas de traces. Il semble toujours avoir trois coups d’avance. Il apparait et disparait avant que l’on puisse le prendre pour cible : c’est le cauchemar des espions et des assassins à la solde de l’ennemi. Il y a fort à parier que si on le capture un jour, c’est parce qu’il se sera laissé faire et non grâce aux talents des autres.

• Points faibles :

- Calculateur : Zan Kessler n’hésitera pas à sacrifier une vie, dix vies, mille vies si pour la réussite de la mission, il se doit d’y avoir des pertes. Se concentrant plus sur la vue d’ensemble que sur les éléments individuels, il a acquis la sinistre réputation d’avoir de la glace dans les veines. Le fait est qu’il sacrifie plus souvent qu’autrement les effectifs d’autres branches et organisations de l’Empire que ses propres forces…

- Impitoyable : Le chef des SSI veut des résultats. Quiconque se montre incapable d’en fournir est donc inutile au bon fonctionnement de l’Empire et la conclusion logique est donc de s’en débarrasser, tout simplement. Les prisonniers qui ne veulent pas coopérer sont éliminés sans remord tout comme les impériaux qui oseraient tourner les coins ronds. Considérant qu’il est juge, jury et bourreau… C’est un brin effrayant.

- Indépendant : S’il est indéniablement loyal à l’Impératrice, Zan Kessler garde ses secrets pour lui. « Ne me pose pas de question et je ne te dirai pas de mensonge » est une des citations qui le caractérise le mieux. Si l’Impératrice ne semble pas dérangée par la chose, cela fait enrager les généraux, amiraux, moffs et autres hauts personnages de l’Empire qui sont souvent informés après les faits des intentions de Kessler...

» Histoire





Zan Kessler n’existe pas. Vous ne trouverez ni acte de naissance, ni acte de décès quand il trépassera : c’est un fantôme. Il est né sur Sevetta, bien qu’il affirme être né sur Coruscant mais le reste est flou. Qui sont ses parents, où il a vécu, quand il a quitté sa planète natale? Le mystère est entier. Ce qui est sûr, c’est que comme les Polydroxols sont virtuellement immortels, la Galaxie n’a pas fini d’entendre des rumeurs originaires d’une ou de l’autre de ses nombreuses identités d’emprunts, créées de toute pièce pour une sorte de jeu dont les règles sont uniquement dans sa tête. Quels intérêts défend-il réellement? Les siens? Ceux de l’Empire? La question se pose et à ce jour, la réponse reste floue. Il est parfaitement logique de vouloir trier la réalité des rumeurs et donc sera abordé ici ce qui constitue les seules traces de l’existence de ce personnage.

Si on remonte suffisamment loin dans les archives de l’ancienne république, quelques rares rapports pré datant la guerre des clones et l’invasion de Naboo parlent d’un Ian Drexler qui pourrait, très vaguement, rappeler l’actuel chef des Services Secrets Impériaux. À part un nom et une description, on ne dispose pas de grand-chose de plus. En fait, pour être exact ladite référence est un résidu d’un fichier effacé qui a été retrouvé par hasard lors de la vente aux enchères d’une carcasse de vaisseau pour la valeur en métal des pièces. S’il existait un rapport plus complet quelque part, il a été perdu depuis longtemps. Il y a fort à parier qu’il est l’architecte derrière la destruction dudit document. Ce ne serait pas la première fois qu’il s’adonnerait à de tels actes. En fait, on peut parier de fortes sommes que ce ne sera pas la dernière non plus. Il tient à ses secrets.

En fait, Ian Drexler a un dossier un peu plus complet dans des bases de données qui ne sont pas celles de la République mais bien celles de la Confédération des Systèmes Indépendants. Pour une raison obscure, avant de devenir Zan Kessler, le Polydroxol était Ian Drexler, agent des Renseignements Confédéraux. Est-ce qu’il a changé de personnage et d’identité par nécessité ou par choix? En tout cas, une rumeur tenace venant des hautes sphères de la CSI (avant leur assassinat par celui qui deviendrait Darth Vader) prétend que le jour précis où Yoda et Sidious se sont affrontés dans le sénat, Drexler y avait été envoyé avec suffisamment d’explosifs pour détruire l’intégralité du bâtiment. Il fut l’unique témoin de ce que certains qualifient de « combat entre la lumière et les ténèbres » et on peut penser que l’événement le marqua d’une façon ou d’une autre.

Avant cela, il aurait été celui qui proposa un des projets les plus sinistres mit sur pied par la CSI : le Malevolence et les autres vaisseaux de classe Subjugator. Ce ne serait pas impossible car on remarquera plus tard sous l’Empire qu’il est un des cerveaux derrière la ligne de croiseur Immobilizer 418 et plus tard des destroyer stellaires de classe Interdictor (le Vigilantes, son vaisseau amiral, est d’ailleurs un exemple flagrant de ce design mais monté sur un destroyer stellaire de classe Imperial II). La fascination pour Kessler dans le fait de neutraliser entièrement les possibilités de fuite de ses ennemis est presque légendaire dans l’Empire. Quiconque tombe dans ses filets, abandonne toute chance de fuite, dira un jour un de ses subordonnés. Une affirmation qui est loin d’être mensongère, comme le prouvera le futur à de très nombreuses reprises pendant la période impériale.

Mis à part ces éléments qui concernent des évènements plus ou moins lointains, on en sait davantage sur les événements plus récents dans sa vie. Zan Kessler a commencé à travailler pour l’Empire dès sa création, ayant servi la République avant cela. Le problème réside dans le fait qu’il n’apparait sur aucun document et dans aucune base de données, ce qui peut être normal pour donner plus de liberté à certains agents mais qui le devient beaucoup moins quand l’agent en question n’a ni résidence ni ne serait-ce qu’un compte quelconque à son nom. Cet homme est une véritable énigme qui pourtant se tint à la droite du chef des Renseignements Impériaux… Qu’il assassina dans un coup de force majeur, en même temps que d’autres hauts placés des Renseignements Impériaux, du Bureau de la Sécurité Impériale et du Comité pour la préservation de l'Ordre Nouveau.

Ce coup de maitre aurait dû faire de lui le responsable de la plus grande institution de collecte de données, d’espionnage et d’infiltration à avoir jamais existé… Mais Sheev Palpatine, l’Empereur qui avait tué une république, craignait que trop de pouvoir tombe entre les mains de cet homme et décida de nommer des pantins pour remplacer les pertes engendrées par ce tour de force majeur, privant Kessler de son triomphe. Un affront qu’il n’oublierait jamais et qui n’est peut-être pas étranger au fait que quelques années plus tard, il allait entretenir un lien tout spécial avec celle qui deviendrait sa protégée. Même après la chute de l’Empire, il resta dans son ombre à la suivre et si le Conseil Impérial parvint à opérer l’Installation Zéro et à déclencher un retour dans le temps accidentel, c’est parce que Zan Kessler était là avec les informations pour rendre la chose possible.

Prenons le temps de nous attarder un moment sur la rencontre entre la dernière admise au sein de l’Inquisitorius et le plus influent membre du Bureau de la Sécurité Impériale. Quand vous avez un don pour déceler le talent, vous voyez bien vite le diamant brut au sein d’une masse de pierres brillantes mais sans valeur. Il avait décelé en celle qui après un retour dans le temps « forcé » deviendrait la nouvelle impératrice. Quand ils se rencontrèrent pour la première fois, Kessler s’adressa ainsi à elle : tu es destinée à de grande chose ma jeune amie. Et par le temps que tu le réalises pleinement, j’aurai déjà pavé la route de ton triomphe. Il passerait les années suivantes, y compris la période post Empire, à œuvrer pour donner toujours plus de pouvoir à la jeune femme. En tant qu’homme de l’ombre, plus loin il était des projecteurs, mieux c’était.

Lors du retour dans le temps, il travailla activement avec l’Impératrice en devenir pour sécuriser un futur à l’Empire. Il récupéra la planète Lola Sayu pour le compte de l’Empire et en fit le centre de détention exclusif des SSI, il mit sur place une réforme en profondeur pour créer les Services Secrets Impériaux, dota ce dernier de troupes aussi compétentes que loyales à l’Impératrice et commença à purger sans pitié tous les indésirables de la hiérarchie. Continuant à servir l’Empire et à disparaitre régulièrement pour mener une curieuse vie sous d’autres identités, il nous est impossible de définir ici son réel agenda. Il agit dans et pour l’intérêt de l’Impératrice mais pourquoi elle et pas un ou une autre, on ne sait pas. Et ce n’est probablement pas l’amour car il n’a pas de cœur. Ou tout du moins, s’il en a un, il est en glace et en pierre, pas en chair en tout cas.

Cependant, tous peuvent se douter de ce que cherche ultimement à faire cet homme quand on connait sa plus célèbre citation, seule indication que sa langue d’origine n’est pas le basique à cause de la connotation donnée à intelligence (dans ce cas, qui désigne les renseignements sur un ennemi, des connaissances de terrain, etc.) : qu’est-ce que la stupidité si ce n’est un manque d’intelligence? Si Kessler fait ce qu’il fait pour acquérir le plus de connaissances possibles, une théorie intéressante, il utilise des méthodes plutôt intéressantes. En tant que Commandant des SSI, il a accès à tous les projets secrets de l’Empire, les archives réservées uniquement aux yeux de l’Impératrice… Tout. Si l’Empire venait en plus à gagner la guerre galactique qui se prépare et bien…

On imagine sans mal toutes les retombées positives que cela aurait pour lui. Un accès total aux bases de données ennemies, ce que l’espionnage seul ne peut pas fournir. Ce qui amène à se poser une autre question : si la connaissance est sa quête, que fait-il de tout ce qu’il a lu, apprit et emmagasiné? Est-ce que dans ses plans, il y a autre chose de prévu, de plus sinistre encore? Il a commis un génocide contre sa propre espèce, en secret, pour éliminer la compétition. Mais la compétition par rapport à quoi? Kessler est vieux de plusieurs siècles et c’est un manipulateur de génie. Quel genre de ficelles a-t-il tiré pendant toutes ces années au juste? Si la galaxie est un vaste terrain de jeu, contre qui joue-t-il? Il serait assez surprenant que ce soit contre lui-même et jamais il n’a fait mention d’un quelconque rival, ce qui rend la chose encore plus curieuse.

Une chose est sûre cependant. Tant que l’Empire sera, tant qu’il sera dirigé par sa protégée, il sera  là pour le défendre. Pour la défendre, pour être exact. Si la guerre recommence à battre son plein, car en l’an 0 BBY, chaque faction campe sur ses positions, c’est un statut quo extrêmement fragile qui se tient là. La minute où les hostilités commenceront, ce sera un nouveau coup de dé. Des dés pipés cette fois. La nouvelle Impératrice n’a pas les défauts de l’ancien Empereur et elle a la tête beaucoup plus clair. L’Empire a une vraie chance de l’emporter cette fois. Si l’Empire gagne, cette fois, alors il n’y aura plus rien pour se mettre en travers de ce mystérieux projet qui semble le motiver depuis si longtemps. Mais guerre il y aura. Il est impossible pour ces dissidents et l’Empire de coexister. Un doit détruire l’autre pour pouvoir vivre en paix.

Et il se tient prêt. Ses agents se tiennent prêts. Les SSI se tiennent prêts. L’emprise des SSI sur l’Empire est plus forte que jamais. Du plus faible des esclaves au plus puissant Sith au service de l’organigramme impérial, personne n’est à l’abri. Il a misé gros sur l’Impératrice et il ne compte pas perdre. Cela n’a jamais été dans sa nature et ce ne le sera très certainement jamais. De nouveaux plans. De nouveaux stratagèmes. De nouvelles manigances. Pour la gloire de l’Empire et de l’Impératrice. Aucun sacrifice n’est trop grand pour obtenir la victoire, aucune tactique ou stratégie trop inhumaine ou immorale. Et puis du reste… Si jamais l’Empire venait à perdre la guerre… Ce qui est à ses yeux hautement improbable, et bien il ne faut pas oublier la chose suivante. S’ils sont revenus dans le temps une fois… Rien ne dit qu’ils ne pourront pas le faire une deuxième fois…

» Parles moi de toi





• Prénom : Vincent
• Âge : 28 ans
• Sexe : Masculin
• Est-ce un double compte ? Un triple compte ? Si oui, de qui ? : Oui, double compte de Tyria Zann
• Nom du personnage/personne utilisé pour l'avatar : Inconnu
• Avez-vous signé le règlement : Évidemment.
• Comment avez-vous connu ce forum ? : Fondateur du forum



"Longue vie à l'Empire !"


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impératrice
Impératrice
avatar
Messages : 119
Date d'inscription : 18/04/2016
Age : 30

Feuille de personnage
Double Compte: Elhenya Angana
Armes: Sabre laser à lame rouge
Alignement: Obscur
Infos fermées
MessageSujet: Re: Zan Kessler [Terminé] Mer 7 Sep - 15:50

Tu es validé cher ami Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zan Kessler [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Résurgence :: Registre Galactique :: Fiches Validées-
Sauter vers: