AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Mandallia] Le choc des civilisations (PV Eden K. Ravenswood)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Capitaine Républicain
Capitaine Républicain
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 23/10/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Zan Kessler et Darth Ignis
Armes: - DC-17m ICWS -DXR-6 disruptor rifle
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: [Mandallia] Le choc des civilisations (PV Eden K. Ravenswood) Dim 19 Mar - 15:30

J’aurai essayé. Qu’on se le dise. De dormir, j’entends. Mais depuis que la chancelière a dit qu’elle allait venir sur Mandallia… Je ne tiens plus en place. J’ai essayé un tas de trucs. J’ai été à l’infirmerie et j’ai ingurgité les tranquillisants les plus puissants de la pharmacie. J’ai harcelé un jedi jusqu’à ce qu’il me donne quelques trucs de méditation. J’ai fait des tours de la base en courant avec tout mon équipement sur le dos. J’ai même entrepris le projet absolument suicidaire de regarder les archives d’une session complète du sénat… Sans succès. Rien à faire. Je n’arrive pas à dormir. Je voudrais, je devrais mais… Je suis bien trop excitée à l’idée de faire découvrir ma planète natale à la chancelière. Pour quoi commencer? Il y a tellement de choses à voir! À découvrir! À… Elle va rencontrer ma mère, les autres chefs de clan…

Fais-toi une raison Tank. Tu ne peux pas aller cogner à la porte de la chancelière parce que tu n’arrives pas à dormir et discuter avec elle jusqu’au moment du départ. Que faire, que faire… La chancelière a l’air tellement gentille et sympathique, peut-être qu’elle comprendrait. Ou pas. Mieux vaut ne pas prendre de chances. Ah les humains. Ils ont l’air si fragiles, si petits comparativement à nous, si… OH NON! Catastrophe! C’est effectivemment le cas! La chancelière EST plus petite et plus fragile que nous! Nous n’avons pas de siège ou de table à sa taille! Quelle horreur diplomatique! Il faut que je fasse quelque chose! Du calme, Tank. Du calme. Il me faut juste du bois, des ciseaux à bois, quelques outils et un miracle. Je n’ai que quelques heures pour tenter, je dis bien tenter de me découvrir des talents en ébénisterie. Et je n’ai pas d’atelier… RAAAAAH!

Maintenant, imaginez, si vous le voulez bien, une montagne de muscle qui essaie avec l’énergie du désespoir de faire une table et une chaise sans manuel, sans instructions, comme ça, au pif. Si vous avez encore assez de souffle entre deux crises d’hilarités, ponctuez la scène de « AIE! » et de « OUILLE » parce que je n’arrête pas de me faire mal avec des outils clairement pas adaptés pour mes grosses mains et plusieurs jurons bien sentis dans une langue que vous ne maitrisez certainement pas. C’est bon, vous avez assez ri? Non? Ok. Imaginez maintenant que quand vous arrivez dans la pièce, il y a plusieurs « prototypes » abandonnés à faire mourir de honte les artistes les plus contemporains… Ça devrait être facile. Quatre pattes, un plateau, un dossier pour la chaise. Même principe pour la table moins le dossier de cette dernière. SIMPLE, NON?

Je pense que je vais devoir abandonner l’idée de styliser l’ensemble avec les symboles de la république. Si absorbée que je suis par mon travail que je ne me rends pas compte que je vais manquer le rendez-vous juste avant le départ. Je dois terminer aussi cet ensemble de coutellerie qui ressemble plus au coffre à jouet d’un sith sado-maso qu’à une fourchette, un couteau et une cuillère mais que voulez-vous que je fasse, je suis une combattante, pas une artisane! Ah et comme j’essaye de faire dans le multitâche, il y a un tas de gribouillis par terre qui se trouvent à être mes essais (ratés) du discours de bienvenue pour la chancelière : « Chère madame la chancelière, je vous remercie du plus profond du dedans de mon cœur… », « Madame la chancelière, je suis votre plus grande fan… », « Salut Eden, ici c’est chez moi, je te montre le coin… » L’horreur quoi.

Donc, si je suis sur le point de manquer le départ, quelle est la réaction logique? Envoyer quelqu’un me chercher. Normalement, un messager. Le truc, c’est que la chancelière, à ce qu’on dit aime faire les choses elle-même. Maintenant, dans le meilleur des mondes, ce serait effectivement un messager qui viendrait me chercher. Ce serait gênant mais mon orgueil y survivrait. Maintenant, dans le pire des scénarios, c’est la chancelière en personne qui vient voir pourquoi je ne suis pas au rendez-vous et tombe sur cette scène apocalyptique. Non mais vous imaginez de quoi j’aurais l’air? Au moins j’ai réussi à terminer une table et une chaise qui sont étonnamment solides et fonctionnelles, le coup de chance après une nuit de calvaire à tenter le quasi impossible. C’est très euh… Rustique, on va dire, comme style… Mais ça ne va pas casser quand la chancelière va s’asseoir. Enfin. Je crois. J’espère…


"Un jour mon supérieur m'a dit: donnes moi un coup de main, Tank. On a dû mal se comprendre. La bonne nouvelle, c'est qu'il peut manger autre chose que de la purée maintenant!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leader de la République Galactique
Leader de la République Galactique
avatar
Messages : 93
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 30
Localisation : Dans mon bureau sur Denon

Feuille de personnage
Double Compte: Kassiopéa O. Silverstone
Armes: Pistolet-blaster (x2) & Lame de Gantelet (x2)
Alignement: Neutre-Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Mandallia] Le choc des civilisations (PV Eden K. Ravenswood) Mer 29 Mar - 16:50

Un engagement renouvelé
Eden K. Ravenswood & Rudatankajarash Zanzamar
C'est déjà le grand jour. Cela fait déjà un moment que la République a signé un accord avec une planète qui fournit de bons éléments au combat même si parfois, la mauvaise compréhension peut causer des dégâts. Je sais qu'un représentant de cette espèce est une Capitaine de l'armée de Terre. On m'a souvent narrer ses performances sur le terrain mais aussi ses maladresses. Et il paraît qu'elle est d'une taille gigantesque. Personnellement, je ne l'a connait pas pour savoir ce genre de détails. Maintenant, dans la mesure où je rends une visite officielle sur sa planète natale, il est normal que je l'invite à faire le trajet en ma compagnie en lui accordant une permission. Bien que ce soit le genre de chose qui m'horripile dans mon rôle, je dois m'y faire vu que je suis celle qui a été élue pour ce rôle. Je me suis engagée dans cette voie alors je m'y tiens. Pas de dérogations possibles, je me l'interdis. Même si je n'aime pas ça, je le fais. Et puis, cela fait un moment que l'on me conseillait de rendre visite à des alliés sur des planètes éloignées. Pourquoi Mandallia ? Tout simplement pour montrer que la République est tolérante et qu'elle ne fait aucune distinction de race dans son gouvernement. Et puis, peut-être qu'une place les attendra au Sénat. C'est un engagement dont je me porte garante après tout.

Après avoir finit les préparatifs avec mes hommes, je regarde l'heure et je me demande où est passée la personne en question. Souriante, je pose la question et je me mets en route à la recherche de la dite personne. On m'a montré une photo et on m'a dit que je ne peut pas la rater vu qu'elle est plus grande que moi et que les humains en général. Je ne sais pas si cela rassure mais j'aime bien marcher donc je marche. Elios est à mes côtés et je me dirige vers les appartements de la Mandallienne. Je suis calme et je reste polie et courtoise. Croisant d'autres personnes au passage, je les salue et ils en font de même. Je porte une tenue des plus simples accompagnant des ballerines de couleur foncé. C'est quand même plus pratique quand on doit bouger. Oui, je sais aussi mettre des talons mais je garde ça pour le Sénat ou les déclarations officielles à la presse. Être belle et élégante fait partie de mon métier alors je devais un minimum me pomponner avant de me rendre là-bas. Surtout que mon séjour là-bas sera probablement visible sur l'Holonet. Marchant simplement, je montre un sourire jusqu'à ce qu'on arrive aux quartiers de la dite surnommé Tank. Poussant un immense soupire, je signale mon arrivée en passant la main devant le capteur de présence.

« - Capitaine Tank, vous êtes là ? Puis-je entrer ? »

Autant demander avant d'entrer. C'est la politesse mais aussi la moindre des choses. Et puis, je ne veux pas paraître désobligeante ou encore malpolie vis-à-vis de mon invitée du moment. Je ne connais pas tous mes hommes mais le voyage sera une bonne occasion de parler des traditions et des coutumes de son peuple. Il faut bien que je me renseigne avant de me rendre là-bas. Le but n'est pas de me fâcher avec les représentants des clans qui vivent sur cette planète. Comme quoi, on en apprend tous les jours quand même. J'ai pris un maximum de renseignements dans les Archives mais on ne peut pas dire qu'elles soient réellement complètes. Ce sera aussi une façon de compléter les données sur le peuple mandallien. Il n'y a pas de mal à vouloir s'informer car je sais que les médias ne me feront pas de pitié si je me plante sur ce coup là... Et pas que les médias d'ailleurs. Attendant devant la porte qui est beaucoup plus grande qu'en général, je montre un sourire en coin alors que Tank devait probablement être occupée derrière tout ça. Je ne suis pas fâchée et ce n'est pas une heure qui va nous fâcher avec les autres. Au pire, je dirais qu'elle est responsable de ce retard et voilà tout mais faut admettre que ce n'est pas correct d'être en retard lorsqu'on doit se rendre à une cérémonie officielle entre deux peuples différents. Mais voulez-vous... Il y a des choses qui ne peuvent pas être programmés. Le retard en fait parti... Joignant mes mains devant moi, je reste debout prête à saluer Tank de ma présence et de ma voix si particulière que tout le monde connait à force d'entendre.




Eden K. Ravenswood

Chancellor, she represents the Galactic Republic. A member Special Forces, she shares her weapons with the brothers. Corelian, she served with honor and pride. Long live the Republic ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Républicain
Capitaine Républicain
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 23/10/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Zan Kessler et Darth Ignis
Armes: - DC-17m ICWS -DXR-6 disruptor rifle
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Mandallia] Le choc des civilisations (PV Eden K. Ravenswood) Mer 29 Mar - 21:41

Catastrophe! C’est bien la chancelière en question qui vient me chercher! Je me relève d’un bond, me prend les pieds dans un de mes essais ratés et dans un « BOUM! » à réveiller une partie des quartiers adjacents, je me vautre au sol. Je me relève aussi sec et cours vers la porte que j’ouvre avec toute la rapidité dont le système est capable. Loktar rigole, enfin, émet le son que font les manticores quand elles trouvent quelque chose d’amusant. Il y a plus de noblesse et d’intelligence chez ces créatures qu’on veut vous le faire croire, je parle par expérience. Je suis plus nerveuse qu’une recrue fraichement débarquée et encore, moi je suis capitaine. C’est la première fois que je rencontre la chancelière de façon aussi « intime » c’est-à-dire sans un paquet de personne autour. Là c’est moi, l’ambassadrice de mon peuple, elle et son garde du corps.

Et Loktar. Je ne vais nulle part sans lui. C’est un ami fidèle et je tiens à lui. J’essaie de trouver une mesure de calme mais ce n’est pas facile. La chancelière c’est un peu mon idole, quand même. Sa politique de tolérance, le fait qu’elle essaie de se montrer le plus juste possible, son parcours… Il y a beaucoup à apprécier chez elle. Je sais, je sais, vous, les gens « civilisés » avez pour habitude de ne pas forcément montrer trop d’émotions. Vous restez « professionnels ». De vous à moi? Ça vous donne un air froid, coincé et hautin. Je préfère être « une sauvage » dans ce cas. Réfléchissons : on ne fait pas de câlin à la chancelière, c’est un peu trop personnel. Je ne peux pas la saluer à la manière des guerriers de chez nous, elle risquerait de se retrouver encastrée dans un mur ou blessé car c’est un salut plutôt viril voire bourrin… Serrer la main c’est pour les civils…

Je finis par me décider pour y aller d’un salut militaire formel mais je peux vous dire que s’il ne manque clairement pas de conviction, il n’est probablement pas aussi protocolaire qu’il devrait l’être. J’ai l’impression d’être une jeune chasseresse devant sa première vraie lance avant une traque de plusieurs jours dans les forêts et les jungles de mon monde natal. L’art d’avoir l’air ridicule d’accord mais vous ne pouvez pas savoir ô combien je considère que c’est un honneur et un privilège d’être en la présence d’un tel personnage. Allez Tank, bordel, de la discipline. Tu peux le faire. Tu t’es déjà assez embarrassée comme ça et tu n’as même pas encore mis le pied à bord du vaisseau qui va vous amener alors… Tâches de te rattraper pendant que tu le peux encore! Autant jouer la carte de l’honnêteté, ça va peut-être aider à clarifier les choses, non?


« M… Madame la chancelière… Si vous saviez comme c’est un honneur de vous rencontrer de façon si… Personnelle… Vous êtes une inspiration pour moi et c’est sûr, je dois avoir l’air complètement ridicule mais… C’est juste que… Capitaine-ambassdrice Rudatankajarash Zanzamar, au rapport, madame la chancelière. Je ramasse les meubles que j’ai créés pour votre séjour par chez nous et je suis prête. »

Je retourne dans mes quartiers, on peut entendre du bruit et je ressors avec la table, la chaise et mon paquetage. Tout bien considéré, il est plutôt pas mal mon travail… Tout bien considéré, je dirais que je m’en suis même très bien sortit. Loktar sort derrière moi et je lui fais les gros yeux. Si la chancelière veut le flatter, il se laisse faire. Pas de grognements, encore moins de morsure sinon ça va barder! Et si tu veux lui faire une léchouille, pas en plein visage, on ne veut pas noyer la chancelière sous la bave! C’est con mais en ce moment je préfèrerais être sur le champ de bataille, je serais mille fois moins nerveuse. C’est la chancelière en personne. Là. Devant moi. En chair et en os. Vous vous rendez compte? Comment voulez-vous que je ne sois pas surexcitée. Essaie de ne pas te ridiculiser, Tank… Ce serait mauvais pour les relations diplomatiques…


"Un jour mon supérieur m'a dit: donnes moi un coup de main, Tank. On a dû mal se comprendre. La bonne nouvelle, c'est qu'il peut manger autre chose que de la purée maintenant!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[Mandallia] Le choc des civilisations (PV Eden K. Ravenswood)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une journée éprouvante [PV Eden]
» Mickaël Eden
» Dimitri Payet (by Eden-Hazard)
» Peste et Tempête, tandem de choc...
» Inscription d'Eden Marshall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Résurgence :: Galaxie :: Espace lointain-
Sauter vers: