AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Asuna Tial - Jedi Républicain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Diplomate Jedi Republicain
Diplomate Jedi Republicain
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Double Compte: Ben Ghoster / Ignil Kal
Armes: Sabre rapière laser, Rapière vibrolame, Blaster DL-22
Alignement: Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Asuna Tial - Jedi Républicain Ven 17 Mar - 10:55


"Que la Force soit avec toi."



» Etat Civil





• Nom/Prénom : Tial Asuna
• Surnom : Lightning Flash ( L’éclair Foudroyant)
• Âge : 20 ans.
• Sexe : Féminin
• Espèce : Humaine

» Caractéristiques





• Groupes : Jedi

• Rang : IV – Jedi Républicain.

• Pouvoirs :

Niveau 1 : Tous.
Niveau 2 : Tous.
Niveau 3 : Tous.
Niveau 4 : Tous.
Pouvoirs Hors Quota : Empathie de Force, Télékinésie, Télépathie et Traduction de Force.

• Inventaire :

- Sabre laser forme Rapière : Sabre particulier, j’ai fait un sabre qui me convenait parfaitement à ma manière de combattre. La lame sort de la poignée au dessus de la garde ovale. Ma couleur de sabre est bleu, de la même couleur que celle de ma mère adoptive quasiment. Le sabre est caché dans une poche intérieur.
- Rapière Vibrolame : Rapière que je porte toujours sur moi dans mon fourreau. C’est ce que je me sers pour me balader le plus souvent en ville ou sur des planètes en générale. Elle est rangée dans un fourreau qui se situe sur mon flanc gauche.
- Blaster DL-22 : Blaster fortement utile que j’utilisais quand j’avais dut me débrouiller sans sabre laser. Je le garde toujours sur moi et il est fort utile pour passer inaperçu et ne pas montrer que je suis un Jedi.
- Collier avec Pendentif Eclair: C'est un collier que j'ai depuis ma naissance. Il est ré-ajustable. Seul souvenir de mes parents biologiques. Derrière le pendentif il y a deux lettres. E et R. Peut-être les initiales de mes parents? Je ne saurais jamais.

• Vaisseau : YT-1300, surnommé Fallen Angel.

• Alignement : Lumineux

• Planète d'origine : Alderaan.

• Physique :
Je porte souvent une tenue blanche avec une jupe rouge avec en dessous un shorty. Je suis quelqu’un de très poussé sur ma tenue. C’est ma tenue de Jedi. Parfois je porte ma bure rougeâtre afin de me cacher un peu. Ce que je peux dire c’est que j’ai de long cheveux roux, et de grand yeux marrons. J’ai des traits de visage très fin. Je ne semble pas très musclés mais en réalité je le suis quand même un minimum. J’ai une taille fine et je suis de taille ni trop grande ni trop petite. J’ai ma rapière vibrolame qui est accroché sur le côté gauche et mon blaster sur la droite. Mon sabre a une garde de forme ovale. J’ai même un fourreau parfois je m’amuse même à mettre mon sabre laser à la place de ma vibrolame en forme de rapière. J’ai eu des difficultés à faire en sorte que mon sabre et mon fourreau se coordonne parfaitement et qu’aucun des deux ne tombe. Mais j’y suis parvenue. Mon sabre est cachée dans une de mes vestes, une poche intérieur. J’essaie de jamais m’en séparer tout comme mon collier que j'ai toujours sur moi.
Quand je veux être en mission d’infiltration ou passer inaperçu je sais me déguiser aisément. Je change d’abord la couleur de mes cheveux en bleu. Je mets des lentilles aussi de couleur bleus. En fait je passe du rouge au bleu si je puis dire. Ah et je me mets des fausses oreilles pointus. Cela me permet de passer beaucoup plus facilement de manière inaperçue. Bien entendu j’ai toujours mon sabre et ma rapière sur moi ainsi que mon blaster. Lorsque je me balade tranquillement dans la rue ou me reposer tranquillement, je me mets à porter un débardeur blanc et un pull jaune ainsi qu’une jupe marron avec un shorty en dessous. Cela me permet de me détendre et d’avoir peu de soucis avec les gens.
Je parle beaucoup avec mes mains, c’est quelque chose que j’ai remarqué et qui est assez embarrassant. L’un de mes autres tics est le fait que je joue parfois avec mes cheveux quand je réfléchis à quelque chose. Certains trouve que c’est agaçant mais pour ma part c’est un moyen que j’ai pour mieux me concentrer.


• Caractère :
Je suis quelqu’un de très gentille. Je ne suis pas du genre à être mauvaise. J’aime beaucoup comment la vie dans la République est. L’Empire me fait froid dans le dos, et je dois admettre qu’une guerre entre les deux camps ne m’enchante guère. On peut trouver un compromis peut-être. Je suis contre le fait d’attaquer les personnes sans défenses. Je serais prête à dégainer mon sabre ou tirer sur une personne qui tente de s’en prendre à des plus faible ou à des innocents. Sinon en générale j’aime me détendre et profiter de chaque instant. La vie est importante et il ne faut pas s’empêcher de faire les choses qu’on aime. J’adore cuisiner, même si ce n’est pas forcément flagrant, je me prépare toujours de bons petits plats.
Lorsque je suis entouré de gens que je ne connais pas, j’essaie de ne pas être trop collante ni même agaçante. Je ne suis pas du genre à me plaindre ni même à dire ce qui ne va pas. Je préfère arborer un sourire radieux afin que personne ne s’inquiète. Je ne veux pas que les gens soient inquiet pour moi. J’aime aider les gens qui ont besoin d’aide et de soutien. Je ne laisse jamais quelqu’un tomber ça non. Et je suis prêt à me battre pour empêcher quelqu’un de mourir. Je suis un peu sensible sur la mort des gens dont je suis proche. Je m’en remets souvent au code Jedi, mais il me faut prendre beaucoup sur moi-même afin de ne pas perdre la tête dans le côté obscur. Le nouveau code jedi est quelque chose de très libre de ce que j’ai ressenti. On a le droit d’être amoureux. Je ne sais pas si je le serais mais bon, la Force en décidera. Après pour ce qui est de mon avis sur les Siths c’est que la plupart sont justes des gens qui n’arrivent qu’à trouver leur plaisir dans la colère et la destruction. Je n’ai pas encore rencontré un Sith qui n’est pas une personne assoiffé de pouvoir.
Sinon j’ai un profond respect pour les maîtres Jedis du conseil et le Grand Maître Jedi Garvan. Les Jedis m’ont montré un moyen d’être moi même et de vivre d’une manière que je n’aurais probablement jamais penser. Je suis fier d’être une Jedi et je n’ai pas peur de le montrer. Même si je cache mon appartenance à l’ordre pour certaine mission ou certains endroits je suis fier d’en faire partie.


• Points forts :
- Persuasive : J’ai toujours été très persuasive. Je trouve toujours des bons arguments afin de montrer que j’ai raison et qu’il faut faire ce que je dis. Et si cela ne marche pas, je sais que je peux utiliser la Persuasion de Force avec laquelle j’ai une certaine affinité.
- Maniement du sabre : Je me suis habituée à me battre au sabre. Mes formes les plus poussées sur l’art du combat sont la forme II et III. En combat sabre contre sabre je sais combattre aisément sans aucune difficulté. Lorsque j’en ai la possibilité j’utilise la Forme VIII qui permet de profiter du terrain afin de gagner un avantage.
- Réactive : Je suis capable de m’adapter rapidement à n’importe quelle situation. Je tâche de pouvoir réagir dans l’instant, sans perdre de temps. Un changement de tactique ou encore un enchaînement improvisé ? Peu importe je sais ce que je fais et je réagis au quart de tour.


• Points faibles :
- Curieuse : On dit souvent que la curiosité est un vilain défaut. Dans mon cas c’est bien vrai. Je ne recule devant rien quand je trouve quelque chose d’intéressant à rechercher. On me parle d’un lieu secret ? J’y vais pour voir ce qui s’y tramerai et connaître les détails. Ça m’a déjà mise en danger plusieurs fois mais ça ne m’arrête quand même pas.
- Impulsive : Lorsque je vois quelqu’un souffrir inutilement ou que quelqu’un est sur le point de mourir, je ne peux m’empêcher de foncer tête baissé dans le danger. Je veux protéger les gens et je n’ai pas peur de foncer dans le tas.
- Défis : Quand on m’énerve de trop j’aime faire comprendre que je peux avoir raison. Souvent je me mets à défier les gens pour leur faire comprendre que j’ai raison. Ça va de même quand quelqu’un continue de m’agacer en me draguant ou encore à m’embêter d’une manière ou d’une autre. Je n’ai pas peur de relevé des défis et je ne perdrais jamais la face.


» Histoire




Qui suis-je ? Et quand suis-je né ? Bonne question. Je dois admettre que j’y ai beaucoup réfléchit. Toute mon existence j’avais cette question et aucune réponse. Mais pour comprendre cela il me faut vous raconter mon histoire. Elle n’a rien de très intéressante cela dit.

L’une des seules choses que je sais c’est le fait que je suis née sur Aldéraan. Mais je n’ai jamais connu mes vrais parentss. Je suis née vers la fin de la Guerre des Clones, un an avant la grande purge des Jedis. De ce que m’a dit ma mère adoptive c’est que j’étais un enfant laissé à la rue avec simplement un collier avec les initiales E. et R. derrière un éclair. De là une jeune femme me trouva et m’emmena avec elle. Ma mère adoptive était une contrebandière qui vivait du mieux qu’elle pouvait. Elle travaillait seule et ne comptait que sur elle, voir sur moi parfois. C’est dans cette atmosphère que j’ai été éduqué.

Pendant seize années j’ai été élevé et éduqué par ma mère. Elle s’appelait Tiala J’aurai vraiment cru que c’était ma mère si je n’avais pas remarqué que c’était une Togruta et moi qui était humaine. Mais cela importait peu. Elle était douce et fortement aimante. Elle m’expliqua qu’il ne fallait pas que je me laisse submerger par les émotions négatives telle que la colère, la haine, et la peur. J’apprenais avec elle à ne pas avoir peur ou tout du moins à la surmonter. Durant mes premières années, j’apprenais à lire et écrire. On faisait aussi un système de repos. Ma mère adoptive s’amusait au moins deux fois par jour à se mettre en tailleur et de se détendre. Elle appelait ça de la méditation. Je trouvais ça bizarre. Surtout que même quand je l’embêtais elle ne bougeait pas. Un jour je l’ai vu faire léviter un objet pendant sa méditation, alors j’ai trouvé ça drôle et j’ai commencé à faire comme elle pour réussir. C’est comme ça qu’elle me surprit à faire comme elle pendant ses méditations. Ce fût au bout d’un moment seulement que je réussissais à faire soulever un objet. J’étais toute fière. Je l’ai montré à ma mère adoptive qui me félicita et qui commença à m’expliquer que c’était grâce à la force.

C’était ainsi qu’à mes six ans je commençais à apprendre les préceptes des Jedis et leurs histoires. Tiala m’expliqua qu’elle était une ancienne Jedi, mais qu’elle avait quitté l’Ordre il y a fort longtemps. Mais que maintenant elle était une contrebandière qui vivait au jour le jour. Durant nos aventures elle m’apprit à me servir d’un blaster pour commencer. Je devais viser des cibles qu’elle lançait dans les airs. Au début ce n’était pas simple, mais au fur et à mesure je devenais rapidement forte à ce jeu. Puis Tiazaki me demanda de tirer les yeux fermés. Elle me demandait de voir par la Force. Ce n’était pas chose aisée et je ratais beaucoup mes cibles au début, mais finalement je voyais les cibles et je pouvais les sentir. J’avais toujours ce genre d’exercice tous les jours. Mais ce n’était pas que cela. En plus de cet exercice de tir, j’apprenais avec elle à piloter le vaisseau. C’était amusant, je rigolais beaucoup. Puis elle tenta de m’expliquer que je devais combattre aussi avec une vibrolame. Je devais en choisir une qui me plaisait. Je cherchais et j’avais trouvé. Je voulais une en forme de rapière, enfin c’était le nom. C’est ainsi que j’apprenais à me battre petit à petit. Je trouvais cela rigolo et je m’amusais à être la plus rapide possible. Ma mère adoptive s’amusait à m’appeler l’éclair foudroyant. J’aimais beaucoup de surnom et ça montrer comment j’aimais me battre.

C’est ainsi que se déroulait la plupart de nos journées, de l’apprentissage, beaucoup d’apprentissage. Mais je m’en fichais car Tiala était extrêmement gentille et je me débrouillais plutôt bien. Surtout pour ce qui était du combat au sabre. Durant mes années d’entraînements, nous voyageâmes beaucoup. Nous passions sur Tatooine, Ord Mantell, Ryloth, Hoth, Yavin et d’autres planètes que je n’ai pas cité. Nous avions beaucoup de demande des Hutts au début, mais ils se faisaient de plus en plus rares. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi. A ce qui paraît un nouveau concurrent arrivait et il était très dangereux. Mais sinon la plupart du temps nous avions des missions assez banales. Il n’était pas rare que l’Empire nous course après mais on réussissait toujours à s’en sortir. Enfin presque. Mais c’est pour plus tard. C’est à mes treize ans que j’ai trouvé mon cristal.

Nous venions de terminer une mission dans la bordure intérieur, sur la planète Denon, et j’étais au commande de notre vaisseau. Curieusement je sentis quelque chose m’appeler au loin. Je ne savais pas ce que c’était, mais je sentais qu’il me fallait y aller. Alors je commençais à me diriger vers l’endroit avec le vaisseau. Ma mère adoptive me demanda ce qui se passait. Je lui expliquais alors la raison de notre direction. Elle souriait une fois que j’avais fini de parler et elle m’expliqua que l’on allait suivre mon instinct. Cet instinct nous a amené vers la planète Opila dans le système de Fyrth. La planète était identique à Yavin en plusieurs point. De la couleurs verdâtre et des marais. Je ne savais pas vraiment qu’est-ce que j’étais venu cherché, mais ma mère adoptive m’expliqua qu’il fallait que je continue à chercher moi même. Alors je descendis et je me mis à suivre la Force qui me guidait petit à petit. Cela me conduisit à une grotte sombre. Ignorant la peur je commençais à m’y engouffrer.

Il faisait sombre et je ne voyais presque rien. Je prenais une lampe et l’allumais. La grotte était profonde et seul le bruit de mes pas brisait le silence de ce lieu. Marchant pas à pas je mis une bonne heure de marche avant d’arriver à un lieu magnifique. Après un immense dédale, je me retrouvais devant une cavité où les parois étaient illuminées de milliers de petits cristaux lumineux. Je n’avais pu besoin de ma torche tant que l’endroit était luminescent. Je n’en revenais pas de la beauté de l’endroit. Mais ce n’était pas cela qui m’appelait. Je remarquais un cristal au centre de la parois en face de moi. Il était bien ancré mais je sentais qu’il m’appelait. Je bandais ma volonté afin de le faire venir à moi par la force, mais pas moyen. Alors je me mis à avancer jusqu’à lui. Le cristal était de couleur bleuâtre, un peu plus gros que les autres. J’ai eu l’envie soudaine de le toucher. Tendant la main je le touchais du bout des doigts et une fois en contact je sentais la force lié ce cristal à mon corps, mon âme. Je fermais les yeux dans une sensation de paix. En ouvrant les yeux, il se trouvait dans ma main. Je le regardais de plus près et je voyais qu’il avait des impuretés, mais je le trouvais beau quand même.

Une fois de retour au vaisseau, Tiala me demanda alors si j’avais trouvé ce que je cherchais. Je hochais la tête et lui montrais mon cristal. Elle me sourit de nouveau et m’emmena avec elle dans le vaisseau pour aller dans sa chambre. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi, mais elle me montra finalement un sabre laser, le sien. Il était d’une couleur bleu presque identique à celui de mon cristal. C’est ainsi qu’elle m’expliqua l’existence des sabres lasers et que ce que j’avais là était un cristal kyber, un cristal Jenruax, pour ma part. Elle me disait que cela était l’âme du sabre et que je devais construire moi-même mon propre sabre laser. Elle me donna des composants et me montra un schéma de comment construire un sabre. Je mis plusieurs jours à construire mon sabre. Il me fallait utiliser la force et donner la forme que je voulais au sabre. Ce n’était pas chose simple, mais j’avais réussi. Toute fière je montrais le résultat à ma mère adoptive qui confirma que c’était du bon travail. Si j’ai mis tout ce temps c’était parce que j’avais fais en sorte que mon sabre puisse tenir dans un fourreau, pour faire croire que j’avais une rapière vibrolame.

Ce fut ainsi que durant trois ans nous continuâmes à voyager et à vivre de nos aventures. Mais malheureusement ce fût à mes seize ans que je subis une perte immense. Un jour nous furent appelé pour une mission spéciale. Elle se situait sur Geonosis, une planète qui avait connu le début de la Guerre des Clones, un lieu où il y avait eu la présence du mal. Sauf que c’était un signal de détresse, alors nous y sommes allées. Ce fût là notre erreur. C’était un piège tendu par un Sith. Quoi qu’il en soit, une fois sur le lieu du message de détresse, le Sith arriva avec un sabre à la main et un regard sadique. Je n’étais pas rassurée, et ma mère adoptive non plus. De là un combat pour la survie s’en suivit. Il nous dominait largement, mais il n’arrivait pas à nous battre. Nous tenions bon. Sauf qu’à un moment il déclencha un dispositif et fit exploser une partie de la grotte. Je n’eu le temps que de reculer et tomber au sol. Tiala me protégea alors que j’allais finir écraser par un rocher. Elle le repoussa, mais avant que je n’ai pu me relever je voyais un sabre la transpercer en plein dans l’estomac.

Je sentis la tristesse m’envahir alors qu’un cris de douleur s’échappa de moi. Je me mis à me redresser rapidement et je fonçais vers le Sith. Je devais l’éliminer afin de porter secours à ma mère adoptive. Je me battais sous la troisième forme car il ne cessait de m’asséner des attaques sans que je puisse répliquer. Je ne pouvais gagner de la sorte, mais dans ce cas là il me fallait gagner autrement. Reculant de plusieurs mètres avec une acrobatie, je respirais calmement et faisait le vide en moi. Il me fallait simplement le battre, ce n’était qu’un homme rien de plus. J’ouvrais les yeux, la détermination au visage. Je fonçais dessus à vive allure, mais comparé à tout à l’heure je ne pensais plus. Je me laissais guider par la Force. Le combat prenait une toute autre tournure. Je me battais sous la huitième forme et je voyais qu’il perdait du terrain. Je continuais encore et encore jusqu’à ce qu’il fasse un faux pas. De là j’en profitais et je le décapitais. Je rangeais alors mon sabre et me mis à courir vers ma mère adoptive.

Je la tenais dans mes bras alors que je sentais petit à petit que la vie la quittait. J’avais les larmes aux yeux, je pleurais. Je ne voulais pas qu’elle parte. J’avais encore besoin d’elle. Elle essuya mes larmes et me demanda de pas la pleurer car elle allait faire qu’un avec la force. Elle m’expliqua que grâce à moi elle avait pu savoir ce que c’était d’avoir une fille. Je la serrais dans mes bras en lui disant que je l’aimais. Elle me répondit qu’elle aussi elle m’aimait avant de ne faire plus qu’un avec la force. Ce fut sur son corps que je me mis à pleurer et hurler. Je ne sentais plus sa présence vivante. Une partie de moi était morte avec elle. Mais je devais faire honneur à sa mémoire. Alors je me mis à sécher mes larmes et je lui donnais des funérailles dignes d’un Jedi. Je quittais cette maudite planète et je décidais de partir loin de celle-ci. Qu’allais-je faire de ma vie ? Je ne savais pas réellement. Je pouvais suivre les pas de ma mère adoptive, enfin mon maître, et faire de la contrebande. Mais ça ne me convenait pas. Je voulais aider les gens mais je ne savais pas vraiment.

Je m’étais rendu sur Nar Shaddaa pour boire un coup et réfléchir à ce que j’allais faire. J’étais encore jeune et j’avais le temps de penser à l’avenir. Curieusement je sentis quelque chose dans la force. Une présence forte et calme. Je me retournais et voyais un homme au long cheveux argenté et au physique et trait fin. Je m’approchais de sa table et je commençais à lui demander qui il était. Il me répondait de manière téléphatique. Cela me semblait insensé. Un Jedi ? Étrangement je sentais que je pouvais lui faire confiance et nous commençâmes à nous parler franchement. J’appris ainsi qu’il était en réalité le chef de l’Ordre Jedi. Après une longue discussion il m’expliqua les nouvelles règles du code Jedi. Je les trouvais intrigante, mais je ne les trouvais pas stupide. Nous n’étions pas des machines. Je finissais par lui parler du fait que je ne savais si ma formation était terminé. Il m’emmena par la suite sur la nouvelle planète de l’Ordre et termina ma formation avec les nouvelles règles de l’Ordre.

Finalement je ne restais pas bien longtemps sous la tutelle de maître Garvan et je me mis à voyager vers la capitale de la République. Au fil des années je remarquais que les gens avaient du mal à se mettre d’accord. Alors je tentais de les aider du mieux que je pouvais. Éviter une bagarre en calmant les deux partis, trouver un compromis. J’essayais toujours d’être la plus juste et neutre possible, bien que ce n’était pas tous les jours simple. A de très rare moment j’avais à sortir ma rapière vibrolame mais la plupart des temps quelques mots bien placés et tout rentrait dans l’ordre. Je n’avais que rarement l’occasion d’employer la force brute. Les gens étaient assez intelligent pour ne pas chercher plus loin. Généralement j’envoie bouler gentiment les dragueurs, mais s’ils continuent à forcer un peu de diplomatie musclée et hop c’est réglé. J’essayais de ne pas montrer que j’étais une Jedi. On me prenait souvent pour une contrebandière au service de la République, et je devais dire que ça m’allait plutôt bien. En plus de faire la diplomate, j’aidais la République en apportant des médicaments et des réserves aux planètes dans le besoin.

Un jour lorsque j’étais entrain de manger dans un de mes restaurants préférés, j’aperçus des gens entrain de courir à droite à gauche. Je sortis pour regarder ce qui se passer et je voyais un véhicule entrain de perdre de l’altitude rapidement. De la fumée noire s’en échappé. Il n’y avait plus de conducteur et je voyais que le véhicule allait s’écraser sur une personne. Ni une ni deux je fonçais sur la personne pour l’attraper et lui éviter de se faire écraser par le véhicule, sauf que je remarquais qu’elle réagissait rapidement. Elle semblait avoir l’habitude de combattre. Une fois secourue, je lui demandais si elle n’avait rien. Elle ne semblait pas avoir la moindre égratignure, et pouvait se débrouiller sans mon aide il semblerait. J’en étais soulagée et surprise. Ses gardes du corps m’attrapèrent rapidement et m’empêchèrent de bouger. Je ne résistais pas. La jeune femme les stoppa et m’expliqua qui elle était. Alors la personne que j’avais sauvé était une sénatrice. J’étais pour le peu surprise, mais je ne disais rien. Elle m’invita par la suite à dîner pour me remercier du sauvetage. J’acceptais avec volontiers.

Le soir même j’appris son nom et qui elle était réellement. Je souriais. Elle était vraiment gentille et je devais admettre très sympathique. J’essayais de comprendre comment fonctionnait la politique et je devais admettre qu’elle l’expliquait d’une manière assez amusante. Pour ce qui est de ma vie je lui racontais que j’étais une contrebandière qui tâchait d’aider le plus possible les gens. Je ne sais pas ce qu’elle vit en moi mais elle semblait m’apprécier. Suffisamment pour me proposer un travail à ses côtés où je servirais de garde du corps, enfin plus précisément je serais là pour apprendre la politique. C’est ainsi que pendant deux ans j’ai rencontré bon nombre de sénateurs. Certains puaient le luxe et la richesse à plein nez, tandis que d’autres étaient humbles et amicale. Pourtant il fallait se méfier de tout le monde et tentait de comprendre toutes les notions de politiques et de coutumes.

Un jour je décidais de parler à Eden ouvertement. Nous nous entendions réellement bien et nous arrivâmes à blaguer de la politique par moment sur certains sénateurs. Une entente et une confiance c’était installée. Je pouvais tout partager avec elle je le sentais. Finalement je lui annonçais un soir que j’étais une Jedi. Je lui montrais mon sabre et j’utilisais la force pour lui montrer. J’avais l’appréhension qu’elle soit choquée ou qu’elle ait peur de moi, mais il n’en était rien. Elle était même contente que je partage mon secret avec elle. Elle me promit qu’elle ne le répéterait à personne, je lui souriais ravie. C’est ainsi que je terminais ma deuxième année auprès d’elle.

Puis un jour je reçu une communication de maître Garvan, peu de temps après la nomination d’Eden en tant que Chancelière, il me demanda de le rejoindre. Ce que je fis sans le faire attendre. Puis une fois au lieu du rendez-vous, il m’expliqua qu’il souhaitait que je fasse l’intermédiaire entre les Jedis et la République en devenant une sorte de Jedi Républicain. Il me faudrait être très diplomate et faire en sorte de garder une bonne entente entre la République et nous. J’acceptais alors avec plaisir de devenir cette diplomate. Je ferais en sorte de ne pas le décevoir et j’étais heureuse que malgré mon jeune âge, il m’avait confiée une mission capitale. C’est ainsi que je suis devenue Jedi Républicain.



» Parles moi de toi





• Prénom : Thomas
• Âge : 24 ans
• Sexe : Masculin
• Est-ce un double compte ? Un triple compte ? Si oui, de qui ? : Ben Ghoster/Ignil Kal
• Nom du personnage/personne utilisé pour l'avatar : Asuna Tial (Asuna de Sword Art Online)
• Avez-vous signé le règlement : Signé!
• Comment avez vous connu ce forum ? : (Recherche Google




"Que la Force soit avec toi."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Grand Maître Jedi
 Grand Maître Jedi
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 31
Localisation : Temple Jedi de Coyn

Feuille de personnage
Double Compte: Elios Albireo / Medlinya Linaewen
Armes: Sabre laser à lame argenté, sabre laser simple à lame azurée (inutilisé), katana en Songsteel
Alignement: Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: Asuna Tial - Jedi Républicain Ven 17 Mar - 18:05

Bonjour, bonjour !

Voici un personnage qui sort quelque peu de tes habitudes dis-moi !

Etant donné que je n'ai rien relevé de réellement dérangeant, je te valide donc ce troisième personnage.

Cela étant, je te souhaite la bienvenue dans les rangs de l'Ordre Jedi et j'espère pouvoir te croiser rapidement en RP.

Que la Force soit avec toi Asuna ! Jedi sabre vert

Dante



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsresurgence.forumactif.org
Asuna Tial - Jedi Républicain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ~ Asuna Vesperina Theotanasia Entheofushia Kagurazaka
» Kit pour Asuna
» Une Gungan Jedi
» Si tu me tiens...[Libre avec un ou plusieurs Jedi]
» Les pouvoirs du Jedi Gris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Résurgence :: Registre Galactique :: Fiches Validées-
Sauter vers: