AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Est pris celui qui croyait prendre [Pv: Palkos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte:
Armes:
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Est pris celui qui croyait prendre [Pv: Palkos] Lun 30 Jan - 18:16

Dans une Cantina plus au moins malfamée
En une soirée des plus moroses
Il y a de cela environ deux ans…

Cela ne faisait que deux mois que j’avais fuis. Je n’avais alors même pas encore commencé ma formation chez les Chasseurs de primes. J’étais assise sur un banc métallique très peu confortable, un verre à la main, le regard vide. J’avais troqué mes vêtements Jedi contre des vêtements de civils. De toute façon, il aurait été très peu avisé de venir ici attriquée de la sorte, tout spécialement sans sabre laser, car madame avec toute l’émotion, la peine, la peur et la vitesse à laquelle ce robot qui éprouvait d’ailleurs quelques problèmes techniques –déjà à l’époque- avait oublié son sabre laser. J’avais encore conservé quelques mèches rousses même si j’avais déjà réussi à rendre mes cheveux bien plus ténébreux que ce qu’ils étaient auparavant. Je ne m’étais pas encore décidée à passer complètement à autre chose et la réserve de crédits après deux mois était encore bonne malgré le fait que je fréquentais assez régulièrement des lieux de la sorte.

Je soupirai. Le verre était à moitié vide. Comme mon ventre. Je callai ce qu’il restait du nectar dans mon verre –huitième à vie, les sept autres étant dans les deux derniers mois, pouvait-on qualifié que je commençais peut-être à avoir un problème avec l’alcool?-. Puis, je commandai au serveur robotisé :

-Un autre, s’il-vous-plaît et un panier de votre spécialité.
-Laquelle?
, me demanda celui-ci

Je pointai la commande d’un autre client et il me fit un signe de oui de la tête. Voilà, rien de plus simple. Mon autre verre arriva, je le pris à ma main lorsqu’une main se posa sur mon épaule et glissa le long de mon dos pour se retrouver sur ma hanche.

Je dus tout de suite me calmer pour ne pas le foudroyer d’une quelconque façon avec la Force. Cela aurait fait des dégâts. Beaucoup de dégâts et de dommages collatéraux.

-Alors, pourquoi une si jolie jeune femme boit-elle un verre toute seule?


Un soupire. Des yeux de porc frais – comme aurait dit ma mère -.

-Vaut mieux être seule que mal accompagnée, comme on dit.

Je ne le regardais même pas, il n’en valait pas la peine de toute façon et je voulais qu’on me fiche la paix.

Il se glissa à mon oreille, je pouvais sentir son haleine, il n’en était pas à son premier verre lui non plus, mais semblait pouvoir bien prendre l’alcool.

-Tu serais encore plus belle débarrassée de tous ces vêtements, tu sais?


Il commençait réellement à me taper sur les nerfs, celui-là. Je le repoussai à l’aide d’une main, je me retournai vers lui et je répétai plus fort ce qu’il m’avait susurré à l’oreille pour être sûre que tous ceux aux alentours puissent entendre.

-«Tu serais encore plus belle débarrassée de tous ces vêtements, tu sais?», je riais. Et toi tu serais bien plus beau si tu te la fermais. Fais de l’air. Fous-moi la paix.

Je pensais l’avoir un peu fripé. Oups. Certains pouvaient être trop sensibles…
Je me retournai et remis la main sur mon verre. J’en pris une gorgée. Celui-là était meilleur. Mon panier était là, sympa. Je mangeai doucement, buvant encore une ou deux gorgée. Puis, je vis une texture étrange au fond de mon verre. Mon cerveau s’alarma. Je vidai immédiatement verre dans le panier, sous le regard ahurit du serveur.

Ma crainte s’avéra vraie. Des épices. On venait de me droguer.

Je mis des crédits sur le comptoir et me levai en m’appuyant sur celui-ci, déjà étourdie. Je sortis de la Cantina en espérant atteindre mon vaisseau à temps. Mes sens s’engourdissaient. À ma sortie, un homme s’approcha de moi. Celui qui m’avait parlé à l’intérieur. Je sortis ma vibro-lame rétractable de ma botte.

-Tiens, on joue moins les malignes, maintenant.
-Ne m’approche pas, du con.
-Range ce jouet, trésor, c’est dangereux de jouer avec des objets coupant lorsqu’on est sans défense.
-Sans défense… je vais te montrer… qui est sans défense…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Infos fermées
MessageSujet: Re: Est pris celui qui croyait prendre [Pv: Palkos] Mar 7 Fév - 5:15

Palkos avait un rendez-vous important aujourd'hui dans un lieu malfamé afin de donner quelques indications sur des personnes à un dog. Il ne l'avait pas encore payé et donc il prenait son temps. La raison à cela était simple. Bien qu'il ne soit pas avare, si on ne le payait pas avant un rendez-vous il pouvait prendre tout son temps. Et apparemment, son client ne s'était pas trop renseigné. Chose mauvaise en soit puisqu'il prenait son temps si cela était le cas. Excepté pour de rare occasion où il décidait d'être à l'heure. Néanmoins, il ne connaissait pas ce client. Toutefois, la tierce personne l'ayant contacté se trouvait être une personne qu'il avait déjà cotoyer à quelques reprises. Palkos ne pourrait dire s'il pouvait lui faire confiance ou non. Mais le fait est qu'il était assez réglo sur la façon de faire.

Quoi qu'il en soit, il se décidait finalement à partir avec une bonne demie-heure de retard sans être gêné outre-mesure. Après tout, lorsqu'on contacte une personne le mieux est de se renseigner sur ses habitudes ou comment il traite avec les gens. Mais la personne n'avait pas bougé du lieu depuis presque deux jours maintenant. Soit il était un habitué, soit il lui manquait une case pour ne pas chercher à connaître un peu qu'il il pourrait être. Qui sait, l'informateur pouvait tout aussi bien être un leurre qu'être réel. L'insouciance fait bien des choses, mais à ce point là... Jamais il n'aurait pensé que cela puisse être possible. Marchant au travers des rues et ruelles en étant encapuchonné et déguisé par du maquillage sur son visage. Sans oublier bien entendu une coiffure spéciale qui est totalement différente que celle qu'il a d'ordinaire.

Les impériaux ne le regardaient pas et ne cherchaient pas à le regarder. Ils faisaient tout simplement leur patrouille comme à leur habitudes. Et prenant son temps, Palkos démontrait un certain talent pour ne pas se presser ou montrer quoi que ce soit. Bien qu'il ne soit pas aussi doué que l'impératrice pour se maîtriser, il n'en restait pas moins quelqu'un prenant à coeur se qui peut lui être utile. Et l'entraînement sur cet art-martial était selon lui crucial. De ce fait, il continuait toujours de s'entraîner pour avoir un bon contrôle sur soi-même. Ceci est pour lui un combat perpétuel. Surtout avec les autres conseillers qui l'ennui plus qu'autre chose.

Quoi qu'il en soit, en arrivant vers le lieu du rendez-vous, Palkos remarquait un homme s'en prendre à une femme. D'ordinaire, il s'en serait moqué, mais en s'approchant pour aller vers la cantina, il écouta et ne pu s'empêcher d'intervenir en utilisant sa ruse. "Désolé, mon gars, mais ce brin de femme est avec moi." Il se tournait pour la regarder en lui faisant un bref clin d'oeil que l'homme ne pouvait voir "Je t'ai cherché partout. Retournons à notre vaisseau". La voyant chancelante, Palkos la prit contre lui en la portant et s'éloignait de la cantina.
Revenir en haut Aller en bas
Est pris celui qui croyait prendre [Pv: Palkos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pris celui qui croyait prendre [pv-Theodore]
» On pietine sur notre President, ca fait mal, mais c'est ce qu'il voulait
» Qui est pris qui croyait prendre... [Mission #8 - Groupe 1]
» [Plage] Tel est pris qui croyait prendre
» Jour 7 : Tel est pris qui croyait prendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Résurgence :: Mondes du Noyau :: Coruscant-
Sauter vers: