AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chef de la Guilde
Chef de la Guilde
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 10/01/2017

Feuille de personnage
Double Compte: Ben Ghoster
Armes: Double Pistolet Blaster DE-10, Fusil d’Assaut Mandalorien modifié, Beskad Unique, Gantelet multifonction et Grenades en tout genre
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Mer 18 Jan - 10:41



Ignil Kal
Bounty Hunter Guild Master


J’avais fais durant toute la semaine les comptes de la Guilde ainsi que la récupération des données de l’année qui venait de s’écouler. Aujourd’hui était un jour spécial. En effet, je devais la voir. Elle, celle avec qui nous avions fait un contrat. Dans le temps je n’étais qu’un homme inexpérimenté et je devais admettre qu’on avait réussi à faire un contrat plutôt honnête. Mais en y regardant de plus près nous avions l’obligation d’aider le Consortium lorsqu’il était en mauvaise posture. Cela nous amener au fait qu’elle nous avait sous son contrôle en tant de guerre. Plus j’y réfléchissais, plus je sentais que cela risquait de poser problème. Mais je ne pouvais pas revoir les termes du contrat. Quoi que…. Si je faisais ça elle risquait de menacer la paix que nous avions consolidé avec bien du mal. Elle devait arriver en début d’après-midi. J’avais le temps de préparer une salle spécifique. Quand nous nous sommes rencontrés la première fois je fus assez surpris par son physique à moitié cybernétique. J’avais même retiré mon masque afin de faire en sorte que les négociations se passent le mieux possible. Aujourd’hui comme depuis deux ans, mon bureau sera le lieu de la rencontre annuelle.

Mon bureau était simple et il y avait pas mal de paperasse. La salle était de forme rectangulaire d’une couleur rouge sur les murs. Il y avait de nombreux casiers avec chacune des primes rangés. Sur la droite de l’entrée toutes celle qui ont été récupéré tandis que sur la gauche celle qui sont toujours en liberté. En entrant dans la pièce on remarquait qu’en face de la porte il y avait un immense bureau d’un beau bois rougeâtre ainsi qu’une chaise qui allait avec. C’était le minimum de luxe que j’avais. Je n’aimais pas trop la luxure et j’avais récupéré ce bâtiment et grâce à une affaire j’avais reçu ce présent. Dans un des tiroirs j’avais une bouteille très prisé pour les occasions comme aujourd’hui, dans un autre il y avait un blaster de secours que j’avais au cas où ça tourné mal. Pour le troisième tiroir il y avait un tas de papiers sans importances tel que des factures de marchands ou de voyage mais avec un double fond où se cachait un petit coffre que je possédais la clef. Que contenait-il ? Les codes d’accès et les plans du bâtiment ainsi que nos nombreux contacts. Dans le dernier tiroir il y avait les dossiers papiers de chaque chasseurs de primes qui était de la guilde ainsi que ceux du Consortium. J’avais fais trois sauvegarde de chaque dossier, que se soit chasseur de prime ou prime. Une sauvegarde en version papiers ainsi que deux versions numériques. L’une dans le terminal de mon bureau et une autre dans mon vaisseau personnel. Chaque tiroir était verrouillé avec une clef d’accès que je possédais.

Il y avait un holoterminal sur la gauche de la salle. J’avais aménager une table en plein milieu de la pièce ainsi que deux chaises pour montrer l’égalité qu’il y avait entre elle et moi. Je commençais à attendre l’heure. Puis un appel sur l’holoterminal m’annonça qu’elle était là. Je me dirigeais vers l’entrée de la Guilde. Certains chasseurs étaient entrain de regarder avec méfiance Tyria les armes à la main. Je me dirigeais vers elle et je commençais à parler :

- Mes hommages Tyria. Si tu veux bien me suivre jusqu’à mon bureau.

Je commençais à me diriger vers le bureau. Les autres chasseurs avaient interdiction d’emmerder le Consortium et ça valait surtout pour la chef. Dans chacune de nos rencontres nous l’avions fait sans escortes ni personnes aux alentours afin de créer un climat de confiance et neutralité. Elle était la seule à connaître le vrai visage du chef de la Guilde et non le masque et l’armure. Une fois à l’intérieur du bureau j’attendais qu’elle rentrait et je verrouillais la porte. Maintenant nous étions seuls.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Mer 18 Jan - 15:29

Bon. C’est ce temps de l’année. Ma rencontre annuelle avec le chef de la Guilde des Chasseurs de Primes. C’est plus une formalité qu’autre chose en fait. Oh que ça doit le démanger de vouloir renégocier notre entente. Je ne dirais pas que je n’ai pas été équitable dans la ratification du traité. Certaines clauses lui donnent accès à des compensations monétaires très juteuses et un traité de non-agression permet à la Guilde d’avoir accès à de nombreux raccourcis contrôlés par le CDZ sur les voies hyperspatiales. De toute façon, il faut être complètement con pour vouloir renégocier une entente avec moi. C’est mon boulot de m’assurer que le chef de la Guilde ne se fasse pas d’idées à ce sujet. Et puis du reste, si jamais il venait à devenir trop gênant… Son successeur serait peut-être plus enclin à voir les choses à ma façon, lui. Qui sait.

Mais pour le moment les choses se passent plutôt bien et donc je n’ai pas à me plaindre. Les contrats abondent pour les CDP en provenance du CDZ et nous avons notre propre cadre de chasseurs de primes formés à prix d’or par la Guilde. Je ne suis pas idiote au point de faire l’affront à la Guilde d’employer des chasseurs indépendants. Par conséquent, nous disposons d’une sorte de « satellite » de la Guilde qui verse le même type de redevance à l’organisation mère mais qui dépend entièrement de moi. Les affaires sont les affaires, ne cherchez pas à comprendre plus que de raison. Après tout, leur actuel QG, ils me le doivent, après la « pacification » de Nar Shaddaa. Ce sera une bonne rencontre, comme d’habitude. Un peu de paperasse et un peu de social ne me tuera pas. Ceci dit pour la relation de confiance, pour certains, on repassera, comme d’habitude.

Pourquoi je dis ça? Parce que plus d’un chasseurs de primes rêveraient d’empocher le gros lot. Ma tête vaut une fortune et tout le monde le sait. Le truc c’est que si jamais il y en avait un d’assez crétin pour me buter, il y aurait des morts à la pelle et le beau rêve de son chef connaitrait une fin abrupte. Je viens toujours sans escorte mais je reste armée et de toute façon, je réponds aux airs patibulaires par un sourire aussi confiant qu’arrogant. Vous ne pouvez pas me toucher. Vous le savez. Moi aussi. Alors du vent les gamins. Laissez les grandes personnes parler. Le grand patron de la Guilde vient m’accueillir puis nous prenons la direction de son bureau. Pour l’occasion, je suis venue avec mes implants recouverts de peau synthétique. Je peux donc passer pour une personne parfaitement ordinaire. Rares sont ceux qui me savent cyborg. L’effet de surprise, c’est important.

Il me salue, je lui réponds d’un signe de tête. Ça fait partie du jeu. Ne pas parler devant les sous-fifres, comme s’ils étaient indigne d’entendre ma voix. Les chasseurs de primes qui ont mon respect ne sont pas les abrutis qui me regardent avec méfiance. Au nombre de contrats que j’offre à la Guilde, je commence à les connaitre. Une fois dans son bureau, je m’installe, j’attends qu’il fasse de même et ensuite nous lancerons le premier round de discussions. Après tout, nous sommes entre professionnels, non? Nous pouvons nous passer de certains éléments plus protocolaires pour mieux entrer dans le vif du sujet. Comme on dit par chez nous : le temps c’est de l’argent. Et dans nos cas respectifs, c’est encore plus vrai. Lui pour les primes à collecter, moi pour toutes les opérations illégales qui j’ai en cours. Je connais peu, très peu de gens qui n’aiment pas le fric.


« La prochaine fois, que tu le veuilles ou non, on se rencontre en terrain sous mon contrôle. Au moins mes sous-fifres ne te regarderont pas avec méfiance et je ne serai que trop heureuse de mettre à ta disposition mes plus belles courtisanes. Le CDZ sait recevoir et en même temps, tu pourras inspecter personnellement notre cadre de chasseurs de primes. Pour le moment, cependant, nous devons parler affaire. »


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de la Guilde
Chef de la Guilde
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 10/01/2017

Feuille de personnage
Double Compte: Ben Ghoster
Armes: Double Pistolet Blaster DE-10, Fusil d’Assaut Mandalorien modifié, Beskad Unique, Gantelet multifonction et Grenades en tout genre
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Mer 18 Jan - 21:42



Ignil Kal
Bounty Hunter Guild Master


Je commençais à me diriger vers Tyria, qui avait mis de la fausse peau sur ses parties non organique. Probablement pour faire croire qu’elle est sans défense. Je voyais que certains chasseur de prime était sur le point de faire de l’excès de Zèle. Mais en me voyant ils n’osaient pas bouger davantage. Tyria était seule et celui qui pensait pouvoir l’avoir d’un simple claquement de doigt devait quitter la profession de Chasseur de Prime. Je n’étais pas sûr moi même d’avoir la possibilité de réussir à la capturer. En tout cas je n’arriverais jamais à avoir la prime vivante avec elle. Combien elle a sur sa tête ? Pas loin de plus de 25 millions de crédits. Enorme n’est-ce pas ? Mais il y a bien une raison à cette prime sur sa tête. Elle contrôle le plus grand empire du Crime à elle seule et de plus, elle a toujours survécu à ses poursuivants. Même certains mandaloriens sont morts face à elle. Pour dire à quelle point cette femme est dangereuse.

Une fois dans mon bureau je verrouillais la porte et je m’installais sur la table en face de la chef du consortium. Elle me parle en annonçant que la prochaine fois ça serait sur son territoire et que j’aurai le droit à des danseuses exotiques si j’avais bien compris. Puis elle parla que nous devions parler affaire. Je souriais en retirant mon casque afin qu’il n’y ait plus mon modificateur de voix intégré au casque quand je parlais. Le posant sur la table je prenais par la suite mes documents et je décidais de prendre la parole :

- Comme tu le sens, honnêtement c’est juste qu’on est sur la planète où nous avons signé pour la première fois le traité, donc ça fait officiel. Enfin comme tu dis si on est ici c’est pour parler affaire.

Je commençais à lui passer plusieurs documents. Notamment sur les relevés bancaires de la Guilde. Grâce à notre entente la Guilde avait amassé cette année ci pas mal de crédit, environ 135 millions de crédits. C’était énorme et surtout ça évitait que beaucoup de personne viennent râler sur le fait qu’on ne coffrait pas Tyria pour empocher les 25 millions sur sa tête. Dans les papiers de Tyria il y avait aussi la liste des chasseurs de primes qui étaient à son service et ceux de la Guilde. Au moins elle avait les données et elle savait sur qui elle pouvait tirer et non. Je commençais à sortir un dossier un peu spécial et je prenais la parole avant de lui transmettre :

- Pour ce qui est dût contrat entre les deux factions il n’y a pas le moindre problème. Notre entente semble fonctionner sans le moindre problème. Même si certains de mes gars ont envie de te faire la peau, ils n’oseront pas tant que je serai Chef de Guilde. Par contre j’ai besoin que tu me ramènes un de tes chasseurs qu’on t’a donnée. Il travaille encore pour toi. Il a enfreint une règle du code des chasseurs de primes et il va devoir payer. Voilà son dossier.

L’homme en question était un bon chasseur, mais pas assez donc il arnaquait beaucoup les gens en revendant plusieurs fois le corps de la prime à différentes personnes. Il récupérait l’argent éliminé les gens et continuait ainsi. J’ai eu vent de ces manigances et je comptais bien que Tyria me le ramène. C’était comment dire un échange de bon procédé.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Mer 18 Jan - 22:28

Allons donc. La planète est symbolique. L’accord n’a pas été signé dans ce QG. Du coup c’est une excuse un peu bancale. Enfin bon, je ne suis pas ici pour foutre le bordel, je suis ici pour m’assurer que mon alliance tient le coup. Voyons voir les chiffres qu’il me présente… Hum. Ça concorde avec les projections de mes Corrupteurs et de ce que nous avons glané comme informations de notre côté. Oh quoi, vous allez me dire que c’est mal d’espionner ses alliés? Je suis prudente moi, c’est tout. Je suis la grande patronne du crime, vous pensez que j’ai eu mon poste en faisant confiance aveuglément? Non. Vous devez surveiller tout le monde, surtout vos alliés. C’est d’où on ne s’attend pas à voir venir le coup qu’il arrive, comme je dis souvent. En tout cas ils ont fait de jolis chiffres. Pas mal quand on considère la taille du groupe.

Ce n’est qu’une fraction des gains annuels du CDZ mais en même temps, je dirige un Empire du Crime. Ça ne se compare pas. Chose certaine, il y a au moins un dix ou quinze millions qui vient de « mes » chasseurs de primes, ce qui veut dire que c’est une raison supplémentaire de conserver cette alliance. Sans compter tout ce qu’on leur a versé en redevance cette année encore pour la formation et tout ça. Ça fait hurler certains éléments du CDZ mais moi, je regarde les affaires sur le long terme et cette entente, c’est de l’or en barre sur un lit de diamants. Je veux dire merde, le temps que je me sauve à ne pas devoir constamment envoyer des équipes pour butter des chasseurs de primes un peu trop entreprenants… Il y aura toujours des indépendants… Mais la Guilde comme le CDZ les traquent s’ils ne veulent pas rentrer dans les rangs et s’ajouter à notre système de paie.

J’esquisse donc un sourire satisfait. Si les affaires vont bien, le statut de l’alliance va bien. Ceci dit, mon sourire disparait quand il me tend un autre dossier et me fait un résumé de la situation. Je suis parfaitement en accord avec la créativité, ce n’est pas un crime mais il y a une différence entre être créatif et être un tricheur. Et je déteste les tricheurs. Les lâches aussi. Les pires resteront toujours les incompétents. Enfin bon. Il va l’avoir cet abruti, même si je dois aller le chercher moi-même par la peau du cul. Règle numéro un dans le CDZ : ne jamais faire chier la patronne. Très mauvaise idée. Là, il donne une mauvaise image de mon organisation devant Ignil. Je ne perds pas de temps : je prends contact avec mon vaisseau en orbite et je donne l’ordre de capturer ce type. Avec des Corrupteurs, des Sœurs Noires et des Maitresses Vornskrs sous mes ordres…

Il a intérêt à être le meilleur type de la galaxie pour se cacher parce qu’on ne va pas le rater. Ignil a dit qu’il le voulait vivant, pas entier. Différence subtile s’il en est mais je suis en faveur de ce genre de subtilités. Je m’allume un cigare histoire de faire redescendre mon irritation et je lui en offre un, plus par politesse qu’autre chose. S’il est malin, il va accepter car c’est me manquer de respect que de refuser un cadeau. S’il a des couilles, il va dire non poliment quitte à expliquer pourquoi. Je peux être raisonnable quand je veux. Une faiblesse passagère. En tout cas ça tombe bien qu’on commence les échanges de dossiers à problèmes parce que j’en ai un pour lui. Un crétin qui a été assez stupide pour faire une connerie en plein territoire du CDZ. Une prime sur un chasseur de primes… Quelle belle ironie, quand même. Je trouve ça poétique moi… Je lui tend un datapad avec les informations nécessaires.


« Tant qu’à échanger des dossiers, moi je veux ce type. Tentative de viol sur une des esclaves du CDZ, destruction de biens privés, coups et blessures et délit de fuite. En temps normal j’aurais mis une prime dessus mais tu m’excuseras de ne pas vouloir payer pour un connard qui viole une des clauses de notre entente : aucune membre du CDZ et aucun membre de la Guilde n’a le droit d’attaquer la faction adverse. Mais ça tu le sais déjà. »


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de la Guilde
Chef de la Guilde
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 10/01/2017

Feuille de personnage
Double Compte: Ben Ghoster
Armes: Double Pistolet Blaster DE-10, Fusil d’Assaut Mandalorien modifié, Beskad Unique, Gantelet multifonction et Grenades en tout genre
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Jeu 19 Jan - 14:02



Ignil Kal
Bounty Hunter Guild Master


La discussion allait bon train avec Tyria. Tout se passait comme on le voulait. Elle avait même arboré un sourire à un moment donné, mais il disparût rapidement. En effet je lui apprenais qu’un des chasseurs de primes à son service avait transgressé le code des chasseurs de primes, et qu’il n’arrêtait pas de recruter la même prime plusieurs fois. Je regardais son visage et je voyais qu’elle n’était pas ravis. D’ailleurs elle s’empressa de contacter ses hommes afin de mettre toutes les ressources nécessaires afin de capturer cet homme. Si j’étais lui je me suiciderais plutôt que de faire face à Tyria. Car croyez moi elle ne vous laissera pas vous en tirer de la sorte. Je souriais. Au moins elle avait le sens des affaires. Par ailleurs elle sortie un cigare et m’en proposa un. Je secouais la tête avant d’ajouter :

- J’aime pas fumer. Je préfère largement une bonne bouteille plutôt qu’un de ces trucs. D’ailleurs j’imagine que tu voudras un verre.

Je me dirigeais de derrière le bureau et je sortais un bon whisky et deux verres de mon tiroir. Je les servais et je buvais un verre. Tyria en profita pour me parler d’un autre cas. Un chasseur de prime qui n’avait pas respecté le traité. Ce qu’elle m’annonçait ne me plaisait guère. Lisant le dossier je trouvais rapidement qui c’était. Cet enfoiré croyait s’en sortir de la sorte ? Pour qui il se prenait ? Quand on est dans la Guilde on respecte toutes les règles et tous les contrats. Je remettais mon casque et je sortais du bureau. D’après ses données et les entrées et sorties de la Guilde il était dans le bâtiment. J’appelais un des chasseurs les plus costaud et je lui demandais de ramener à mon bureau le chasseur Tshex Fugaun, le Trandoshan. Je retournais à l’intérieur et j’attendais avec Tyria. Je prenais la parole avec le modificateur de voix actif :

- Il sera bientôt là. Tu pourras t’en occuper comme tu le souhaites. Il est tout à toi. Par contre une seule chose. Je veux qu’on en fasse un exemple, donc ne le tue pas. Ça je m’en chargerais personnellement et devant tous les chasseurs.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Jeu 19 Jan - 15:40

Attends quoi? Lui il peut butter son abruti mais pas moi? Dans ce cas, je lui fais savoir que dans ces conditions, si le chasseur que je lui envoie doit être exécuté, JE ferai un exemple devant tout le monde et pas lui. Je peux comprendre la nécessité de devoir agir fermement devant les troupes mais priver une Tyria de sa proie est une décision fort peu sage. N’eut été de notre traité, de notre alliance, je l’aurais envoyé se faire voir mais je sais voir un profit ou un bénéfice quand j’en vois un et c’est précisément le cas ici. Si nous montrons un front commun, les récalcitrants n’auront d’autre choix que de rentrer dans les rangs. Et croyez-moi, ils vont rentrer dans les rangs ou tout du moins, les miens vont rentrer dans les rangs s’ils veulent garder tous leurs membres à leur place. Le chaos, d’accord. Mais l’alpha, c’est moi. Point final.

« Tu as de la chance, tu sais. S’il n’y avait pas eu cette alliance, je t’aurais envoyé te faire voir et je l’aurais buté moi-même. Mais… Nous avons un traité très avantageux et je peux bien ravaler mes envies de meurtre pour cette fois. Tu as dit de ne pas le tuer. Tu n’as pas dit que je ne pouvais l’amocher un peu. Il faut juste qu’il soit en vie… Ça fait toute la différence, tu ne crois pas? Moi je pense que si. »

Mon comlink bippa et en l’activant, je ne pus m’empêcher d’afficher un sourire carnassier. On ne me dérange pas si ce n’est pas important. Et si on me contacte en pleine réunion, c’est que je vais être heureuse après. Surtout que ce n’est pas n’importe qui à l’autre bout du fil. C’est mon fidèle bras droit, Urai Fen. Je sais déjà ce qu’il va me dire avant même qu’il me le dise. Ils l’ont trouvé et il est en route pour ici. « Tu l’as eu? », que je lui demande. « Oui. » est sa réponse. Urai parle peu mais c’est toujours pertinent. Un double exemple, un par le chef du CDZ, l’autre par le chef de la Guilde des Chasseurs de Primes. On peut bien attendre une petite demi-heure avant de s’en charger non? De penser que ce crétin était dans un système adjacent à essayer de refaire le même coup… Coup de chance pour moi, coup de malchance pour lui.

Ils vont me l’amener ici et j’ai clairement dit : intact. S’il doit se faire casser la gueule, ce sera par Ignil. Et c’est moi qui lui mettrai une balle dans le crâne. Au nombre de professionnels à mon service, je ne suis même pas étonnée de la rapidité des résultats. Pourquoi? Parce que seul un imbécile, un amateur, se fait prendre à ses propres manigances. J’en jubile presque. Un double exemple le jour de notre rencontre annuelle, quelles étaient les chances statistiques que cela se produise? Une chose est bien certaine : dans mon métier, quand une telle chance se présente, vous la saisissez. Et vous en profitez pour faire fructifier le tout. Comment voulez-vous bâtir un empire criminel si vous hésitez avant de saisir une occasion? Simple. Vous ne le ferez pas. En affaire, il y a une place pour la prudence, oui, certainement pas pour la faiblesse par contre.


« Bonne nouvelle. Ils ont attrapé notre fautif dans un système voisin en train de faire ce que tu lui reproches. Et comme je fais bien mon travail, nous avons toutes les preuves dont nous avons besoin pour faire un bel exemple. Et exemple il y aura, tu peux me faire confiance. Attendons pour rencontrer tes chasseurs : il sera là dans une demi-heure, lourdement escorté pour s’assurer qu’il ne fasse rien de stupide. »


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de la Guilde
Chef de la Guilde
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 10/01/2017

Feuille de personnage
Double Compte: Ben Ghoster
Armes: Double Pistolet Blaster DE-10, Fusil d’Assaut Mandalorien modifié, Beskad Unique, Gantelet multifonction et Grenades en tout genre
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Jeu 19 Jan - 18:59



Ignil Kal
Bounty Hunter Guild Master


Tyria n’aimait pas trop l’idée que ce soit moi qui bute le mec qui avait trahis le contrat entre le Consortium et la Guilde. Mais elle souhaitait tirer la balle qui tuera l’homme que je recherchais. Je souriais amusé. Bien entendu qu’elle souhaitait le tuer. Honnêtement il lui faisait de la mauvaise pub si je puis dire, enfin il me donnait une mauvaise image du Consortium. De plus j’avais l’intention de le faire traquer par ses anciens confrères après sa punition, mais si elle a envie de le descendre pourquoi pas. Je l’écoutais me parler comme quoi si elle et moi étions pas sous une alliance qui fonctionnait, elle m’aurait envoyé chier et elle aurait descendu le mec directement. Mais elle reprit contenance et expliqua que je le voulais en vie et non en un seul morceau. Je lui répondais :

- Tu peux lui faire ce que tu veux. Comme je te l’ai dis je veux qu’il soit vivant pour que je l’abatte. Peu importe dans l’état qu’il sera.

Tyria répondit au bip que son comlink faisait. Lorsqu’elle répondit elle fit un sourire qui pouvait vous glacer le sang. Cette femme était une véritable tueuse de première. Parfois je me demandais si elle savait faire autre chose que de faire le crime. Probablement pas. Elle était comme moi, je ne savais faire que me battre et être un mandalorien. Peu importe ce qu’elle est et ce qu’elle fait, je pense que c’est l’une des personnes dont il faut le plus se méfier, car elle serait capable de tuer n’importe qui si c’était simplement pour sa survie. Tyria m’expliqua que nous devrions attendre l’homme en question pendant au moins trente minutes. Au moment où j’allais répondre, le chasseur que j’avais envoyé pour récupérer le Trandoshan me le déposa sur le sol, complètement désarmé et il reparti. La porte se verrouilla suite à son départ. L’heure de la punition était arrivée. D’ailleurs Tshex commença à parler :

- Chef….. je…. Je ne comprends pas….. pourquoi on m’a convoqué comme…. Comme….
- Comme un traître Tshex ?
- Euh…… Oui…..
- Oh tu ne vois pas pourquoi…… Laisse moi d’abord t’apprendre les bonnes manières.

Je lui assénais un coup dans le ventre afin que la respiration soit coupée. Il se tord de douleur et commence à tousser. Je soupire tellement déçu par ce qu’il avait fait et comment il réagissait. Alors c’était ça le mercenaire qui avait tenté de violer une des servantes de Tyria. Je reprenais la parole :

- Quand on est poli espèce de merde on salut la chef du Consortium. Voir même pour ton cas on s’incline devant elle vu l’affront que tu lui as fait…..
- Un….. mais…..
- Ne pas toucher au Consortium. C’est une règle on ne peut plus simple. Maintenant tu vas payer pour ta trahison.
- Chef….. je vous….
- Malheureusement pour toi je ne te ferais pas ta punition…. Tyria il est tout à toi.

Je m’écartais pour laisser la place à Tyria la chef du Consortium et qui plus est la tortionnaire du Trandoshan.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Jeu 19 Jan - 21:31

Salut mon mignon. On va avoir des mots toi et moi. Il est gentil ton patron de t’avoir mis à genoux mais… Je suis une grande fille. J’invite le chasseur de primes et futur cadavre à s’asseoir. On va causer entre grandes personnes. Dommage pour lui c’est un mort en sursis. Mais vous savez quoi? Ça ne m’empêche pas d’être courtoise un minimum. Il panique, évidemment et il se répand en excuses. Moi? Je reste calme, je lui dis que je veux juste parler et que s’il ne veut pas que je perde patience, il a intérêt à collaborer. Non ne sommes ici que pour parler pour le moment. C’est ce qui fait paniquer les gens, quand je suis calme, presque amicale même. Il transpire à grosses gouttes, il a peur et il fait bien. Je continue de fumer mon cigare et je commence à lui faire la conversation, des trucs tout simples, rien de bien vilain. Inoffensif quoi.

Je commence ensuite à lui faire un historique du Consortium de Zann, ce que j’ai accompli, ce que je cherche à faire et bien sûr, j’insiste sur les droits innés et acquis de tous au sein du CDZ dont les esclaves qui peuvent avoir de la mobilité, s’élever au-dessus de leur statut d’esclave. Je lui explique comment nous prenons soin des nôtres et comment la justice est dispensée par chez nous. Je parle ensuite de l’alliance entre le CDZ et les chasseurs de primes, toujours comme si je prenais le temps d’éduquer quelqu’un. On remarquera que je n’ai toujours rien fait de « violent » ou d’ « hostile ». Je parle, tout simplement. Calme. Posée. Et ma proie panique, transpire, son rythme cardiaque augmente, devient irrégulier. Vous allez me dire : mais qu’est-ce que tu attends, Tyria? Je vous rappelle que je ne peux pas le tuer tout de suite. Eh non.

Nous avons un double exemple à faire. Je ne peux pas le tuer… Mais je peux le faire souffrir. Fidèle à moi-même, je suis ici sans armes. Enfin. C’est dans l’esprit de l’accord de paix. Cela dit, j’ai dit armes. Pas jouets. Jouets dans le genre poison. Et ce n’est pas le genre de poison que nous avons conçu pour tuer. Là ce serait de la provocation. Mais… Vous faire connaitre d’atroces souffrances, par contre… Un bon poison circule dans le sang et plus vous êtes stressé plus votre cœur pompe et il pompe quoi? Du sang. Et là le Trandoshan est à la limite de se taper une crise cardiaque à force de paniquer. Ce qui fait que quand je finis mon exposé et que je frappe sans prévenir, il n’a même pas le temps de s’écarter ou rien. La minuscule aiguille fait son travail, injecte le poison et si initialement il ne se passe rien, moins de dix secondes après, l’idiot hurle à la mort.


« Il y a une chose que je déteste plus que tout. L’amateurisme. Il prend bien des formes et toi… Tu en as fait preuve. Tu as essayé de violer une de mes esclaves. Tu as attaqué un de mes hommes. Tu m’as insulté moi, mon organisation et cette alliance que j’ai avec la Guilde. Ce que tu as fait, c’est une déclaration de guerre. J’aurais pu débarquer ici avec une flotte et bombarder ce QG si telle avait été mon envie.

Tu comprends ça? Le premier article de l’accord que je lis à mes hommes : aucune action agressive ne sera entreprise contre la Guilde sous peine de mort. Si Urai Fen, mon bras droit, tuait un mec de la Guilde? Ce serait quand même un homme mort. Maintenant souffres bien. Tu en as encore pendant un moment avant que l’autre abruti qui va mourir aujourd’hui arrive ici. En attendant, Ignil, je prendrais effectivement un verre… »


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de la Guilde
Chef de la Guilde
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 10/01/2017

Feuille de personnage
Double Compte: Ben Ghoster
Armes: Double Pistolet Blaster DE-10, Fusil d’Assaut Mandalorien modifié, Beskad Unique, Gantelet multifonction et Grenades en tout genre
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Jeu 19 Jan - 22:52



Ignil Kal
Bounty Hunter Guild Master


Je regardai Tyria faire son œuvre. Je ne l’avais jamais vraiment vu faire alors je me demandais bien comment elle était. Au premier coup d’oeil elle semblait être une femme qui aimait la violence et qui n’avait pas peur de se salir les mains. Ça c’était une chose, mais de l’autre côté elle était quelqu’un de très manipulatrice et de perfide. Sinon comment est-ce qu’elle aurait réussit à éradiquer l’Empire Hutt en si peu de temps ? Là c’était quelque chose dont je devais admettre, qui imposait le respect. Mais là pour le moment je voyais qu’elle nous demandait à tous les deux de nous asseoir tranquillement. Pour ma part je m’asseyais à mon bureau et j’écoutais le monologue de la dirigeante du Consortium.

Chose surprenante, elle lui fait toute l’histoire de son Empire si je puis m’exprimer ainsi. De ce qu’elle a fait à ce qu’elle souhaite accomplir. De même elle parle du droit qu’elle donne aux esclaves. Je devais dire que pour un groupe de criminelle elle gérait ceci d’une main de maître. Ça serait à se demander si elle ne serait pas mieux que tous les autres idiots de l’Empire ou de la République qui ne cessent de se chamailler. Au moins même s’il y a une domination par la peur il y avait des règles qu’il fallait respecter. Mais bon je ne suis pas un spécialiste de la politique et puis je m’en fous pour le moment. Ce qui m’intéresse c’est cette tension que Tyria est entrain de faire vis à vis du Trandoshan. Il n’arrêtait pas de stresser et il respirait fortement. La tension était à son comble quand soudain à la fin de l’exposé la chef du Consortium frappa Tshex.

Sacré coup qu’elle lui avait décoché, mais elle n’allait pas s’arrêter là. Curieusement elle ne fit rien puis d’un coup le Trandoshan commença à hurler à la mort. Je regardais avec un peu plus de détails sur le bras de Tyria et je remarquais une petite fissure dans sa fausse peau, et je comprenais qu’elle avait du lui donner un poison. D’ailleurs elle commença à expliquer que la violation du traité était un outrage et elle avait les pleins droits pour nous attaquer et bombarder l’endroit. Je ne disais rien mais elle avait raison. J’aurai probablement répliqué mais en effet elle avait le droit sur cela. Finalement elle commença à me réclamer le verre que je lui avais proposé auparavant. Je me redressais et voyais le Trandoshan au sol entrain de gémir de douleur. Je servais un bon verre à la chef du Consortium. Puis je reprenais la parole :

- Très belle mise en œuvre de tes capacités Tyria. J’admets que la torture mentale est une arme très convaincante, mais je préfère quand même la torture physique par moment. Beaucoup plus de sensation et de jubilation par moment. Tu n’es pas de cet avis ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Ven 20 Jan - 3:41

« Tout dépend de l’effet recherché je dirais. Dans le moment, je ne veux pas d’un spectacle sanglant. Pourquoi? Parce que c’est ce que tu vas leur donner quand mon colis va arriver. Je veux attaquer les idées préconçues. Déstabiliser tout ce beau petit monde qui pense tellement bien me connaitre. La Corruption est mon arme et cela passe par la manipulation. Je trouve le résultat actuel très satisfaisant. »

Évidemment que l’autre se tord de douleur et supplie pour que ça s’arrête. Personne n’aime avoir l’impression que son système nerveux est en feu. C’est la magie du poison : si vous avez les bonnes personnes pour les préparer, ils peuvent avoir autant d’effets que vous le désirez. Il ne décèdera pas. C’est prévu pour forcer le maintien des fonctions vitales. Pas de crise cardiaque salvatrice pour cet abruti. De vous à moi? Je n’ai aucun regret, encore moins de remords. Je l’ai dit et je le répète : je ne supporte pas l’amateurisme. Ni maintenant, ni jamais. Il y a une différence entre ça et l’inexpérience. Nommément, un facteur d’apprentissage. Dans le cas qui nous concerne, voyez la chose comme une ultime leçon. Il va mourir après avoir réalisé une chose importante. Il y a des puissances en cette galaxie avec lesquelles il ne faut pas jouer. Jamais au grand jamais.

Bercée par les hurlements d’agonie de cet abruti, je déguste mon alcool et je continue de faire des ronds de fumée avec mon cigare. Je suis en ce moment  une incarnation du raffinement. Certes mes habits et mon allure générale ne me confèrent pas les bons atouts pour le « rôle » mais ma posture, ma gestuelle et tout le reste me donnent un air que peu me connaissent. Tant qu’à jouer un certain nombre de cartes en présence de mon homologue de la Guilde, autant lui laisser plus de questions que de réponses, à commencer par que sait-il réellement de moi. Une question simple, certes mais la réponse est infiniment plus complexe. Je puis vous assurer que plus vous pensez en savoir sur moi, plus vous vous éloignez de la vérité. Et vous savez quoi? C’est précisément ainsi que se doivent d’être les choses. C’est ainsi que moi je les désire, au minimum.

Comme vous le savez, les meilleures choses ont une fin, surtout quand on s’amuse et je suis presque surprise quand mon comlink bippe pour me dire que le « paquet » est arrivé. Excellent. Excellent. Vous ne pouvez pas savoir comment je suis heureuse de l’apprendre. J’aime un bon spectacle et nous allons très certainement en donner un qui va rester dans les mémoires. Une alliance, ça s’honore. Et je ferai toutes les purges nécessaires pour m’assurer de la stabilité de cette dernière. Je ne sais pas si mon vis-à-vis fera de même mais je puis vous assurer d’une chose. Je serai absolument impitoyable. On parle d’argent et quand il est question d’argent, je suis du genre à être d’une grande prudence. On ne bâtit pas un empire du crime en y allant par excès de confiance ou d’arrogance. Bon maintenant, annoncer la bonne nouvelle au chef de la Guilde.


« Bonne nouvelle, ton colis est arrivé! Il est en route ici sous bonne garde et je peux te garantir qu’il est en parfait état. Au début je m’étais dit que ce serait amusant de le malmener un peu histoire de donner à mes subordonnés un peu de divertissement mais en même temps je me dis… Pourquoi ne pas les inviter à assister au spectacle, ce qui sera très certainement de leur goût, surtout aux premières loges? »


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de la Guilde
Chef de la Guilde
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 10/01/2017

Feuille de personnage
Double Compte: Ben Ghoster
Armes: Double Pistolet Blaster DE-10, Fusil d’Assaut Mandalorien modifié, Beskad Unique, Gantelet multifonction et Grenades en tout genre
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Lun 23 Jan - 9:25



Ignil Kal
Bounty Hunter Guild Master


Tyria était assez surprenante. Moi qui pensait qu’elle allait en faire de la charpie, elle m’annonça que c’était moi plutôt qui allait en faire. De plus elle voulait faire en sorte que les gens soient déstabilisés par ses actions. Et bien pour le coup c’était réussi. Personne ne penserait que la chef du Consortium soit comme ça quoi que… cette femme arrivait à faire en sorte que plus on en apprenait à son sujet, plus on arrivait dans du flou. Le peu de chose que j’avais appris sur Tyria en trois ans à peine était le fait qu’elle est toujours sérieuse lors des affaires et que l’argent c’est important, que la trahison signifiait la mort voir pire, qu’elle était très maligne, voir perfide même et qu’elle était prête à tout pour accomplir ce qu’elle souhaitait. Voilà qu’elle était les informations que j’avais sur elle. Je n’irais pas à dire que tout ce que j’ai comme information est vrai, mais je pense que c’est bien ce qui est le plus proche de la vérité. Une fois qu’elle avait fini de me répondre je haussais les épaules avant de dire :

- Il est vrai que ce châtiment est très bien choisi. D’ailleurs si tu pouvais me passer un peu de ce poison ou d’autres que tu as, ça serait fortement appréciable. Pour certains interrogatoires ça peut être utile car certaines personnes ont un seuil de souffrance assez impressionnant. Bien entendu si c’est payant tu n’as qu’à retirer cela de l’argent que tu nous donnes.

Je devais dire que son poison fait un effet remarquable. Les Trandoshans sont parmi les créatures les plus docile que je connaisse. Même quand ils sont au bout du mur prêt à être exécuté je n’en ai jamais vu qui hurler la pitié, non ils se battaient jusqu’à la mort. Ici Tshex avait été pris par surprise et être en face de deux grands chefs c’était normal qu’il soit aussi inquiet. Je commençais à modifier mes données et à écrire que les deux chasseurs de primes qui avaient enfreins le code et le traité furent tués pour trahison. Voilà. Les données seront à jour ce soir dans tout le réseau de la Guilde. Pendant que je faisais cela je remarquais que Tyria prenait un malin plaisir à se comporter comme une personne de haut rang social. Je ne relevais pas et continuais ma paperasse. Le Trandoshan ne pouvait rien faire de plus que d’hurler à la mort. Patience ta mort viendra bien assez tôt. Le comlink de Tyria sonna et quand elle répondit son visage fit de nouveau un sourire carnassier. Je ne savais pas si son visage était toujours aussi expressifs mais la voir ainsi me faisait penser que ses victimes devaient plutôt mourir que d’être dans ses mains. Elle m’annonça d’ailleurs que l’homme était arrivé et que ses subalternes pourraient regarder le spectacle que j’allais donné en première loge. Je méditais la question pendant une poignée de seconde avant de dire :

- S’ils le souhaitent. De toute manière tout le monde verra le spectacle. J'ose espérer qu'il sera à ton goût. D’ailleurs il est tant de se préparer.

Je contactais celui qui gardait l’entrée et lui annonçait que ceux du Consortium avait autorisation de passer. Puis je me dirigeais vers l’holoterminal et j’annonçais à tous les chasseurs de primes de se diriger devant mon bureau afin d’assister à une punition. Je me redressais et j’attrapais le Trandoshan afin de le traîner en dehors de mon bureau. Une fois dehors j’attendais les bras croisés et je regardais les gens du Consortium déposait à nos pieds le chasseur de prime que j’avais demandé à Tyria de ramener. Une fois tous les chasseurs présents positionnés devant mon bureau je prenais la parole :

- Camarades ! Confrères Chasseurs ! Si je vous appelle ici c’est pour vous faire part d’une bien sombre nouvelle. C’est aujourd’hui que j’ai appris que deux de nos confrères ont souillés notre code de vie et notre contrat ! Tshex a attaqué délibérément le Consortium. Seul le magnanime de Tyria l’a dissuadée de nous attaquer et de nous déclarer la guerre. Et vous savez comme moi qu’une entorse aux règles se soldent par une sanction. Et cette sanction c’est la mort sans honneur !

Je sortais mon beskad et je décapitais le Trandoshan sans attendre. La tête roula au sol sur plusieurs mètres loin du corps sans vie qui s’effondrait au sol. Je nettoyais ma lame avant de tourner la tête vers Tyria. Puis je la hochais légèrement et je me tournais vers le suivant sur ma liste. Je ne devais pas le tuer, non non. J’allais simplement l’humilier et le blesser suffisamment pour qu’il comprenne ce qu’il a fait et cela en combat un contre un. Je le pointais du doigt et je commençais à dire :

- Ce chasseur a enfreint le Code des Chasseurs. Vendre une même prime à plusieurs reprises et cela en assassinant les gens qui ont payé pour la capture. Est-ce que c’est comme ça que nous chasseurs faisons notre travail ? Non ! Nous ne sommes pas des mercenaires. Nous sommes des chasseurs de primes. Nous avons un code et un honneur. Ce chasseur va recevoir la punition adéquate. Maintenant relève toi et choisis ton arme pour le combat. Pour ma part ça sera uniquement à main nue.

Je me mettais à l’opposé de sa position. Et j’enfonçais mon Beskad dans le sol. Si je l’affrontais c’était sans arme. Je voulais l’humilier, en faire un exemple. Bien nombre de chasseurs m’avaient affrontés afin de récupérer le poste de Chef de Guilde après l’accord avec le Consortium mais j’avais réussi à les battre chacun à la loyale. Je n’étais pas du genre à sous-estimer mes adversaires, mais lui n’arrivait pas à ma cheville. Le combat n’en serait même pas un, juste un exemple. Pour rappeler pourquoi je suis chef et pourquoi on ne doit pas transgresser les règles.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Lun 23 Jan - 16:04

Quand il s’agit de faire un exemple, tout est une question de dosage et d’effets. J’ai obtenu précisément ce que je voulais et toute autre combinaison ne m’aurait pas permis d’atteindre ce résultat précis. On peut critiquer le manque de violence physique de la chose, certes, cependant, psychologiquement parlant, faites pleurer le plus gros et le plus costaud et instinctivement tout le reste va commencer à plier. Je sais que j’ai fait une impression sur Ignil. Forcément, ça fait partie des effets recherchés. S’il voit que quand je parle affaire, je suis on ne peut plus sérieuse, si jamais l’idée fugace de tenter de me jouer un tour lui était passée par la tête… Elle va mourir bien assez vite. Personne ne se joue de Tyria Zann sans en payer le prix. Ceci dit, il amène une idée qui me fait rigoler, cela ressemble presque à un aboiement.

« Et que fais-tu de la noblesse et de l’honneur des mandaloriens? Le poison est tout sauf noble dans votre culture. Moi? Toute arme est bonne à utiliser. Je veux des résultats. Les excuses m’ennuient. Mais bon. Nous avons un exemple à faire, que je sache. Ne faisons pas attendre le reste des troupes, ce serait impoli quand même. Tu passes devant. Sors moi les femmes d’abord et je te botte le cul. »

Je le laisse passer devant et rassembler ses troupes. Pour ma part, je vais voir mes subordonnés et nous échangeons quelques mots, quelques blagues et je leur donne quelques consignes, notamment comment se tenir en présence des chasseurs de primes. Je n’accepterai aucune confrontation, aucune provocation et je veux une attitude exemplaire. Nous ne sommes pas les Hutts. Nous sommes le CDZ. Le Chaos. Et le Chaos est une affaire de contradiction avec un ordre bien à lui. C’est ce qui fait sa grande beauté. Une fois tout le monde rassemblé, mon humeur se retrouve assombrie. Il m’a volé mon privilège de tuer cet imbécile de trandoshan. Tu brises notre entente? Dans ce cas je me réserve le droit de prendre la vie du type que tu vas pulvériser. Les gens pensent à tort qu’à notre époque, le combat corps à corps ne sert plus à rien. Bah voyons.

C’est une erreur que seul un imbécile va faire et c’est une erreur qui coûte cher. Très cher. Je le regarde humilier cet abruti qui a osé faire une connerie pareille sans broncher, sans même esquisser un sourire satisfait. Il m’a volé mon privilège de tuer le trandoshan. Je suis furieuse. Et voir un incompétent se faire défoncer la gueule par quelqu’un de nettement meilleur que lui ne m’apporte aucun plaisir non plus. C’est trop facile. Je n’ai rien contre un succès rapide. Ceci dit, dans ce contexte, il n’y a aucune fierté à avoir. Je regarde donc tout cela d’un air froid avant de m’avancer, de sortir mon arme et de mettre un tir dans la tête de cet abruti. L’assemblée est choquée et je suppose que ce ne sera pas au goût d’Ignil mais je vous rappelle que c’est lui qui n’a pas respecté notre entente. Il. A. Tué. Ma. Proie. Il a de la chance que je sois de relativement bonne humeur.


« Ne vous trompez pas. Le Consortium de Zann ne tolèrera aucune violation des termes de l’alliance entre notre organisation et la Guilde des chasseurs de primes. Toute violation sera punie de mort et je le dis ici devant témoins de nos deux factions. Je n’accepterai aucune excuse, aucune justification. En affaires, on honore tous les caractères du contrat. Ignil, je te confirme à nouveau ma pleine et entière collaboration. »


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de la Guilde
Chef de la Guilde
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 10/01/2017

Feuille de personnage
Double Compte: Ben Ghoster
Armes: Double Pistolet Blaster DE-10, Fusil d’Assaut Mandalorien modifié, Beskad Unique, Gantelet multifonction et Grenades en tout genre
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Lun 23 Jan - 17:04



Ignil Kal
Bounty Hunter Guild Master


Tyria commença à me parler de l’honneur des mandaloriens. Je ne relevais pas. Il était vrai que j’avais un honneur à respecter, mais la chose était que je l’avais déjà perdu il y a bien longtemps et même si maintenant je faisais en sorte de suivre cet honneur à la lettre, il m’arrivait parfois de l’oublier et de replonger dans l’homme que j’étais devenu. Chose à part je sortais le premier du bureau avec le Trandoshan. Finalement je faisais un discours à mes hommes si je puis dire ainsi afin de leurs rappeler pourquoi nous étions encore là et le pourquoi de notre métier. Je faisais un exemple de Tshex et je le tuais sans le moindre remord. Je n’avais aucune pitié pour les êtres qui ne respectaient pas ce dont il était convenu.

Finalement par la suite je faisais un autre exemple et cela fac à un amateur. Je le défiais à un combat, je l’avais prévenu que j’allais me battre à main nu et j’attendais de voir s’il allait faire de même ou s’il n’allait pas respecter cela et se battre avec ses blasters ou une arme blanche. Curieusement il choisit le fait de me combattre à main nu. Dans ce cas une fois prêt je le laissais venir à moi. D’abord il hésita grandement mais il se lança et commença à vouloir m’atteindre. Mais dès le premier mouvement c’était fini. Je frappais aux endroits stratégiques et je le mettais à terre. Aucune pitié. Il se relevait à un moment mais je le martelais de coup. Le battre à mort ? Non c’était pour Tyria le privilège de l’achever. Moi je ne faisais que l’amocher pour le mettre aux portes de la mort. Mes hommes ne disaient rien et me regardaient entrain de l’enchaîner et l’humilier. Une fois que j’en ai eu assez, je reculais d’un pas. Tyria en profita pour s’avancer et éliminer cette raclure. Elle faisait un petit speech et expliqua que notre entente devait se faire respecter sinon c’était la mort. D’ailleurs elle confirma de nouveau devant mes hommes son entière coopération. Je baissais la tête en guise de gratitude et je prenais la parole :

- Merci infiniment Tyria. Et pour ma part je t’assure que tant que je serais Chef de cette Guilde les Chasseurs de Primes n’iront pas à l’encontre du Consortium. Ou alors ils le paieront de leur vie. Et quiconque vient à remettre en cause mon statut de chef devra m’affronter pour me prouver sa supériorité compris ?

Un silence c’était fait dans la salle. Tyria et moi-même étions entrain de nous épauler face à nos deux factions. C’est quelque chose d’important de se montrer unis sur un même front. Je reprenais la parole :

- Maintenant retournez à vos occupations et que quelqu’un s’occupe d’appeler la femme de ménage. Je veux plus voir ces deux là une fois sortie de mon bureau.

Je me retournais finalement vers Tyria et je prenais la parole pendant que les chasseurs partaient un à un :

- Tes hommes peuvent se reposer ici s’ils le souhaitent. Ils n’auront aucun soucis avec les chasseurs. Et cela pendant que l’on termine toute la paperasse qui nous reste.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Lun 23 Jan - 20:19

Le message a été clair et même si en théorie il y a eu une violation claire des lois en vigueur dans le CDZ, j’accepte ce compromis. De mauvaise grâce mais je l’accepte. Nous avons une alliance où nous confrontons deux philosophies. Deux façons de faire. Et vous pouvez me croire sur un point : en affaires, ou vous vous adaptez ou la faillite vous guette. Je n’aime pas forcément devoir « plier ». Je préfère et de loin ramasser la part du lion. Avoir le gros bout du bâton. Mais l’ego n’a pas sa place dans les affaires. Ignil me permet d’éviter une guerre coûteuse et inutile. Vous pouvez me faire confiance : je suis prête à accepter pas mal de choses pour maintenir les choses ainsi. Pas toujours avec le sourire ou avec la meilleure des volontés. Mais je le ferai. Je le ferai car j’ai la présence d’esprit de reconnaitre la nécessité de ce genre d’actes.

C’est pour cette raison que, pour ne pas diminuer l’autorité d’Ignil, je ne rajoute rien. J’aurais pu renchérir de mes propres ordres à mes hommes mais nous sommes au QG de la Guilde. Commencer à beugler des ordres là où une autre autorité domine, même si c’est à mes propres troupes, c’est manquer de respect. Au lieu d’agir ainsi, je leur donne à voix basse mes instructions via comlink. L’image d’Ignil est intact, ma réputation est en hausse car je respecte les principes et les coutumes de mes hôtes et ultimement, je sors gagnante. Tout est une question de stratégie et à choisir entre la guerre et les affaires, je dirais que le plus dangereux c’est encore tout ce qui est commerce et économie. Je sais de quoi je parle. La guerre, c’est bien beau, vous faites des conquêtes et tout. Mais après ça? Vous avez des dettes et la réalité du fric vous saute à la gorge. Je suis sérieuse!

Alors du coup… Nos honneurs respectifs sont saufs et nos relations maintenues. Je suis satisfaite à défaut d’être heureuse. Mes subordonnés n’ont rien dit non plus et montrent tout le professionnalisme qu’on pourrait attendre d’une unité d’élite. On va leur montrer, à ces chasseurs de primes, que le CDZ a de vrais de vrais pros. Et leur foutre la honte, aussi. Parce que sérieusement, il y en a là-dedans qui ont l’air de tout SAUF de professionnels. Et je sais de quoi je parle, j’ai dû interviewer certains des pires crétins de la galaxie en matière d’éléments criminels. Mais ici? Je suis en plein contrôle et j’adore ça. Une fois rassise dans le bureau d’Ignil, je feins le désintérêt le plus total. Je veux qu’il remarque mon attitude plus froide et qu’il s’interroge. Je veux le pousser à demander ce qui me met dans cet état. On va faire son éducation en matière de CDZ.


« Tu sais… Tu m’as cruellement manqué de respect. Dans le CDZ, quand on te fait un affront, c’est à la personne offensée qui dispense la mort. Tout simplement. Mais là? Tu m’as privé d’un droit inné. Ce qui normalement me donnerait le droit de te défier dans un duel à mort… Mais voilà! La Guilde aussi a des règles qu’il faut suivre et appliquer et je comprends la nécessité d’un bon chef de donner l’exemple.

Ce qui amène à un problème que nous n’avions pas anticipé en ratifiant le traité. Les règles de qui prévalent sur quoi et en quelles circonstances? Pour cette fois, je laisse passer. La prochaine fois, je ne serai pas aussi… Compréhensive. Car il va falloir que j’explique à mes hommes pourquoi tu m’as privé d’une mise à mort me revenant de droit. En sauvant ton autorité, j’ai mise à mal la mienne. Il est logique de demander compensation, tu ne crois pas? Parce que moi… Je crois que si, en fait. »


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de la Guilde
Chef de la Guilde
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 10/01/2017

Feuille de personnage
Double Compte: Ben Ghoster
Armes: Double Pistolet Blaster DE-10, Fusil d’Assaut Mandalorien modifié, Beskad Unique, Gantelet multifonction et Grenades en tout genre
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Lun 23 Jan - 21:28



Ignil Kal
Bounty Hunter Guild Master


Tyria et ses hommes étaient l’exemple même du professionnalisme. Certains de mes chasseurs n’avaient pas un centième de leurs professionnalisme et je devais dire que c’était bien dommage. Une fois l’exemple fait Tyria et moi nous rentrions de nouveau dans mon bureau. Je reverrouillais la porte et je soupirais longuement. Deux morts aujourd’hui et ces deux là avaient enfreins les règles. Franchement comment pouvait-on vivre sans respecter les règles ? JE dis ça mais Tyria ne respecte aucune règle si ce n’est la sienne. Mais les règles des Chasseurs de Prime étaient très claires. Et si on les transgressait c’était la mort assurée.

Pendant que je retirais mon casque et que je revérifiais plusieurs papiers, Tyria commençait à être très froide. De là rien d’exceptionnelle mais là elle l’était encore plus que d’habitude. Elle semble se ficher totalement des derniers papiers qui nous restaient à voir. Je soupirais intérieurement, cela n’allait pas être simple. Si elle continuait ainsi on risquait d’y passer des heures. Je lui demandais donc si quelque chose la dérangé. Je me demande si j’avais bien fait car elle commença à annoncer que c’était sa proie et que je lui avais retirée son droit de mort sur Tshex. Je soupirais intérieurement. Vraiment ? C’était pour ça ? Puis elle commença à dire qu’elle avait affaibli sa position de chef pour que je renforce la mienne. Puis elle parla des failles du traité, et que je lui devais la compensation. Je la regardais puis je me servais à boire. Je prenais une gorgée et je prenais la parole :

- En gros tu me reproches d’avoir agit en tant que chef parce que tu n’as pas pu agir comme un chef ? Très bien j’ai compris. On n’a qu’à dire que lorsque l’on est sur le terrain de l’un et de l’autre, l’invité si je puis dire, se doit d’obéir aux règles prédéfinit, surtout en ce qui concerne de tuer quelqu’un. Par ailleurs sur un terrain neutre on n’a qu’à dire qu’on fait suivant la plus grande insulte que la cible ait faite. Ça te conviendrait ?

Je buvais de nouveau un coup. Franchement on n’allait pas s’en sortir. D’ailleurs que Tyria souhaite obtenir compensation c’était une affaire on ne peut plus délicate. Je pouvais pas savoir ce qu’elle souhaitait comme dédommagement. Et le seul moyen de savoir c’était de demander. Je prenais de nouveau la parole :

- Et ça serait quoi cette compensation ? Ça m’étonnerait que se soit des crédits que tu veux. Alors dit moi ce que c’est et on verra si c’est dans mes cordes ou non.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Lun 23 Jan - 22:19

« Laisses moi te raconter une histoire, tu te feras une idée après. Et si tu en parles à qui que ce soit, je te jure que je te tues. Le CDZ n’est pas au courant. Pas même Urai Fen. Je donnerais ma vie pour Urai. On ne peut demander plus loyal et plus dévoué second. Simplement, jamais il n’aurait accepté que je fasse quelque chose d’aussi comment dire… Irresponsable? Enfin c’est sans importance. Écoutes.

C’est quelque chose que peu de personnes savent mais je suis stérile. Je ne peux pas avoir d’enfants. Et honnêtement, l’idée de donner naissance ne m’attire en rien. Ceci dit, dans un moment de doute, je me suis arrangée pour qu’on me crée une fille. La nature exacte est sans importance. Simplement, j’avais l’argent et les scientifiques la technologie pour. Ce qui est fait est fait et je ne le regrette pas. Enfin bon. Erreur, pas erreur, qui sait.

Du coup quand je peux je vais voir la petite. J’essaie d’être une bonne mère. Tu sais, lui apprendre le maniement des armes, comment manipuler, comme désarmer une bombe… Les trucs amusants. La préparer à affronter la galaxie comme il se doit. Pas facile d’être présente quand on est dans ma position et si on savait que j’ai une fille, tu imagines bien la cible qui se retrouverait peinturée sur elle. Alors je fais ce qu’il faut pour la protéger.

Seulement voilà. Tu te doutes que l’envoyer en territoire contrôlé par le CDZ aurait soulevé un certain nombre de questions. Je me suis dit : où trouve-t-on les territoires les mieux défendus? Dans l’Empire. On dira ce qu’on veut de ces coincés du casque, ils sont redoutablement efficaces pour protéger leurs frontières. Et je n’ai pas envoyé ma fille n’importe où. Je l’ai envoyée sur Lianna et pendant plusieurs années, aucun problème.

Jusqu’à avant-hier. Apparemment, il y a une sorte de révolte, de coup d’état ou je ne sais quel jeu de pouvoir qui vient de faire en sorte que le secteur dans lequel elle se trouve est un champ de bataille. Je ne peux pas envoyer le CDZ sans devoir fournir des explications. Idem pour mes sous-contractants et si tu penses que je vais envoyer un chasseur de primes lambda… Tu peux toujours oublier ça. Jamais au grand jamais.

Alors voici ce que je te propose. J’accepte de ratifier au traité la clause additionnelle que tu as proposé, sans condition et en signe de bonne fois plus en dédommagement tu me ramènes ma fille. En vie. Et en un seul morceau. Je me fie à ton bon jugement quant à ce que je veux dire par là. Évidemment, PERSONNE ne doit savoir. Ni les impériaux, ni les insurgés, ni tes chasseurs ni mes gars. Personne. Alors, tu le feras ou pas? »


Est-ce que c’est complètement débile? Oui. Je n’aurais jamais dû entreprendre cette petite expérience. Est-ce que je le regrette? Pas le moins du monde. Vais-je reconnaitre une quelconque responsabilité? Et puis quoi encore? J’ai fait ce que j’avais à faire et j’ai fait ce que j’ai fait parce que. Évidemment on peut se poser la question. Est-ce que je dis la vérité. Est-ce que c’est vraiment ma fille. Est-ce que je cache quelque chose. Est-ce que, est-ce que, est-ce que. Ah mais ça, mes chers petits, vous ne le saurez jamais. Je mens avec autant d’aisance que je dis la vérité et souvent ma vérité est souvent si incroyable que personne ne veut y croire. Reste à savoir comment Ignil va digérer tout ça parce que c’était un long monologue. Enfin. Pas si long mais long quand même. Moi? J’ai toujours un plan B si jamais il dit non. Toujours avoir un plan B.


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de la Guilde
Chef de la Guilde
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 10/01/2017

Feuille de personnage
Double Compte: Ben Ghoster
Armes: Double Pistolet Blaster DE-10, Fusil d’Assaut Mandalorien modifié, Beskad Unique, Gantelet multifonction et Grenades en tout genre
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Lun 23 Jan - 23:10



Ignil Kal
Bounty Hunter Guild Master


Je l’écoutais parler. Etait-elle sérieuse ou non ? Je ne pouvais le dire, mais sa manière de raconter les choses rendaient la chose réelle. Devais-je croire ou non ? Accepter sans réfléchir ou non ? Je n’étais pas bête, mais si elle me demandait un service de la sorte c’était soit une réalité soit un piège pour me rappeler que c’était elle la patronne. Je commençais à soupirer intérieurement. Comment deviner le vrai du faux ? C’était là toute la subtilité. J’avais appris en effet qu’il y avait eut quelque chose à Lianna. Une sorte de révolte, mais je n’en savais pas davantage. D’ailleurs le meilleur moyen de mentir était de mettre des morceaux de vérités dans les mensonges et cela passait sans le moindre problème.

Je voyais mal Tyria avoir la fibre maternelle, mais bon je n’étais pas du genre à faire une remarque là dessus. Pourquoi elle me mentirait ? Pour que je sois puni de l’affront que je lui ai fait ? Ou pourquoi me raconterait-elle cela à moi, surtout une personne qui pouvait faire pression grâce à cette information si les choses venait à être tendus et sur le point d’exploser. Je n’avais pas vraiment le temps de réfléchir. D’ailleurs elle me demanda si je serais capable de le faire ou non. Je prenais une grande inspiration avant de répondre. Cela risquait de jouer beaucoup sur nos relations professionnelles futures. Et vu ce qu’elle proposait à la clef si je réussissais était fort intéressant. Donc je prononçais finalement ces mots :

- Je dois dire que je ne sais pas ce que tu manigance, mais si c’est bien le cas je le ferais certainement. Mais si je refusais, j’imagine que tu as une autre manière de me faire payer mon manque de respect n’est-ce pas ? Et bien dans ce cas je décide d’écouter ta deuxième offre. Je ne choisirais qu’en connaissance de causes. Tu m’as appris à se méfier des gens et surtout des gens envers qui nous sommes les plus proches. Parfois une réponse rapide n’est pas souhaitable et il faut attendre d’avoir toute les cartes en mains pour savoir quoi faire. Alors vas-y je t’écoute Tyria sauver ta fille est la première option. Quelle est la deuxième ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Mar 24 Jan - 0:53

Il se méfie? Tant mieux. Il y a vraiment quelque chose que je veux sur cette planète abritant le QG d’une des plus grosses compagnies de l’histoire de la galaxie. Quelque chose qui m’appartient ou qui m’appartiendra d’une façon ou d’une autre. Ignil n’est pas stupide et logiquement, il va se demander pourquoi je lui donnerais de quoi faire pression sur moi. Le test est d’autant plus grand : si c’est vrai, il se retrouverait avec un avantage de taille. Si je mens, il se retrouve avec un récit, une mission et un objectif qui s’il est parfaitement clair, les motivations réelles et la nature de la « cible », elles… Si je mens, à quoi bon? Mentir met la confiance à rude épreuve. Mentir permet aussi de se protéger, de lancer des fausses pistes, de faire regarder à droite quand il faut regarder à gauche… Ou rendre l’autre méfiant et le faire regarder ailleurs.

Dans un cas comme dans l’autre, je le regarde sans broncher, sans ciller. Mon œil cybernétique analyse ses moindres réactions. Le plus petit signe de non verbal. Oui… Il se méfie. Et il fait bien de se méfier. Si je dis vrai, il va se retrouver avec une info juteuse mais tellement dangereuse à manipuler qu’il risque plus de se mettre en danger à tenter de la monnayer qu’autre chose. Le beau dilemme. Le beau cas. Et évidemment, il doit se douter que j’ai les moyens de récupérer ce que je veux sans lui et que ceci est au moins en partie un test. Il n’est pas devenu chef de la Guilde en étant stupide ou imprudent. Mon sourire se fait plus énigmatique encore quand il me demande la seconde option. Nous sommes en train de discuter de notre traité. D’une alliance qui fait transiter des millions de crédits si ce n’est plus. Tout doit être prudemment étudié.


« Et s’il n’y avait pas de deuxième choix? De seconde option? Ignil, Ignil, je peux presque voir ton cerveau surchauffer. Est-ce  vrai? Est-ce un mensonge? Qu’est-ce que je cherche à avoir? Quelle que soit la raison ou l’histoire, il y a quelque chose que je veux sur cette planète lointaine. Est-ce vraiment ma fille? Est-ce que c’est vraiment une personne? Et si je me jouais de toi, je te testais, je voulais voir tes limites?

Mais partons du principe qu’il y a une deuxième option. Qu’est-ce que je pourrais vouloir? De l’argent? C’est vrai, on n’en a jamais trop mais… Non. Te forcer à des concessions sur notre traité? Intéressant mais le mécontentement pousse à la trahison. Alors qu’est-ce que je pourrais vouloir? Si je te le disais, où serait le plaisir, où serait le jeu, le défi? Soit. Soit. Tu es un homme important et occupé. Tu as passé le test.

Il y a sur Lianna une prisonnière de l’Empire. Je le sais parce que tu n’es pas sans savoir que leur personnel est notoirement facile à corrompre. Tu sais que l’Empire tente de contrôler par tous les moyens les mandaloriens. Tu sais aussi que les mandaloriens gardent jalousement leurs secrets. Ils m’en veulent encore pour le coup de MandalMotors. Mais que gardent-ils encore plus précieusement? Tu le sais et je le sais.

Le secret du fer mandalorien. Pendant des années j’ai essayé de mettre la main sur ce secret et j’en ai payé des sommes importantes. Mes star viper peinent contre les TIE Defender de l’Empire. Le blindage de mes chars Canderous a besoin d’être renforcé. Et là, je tiens une occasion unique de mettre la main non seulement sur ce secret mais sur quelqu’un capable d’en produire pour moi. C’est une aubaine à ne pas manquer.

Qui a déclenché la révolte, d’après toi? Moi. Qui va en bénéficier le plus? Moi. Les mandaloriens ont eu vent, je ne sais pas comment de l’existence de cette prisonnière. Ils vont la tuer. Et moi je la veux vivante. Et quoi de mieux pour défendre une mandalorienne ou tuer un mandalorien… Qu’un mandalorien? Est-ce que tu doutes encore de mes paroles ou me fais-tu confiance cette fois? À toi de me le dire. »


Si vous saviez comme je risque de me faire une fortune si je mets la main sur ce secret. Je connais des factions entières prêtes au génocide pour un fragment de la formule complète, de la technique entière. Je sais que l’Empire va enrager et je suspecte cet enfoiré de Kessler d’être derrière un tel coup de maitre. Je déteste ce type. C’est le fantôme de l’Empire et une plaie que je rêve d’éliminer toutes les nuits ou presque. Il est extrêmement nocif pour les affaires, ce n’est rien de le dire. Qui plus est, Mandalore et moi, ça a toujours été une histoire douce-amère. Ils n’ont pas apprécié que je leur vole des plans et des vaisseaux mais c’est par le marché noir que je leur procure plusieurs produits de luxe. Ils regardent de haut les étrangers mais si vous saviez ce qu’ils sont prêts à payer pour pouvoir goûter à leur décadence… Si je mets la main sur ce secret, le rapport de force va changer…


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de la Guilde
Chef de la Guilde
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 10/01/2017

Feuille de personnage
Double Compte: Ben Ghoster
Armes: Double Pistolet Blaster DE-10, Fusil d’Assaut Mandalorien modifié, Beskad Unique, Gantelet multifonction et Grenades en tout genre
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Mar 24 Jan - 10:16



Ignil Kal
Bounty Hunter Guild Master


Tyria savait que je me méfiais d’elle. Après tout qui ne se méfierait pas ? Même si on ne la connaissait pas, on ressent la perfidie et la manipulation que cette femme engendre. Est-ce qu’elle est dangereuse ? Oh que oui. Si je n’avais pas une alliance avec elle, je ferais en sorte de la voir le moins possible. Même si c’est ce que je fais, mais nous nous rencontrons au minimum une fois par an à cette date précise. C’était un peu normal, mais j’avais déjà fait d’autres rencontres ou plutôt certaine discussion via holoterminal. On restait en contact et quand j’avais quelque chose d’assez important pour elle je devais la contacter. Je commençais à me demander si je n’avais pas fais un pacte avec un Sith tellement elle était dangereuse, mais j’avais quand même un avantage. Si un jour la guerre venait à éclater entre nos deux factions, je pouvais espérer frapper à certains endroits stratégiques, et j’avais une liste des personnes du Consortium que l’on ne devait pas toucher. C’était un avantage certains, mais pour le moment nous étions alliés et je n’allais pas mettre le feu aux poudres.

Je l’écoutais me parler et elle m’annonçait que c’était normal que je me méfiais et que j’avais passé un test. Voilà, là je comprenais mieux. Je faisais un sourire en coin. Sacré Tyria elle ne cessait de vouloir me rendre la tâcher ardue. Mais je ne fléchissais pas, je continuais à tenir bon. Si j’étais devenu chef de la Guilde c’était parce que je savais réfléchir et je sais quoi faire. Avec Tyria on avait fait une alliance alors que je venais juste d’être chef, certains avantages que le Consortium avaient été trop avantageux, mais je ne pouvais plus rien faire. Finalement elle m’annonça la véritable raison de son plan…. Je ne disais rien mais intérieurement je me sentais bouillir. Faire en sorte qu’elle reçoit de l’acier Mandalorien ? C’était une hérésie et si je participais à cela, il y avait une forte possibilité que je sois considéré comme un Dar'manda. Si Tyria mettait la main sur ce métal je risquais de la rendre inarrêtable et je risquais d’avoir la honte des mandaloriens sur moi. Je soupirais et je prononçais :

- Te Beskar cuyir property be Mando'ade, nayc chak'pirun…. (Le métal est la propriété des Mandaloriens, non des pirates….).

Je me redressais et je tournais la tête vers elle en soupirant de nouveau. Si je faisais ça, c’était la mort assurée. Je commençais à dire :

- Ce que tu me demandes c’est une mission suicide pour moi. Déjà si je me fais repéré et qu’on sait que je t’ai aidé à recevoir du Beskar je serais vu comme un Dar’manda. De plus mon honneur de Mando'ade m’empêche d’accepter ton offre. Comment je peux faire pour t’aider à recevoir un métal que je suis d’accord avec mes frères d’armes pour le fait qu’il doit rester aux Mando’ade ? Tu l’as dit toi même j’ai l’honneur qui joue. Et même si je veux t’aider je ne peux pas. Car si je t’aide je devrais perdre mon statut de chef de Guilde car tous les Mandaloriens viendraient me trouver pour me tuer. Est-ce vraiment ce que tu souhaites ? Nous avons une relation professionnelle assez stable et on trouve toujours un arrangement, serais-tu prête à prendre le risque de perdre un allié de taille ici ? A moins que tu trouves d’excellents arguments pour me convaincre de cette folie, je ne pourrais pas t’aider.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Mar 24 Jan - 14:43

« Tu sais que je parle et comprends le mando’a, n’est-ce pas? Et pour information, nous sommes des criminels, pas des pirates. Il y a une énorme différence entre les deux. Qui plus est, me faire faire la morale par le représentant d’un peuple porté sur l’extermination raciale… Tu veux qu’on reparle de la Death Watch et de sa fière histoire ou de ce que Mandalore a fait pendant le guerre des clones? »

Je savais qu’il n’aurait pas les couilles de le faire. Ils sont tellement obsédés par leurs petits secrets… Par leur soi-disant honneur… Je le regarde et un mystérieux sourire se dessine sur mon visage. Parce qu’il pensait vraiment que je lui proposais ça sans avoir déjà les deux mains au cœur du problème? S’il avait accepté, j’aurais simplement gardé mes forces en retrait. Cela m’aurait évité de risquer de trop me montrer face à l’Empire avec lequel j’ai quand même un traité. Mais si vous pensez que je vais me gêner pour aller chercher quelque chose qui à la base ne leur appartient pas… Qu’est-ce que l’Empire va dire? Vous avez volé un de nos prisonniers? Quand la nature dudit prisonnier sera révélée, pensent-ils vraiment que Mandalore va bien prendre la nouvelle? Il est évident que des têtes vont rouler. Kessler ne va vraiment pas apprécier.

D’ailleurs je me dis qu’envoyer Ignil vient aussi d’un désir de sécurité. C’est gros comme une montagne ce truc. Si cette prisonnière appartient vraiment à une opération des SSI, ça veut dire que c’est encore plus risqué de partir avec que de la laisser sur place. Et ça, je l’ai appris à la dure. Bon bien… Je sais ce que je voulais savoir, désormais. Ignil vient de révéler une intéressante faiblesse dans son mode opératoire, ce qui veut dire qu’il y a un certain nombre de missions qui vont mystérieusement disparaitre des rapports que je partage. Pour ne pas heurter sa sensibilité, vous comprenez. Cela veut aussi dire que je me réserve un certain nombre de contrats « mandaloriens » qui autrement auraient été proposés à la Guilde. Excellent. Excellent. Depuis le temps que j’essaie de voir jusqu’où le chasseur va et que le mandalorien commence… Maintenant je sais.


« Gar jatne emuurir at haa'taylir ibic kar'tayl o'r te Empire? Tu préfères voir ce savoir dans l’Empire? Parce que si c’est moi qui en dispose, de par notre alliance, tu aurais pu revendiquer une mesure de surveillance. Ce que l’Empire ne te donnera pas. La formation du prochain trimestre de mes chasseurs de primes, tu vas me la facturer 50% moins cher. Ce sera mon dédommagement. À la prochaine, Ignil. »

Je me lève, le salue et me prépare à quitter son bureau. Ça aussi ça fait partie de mes observations. Posez-vous la question : vaut-il mieux faire un pacte avec une démone qu’on sait quand même fiable (il n’y a eu aucune violation du traité qui n’ait pas été punie de mort depuis sa signature) ou est-ce préférable de laisser entre les mains d’une puissance galactique sans âme les clés d’un savoir extrêmement puissant? Il y a beaucoup de non-dit. Beaucoup de flou. Au cœur de tout cela, une vérité indéniable : la prisonnière mandalorienne existe et je veux mettre la main dessus. Par le temps qu’il lance sa propre enquête, il sera déjà trop tard. Il sait que je ne lâcherai pas le morceau et que si ça se fait en interne au CDZ, ni lui ni sa guilde ne pourront intervenir. Et comme il a refusé, revenir sur un engagement va lui coûter atrocement cher et il le sait. Alors Ignil…

Honneur mandalorien ou pragmatisme aiguisé? Quelle valeur accordes-tu à ton précieux fer mandalorien…


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de la Guilde
Chef de la Guilde
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 10/01/2017

Feuille de personnage
Double Compte: Ben Ghoster
Armes: Double Pistolet Blaster DE-10, Fusil d’Assaut Mandalorien modifié, Beskad Unique, Gantelet multifonction et Grenades en tout genre
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Mar 24 Jan - 15:39



Ignil Kal
Bounty Hunter Guild Master


Bien entendu que je le savais, pour qui elle me prenait ? J’avais entendu des rumeurs comme quoi elle parlait le Mandoa et ça en a énervé plus d’un d’ailleurs. Pour ma part cela ne m’énervait pas, elle avait beau avoir apprit le langage elle ne comptait pas sur les valeurs des Mandaloriens même si elle les connaissait un minimum. D’ailleurs elle me faisait un cours sur l’histoire des mandaloriens et de leur mauvaise image. Je secouais la tête et montrais qu’elle n’avait pas besoin de me rappeler cela. Je tournais la tête et commençait à lui dire ce que je pensais de la mission. Avais-je fais le bon choix ? C’était la question à se poser. J’avais mis mon honneur mandalorien en avant, plutôt que mon côté chasseur. Mais quelle était mon véritable choix ? Je ne pensais que par ma rédemption, mais il me fallait réfléchir sur qui j’étais réellement. J’étais attaché à mon passé Mandalorien, mais pas exactement. La personne sur qui j’étais rattaché était mon Buir et il m’a enseigné ce que je savais. L’armure et les armes ne font pas le Mandalorien, c’est le Mandalorien qui fait ce qu’il est. Peu importe ce qu’il entreprend tant qu’il croit en ce qu’il fait, il restera Mandalorien dans l’âme.

Tyria commença à me parler et à me demander si je préférais que cela tombe entre les mains de l’Empire. Que je pouvais avoir une pseudo surveillance sur le métal qu’elle allait récupérer. Beaucoup de chose bénéfique, mais comme pour elle j’avais refusé elle m’annonça que je devais faire un rabais de cinquante pour cent sur les prochaines formations de chasseurs. J’étais pris entre le fer et l’enclume. Que choisir ? Les fonds de la Guilde pouvaient supporter cette petite restriction budgétaire, mais en revanche la question du métal restait présente. Je voyais Tyria se lever et décider de partir. Que faire….. Tant pis. Je prenais la parole :

- Ke'pare Tyria!

Je la voyais se retourner. Je prenais une grande inspiration. Ce que j’allais dire risquait probablement de me jouer des tours, mais tant pis. J’avais vécu pendant plusieurs années avec des Mandaloriens et des Chasseurs à mes trousses. Cette fois-ci je pouvais choisir ce que je voulais faire et je devais admettre qu’avec le Consortium de Zann je pouvais choisir ce qui allait se passer. Je prenais la parole en la regardant droit dans les yeux :

- Je te fais les formations de cette année à soixante-quinze pour cents du prix habituel. En contre partie je veux être de la mission de sauvetage et de ce fait je souhaite une totale transparence entre le Consortium et la Guilde que se soit pour les missions de primes ou les rapports. Je suis un chasseur et un mandalorien, mais un seul code de conduite prévaut. Et c’est le mien.

Je sentais que quelque part j’avais mon Buir qui était là et il me parlait. M’expliquant qu’on avait tous des choix difficiles à faire et qu’il fallait les suivre d’une manière ou d’une autre. Pour ma part je suivais mon propre chemin. Un chemin qui restait dans le respect des Mandaloriens, mais en même temps je construisais mon propre chemin. Un chemin plein de mystère et de liberté. Je reprenais la parole d’un air sûr et sérieux :

- Pourquoi ce changement tu vas me dire, n’est-ce pas ? Et bien tu m’as rappeler quelque chose que j’avais oublié il y a longtemps. Chaque clan respecte le Resol'nare mais chacun à une vision différente de l’histoire. Pour ma part je suis l’unique descendant d’un clan qui a presque disparût. J’ai un code de Mandalorien, mais avant tout j’ai un code qui m’est propre. Si je suis devenu chef de Guilde c’est pour cette raison. Je respecte toujours mes engagements. Alors je te le dis Tyria Zann Moi Ignil Kal dernier descendant vivant du clan T’ad Kal je suis et reste un allié de confiance. Je sais ce que les Mandaloriens font aux traîtres, mais je me vois surtout comme un électron libre depuis certains incidents. Donc je te demande Tyria, es-tu d’accord ?

Tyria était une femme en qui on pouvait pas avoir confiance. D’ailleurs je ne faisais confiance à presque personne. Simplement que je préférais sécurisé mes arrières. Tyria est une fourbe doublé d’une manipulatrice, pour elle avoir un allié de taille est important. Si je devenais cet allié et que je lui montrais ma loyauté, elle pourrait être une véritable alliée plutôt qu’une simple alliée par alliance. La confiance n’était pas vraiment établit, surtout de mon côté, du sien je ne sais pas, mais une chose était sûr. Je n’étais pas prêt d’abandonner la partie et je comptais bien montrer à Tyria que j’étais prêt à faire ce qu’il fallait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Mar 24 Jan - 22:10

« La confiance ça se gagne, Ignil. Nous avons une alliance de convenance. Je ne te mentirai pas : nombreux sont ceux au sein de Consortium de Zann qui voient notre entente comme néfaste. Comme quoi nous aurions dû faire comme avec nos rivaux et vous exterminer. Mais je suis une visionnaire, tu vois? Je fais donc taire ce genre de paroles qui sont du poison dans des relations que je veux saines. »

Il se méfie de moi, d’accord. C’est normal. Je suis de ces personnes à qui on ne veut pas faire confiance. Entre autre chose parce que je suis la chef du Consortium de Zann, le plus grand empire criminel qui soit. Ceci étant dit, il y a un très petit cercle de personnes avec qui je joue cartes sur table. Et je dis très petit car plus vous faites confiance, plus voua alignez de couteaux dans votre dos. Dans l’état actuel des choses, Ignil est un candidat intéressant pour s’ajouter à cette très courte liste. Il a le potentiel pour amener la Guilde dans un âge d’or sans précédent. J’ai tout intérêt à ce qu’il reste en vie et qu’il soit de mon côté. Ceci dit, autant je voudrais lui faire confiance, autant je ne dois pas perdre de vue un objectif plus primordial encore : la survie du CDZ. Le fer mandalorien va nous donner ce petit avantage qui nous manque. De quoi je parle?

L’Empire nous bat à cent contre un. La République, à cinquante contre un. Ce ne sont pas les bons chiffres mais cela vous donne une idée. Nous tenons le coup grâce à notre professionnalisme, notre talent brut et des vaisseaux qui sont, hélas, très dispendieux pour certains. J’ai donc deux choix : investir dans de meilleures armes ou dans de meilleurs systèmes défensifs pour mes vaisseaux. Est-ce que vous avez vu la puissance de feu des destroyers stellaires de l’Empire? Moi oui. Aux premières loges même. Que je le veuille ou non, si je ne veux pas voir mon petit monde s’effondrer sur lui-même, je dois faire le nécessaire pour le protéger. Et parfois, cela implique de faire des choses qui vont vous attirer un certain lot d’ennemis pour des résultats incertains. C’est pour ça que quand je soupire, c’est parce qu’enfin le masque tombe. Enfin, diront certains.


« Tu ne comprends pas ce qui est en train de se jouer, pas vrai? Ce n’est pas juste le futur de notre alliance. Je suis dix ans, vingt ans, cinquante ans dans le futur. La guerre froide entre l’Empire et la République tire à sa fin. Même si les combats se poursuivaient pendant des années, il y aura inévitablement un vainqueur. Ce vainqueur va ensuite s’attaquer à l’ennemi immortel : le crime. À moi. À ma famille, si tu veux.

Le fer mandalorien va nous permettre de tenir face à des forces qui numériquement nous dépassent. Tu vois dans le fer mandalorien une affaire de fierté, un secret. J’y vois un moyen de sauver des centaines de personnes. Tyria Zann, avoir de la noblesse d’esprit? Tu sais ce que c’est que d’endosser le manteau de chef. Tu diriges la Guilde des chasseurs de primes. Ceci dit, tu ne sais pas ce que c’est que de diriger un empire.

Le CDZ tient grâce à moi. Je le tiens à la force seule de mes bras. Ce sont des êtres vivants et ils ont peur. Ils savent que je ne pourrai pas les protéger uniquement avec ma fourberie, des crédits et des mots. Le fer mandalorien, pour plusieurs, c’est comme… La figure de légende qui débarque sur le champ de bataille. Ils ont besoin de croire en une solution, pratiquement un miracle pour survivre à cette guerre. Tu veux la vérité, Ignil?

Je ne tiens pas à les laisser tomber. Tu veux ma confiance, tu veux jouer cartes sur table? Tu auras la transparence si tu jures de ne pas faire d’ingérence. Mon fer mandalorien, ma gestion, mon utilisation. Tu parles d’honneur. De code de conduite. Je suis une criminelle et je ne serai jamais rien de moins que cela. Mais je suis une leader et je préfère encore me faire démembrer que d’abandonner les miens. Ils ont besoin d’un miracle. Je vais leur en donner un. »


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de la Guilde
Chef de la Guilde
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 10/01/2017

Feuille de personnage
Double Compte: Ben Ghoster
Armes: Double Pistolet Blaster DE-10, Fusil d’Assaut Mandalorien modifié, Beskad Unique, Gantelet multifonction et Grenades en tout genre
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Mer 25 Jan - 11:38



Ignil Kal
Bounty Hunter Guild Master


Tyria commença à me parler comme quoi la confiance ça se gagnait. Je le savais cela. C’était l’une des choses que je donnais à personne pour le moment. Personne n’avait ma confiance pour le moment. Est-ce que quelqu’un l’aura de nouveau un jour ? Je n’en sais rien, mais une chose est sûr, Tyria n’est pas une personne en qui on peut avoir confiance, sauf si on veut terminer mort. Elle m’expliqua que certaines personnes du Consortium n’était pas pour l’approbation de notre alliance. Cela ne me faisait pas tiquer. En effet j’étais au courant de cela et c’était la même chose du côté des Chasseurs de Primes. Bien que j’avais imposé mon statut de chef, ils ne voulaient toujours pas faire affaire correctement avec le Consortium, comme Tshex par exemple.

Tyria commença à m’expliquer suite à un soupir ce qu’elle avait en tête. En réalité elle avait réfléchit à beaucoup de chose et se projeter dans le futur, contrairement à moi qui ne voyait que quelques moments dans le futur. Elle avait raison, la Guerre Froide risquait d’exploser un moment ou un autre. C’était quelque chose qui n’allait pas tarder et ça risquait d’exploser. Je savais que les contrats risquaient de venir en masse afin d’aider dans la guerre. Mais pour ce qui est d’après, Tyria avait raison, ils s’en prendraient au Consortium, et dans son état actuel il ne ferait peut-être pas si long feu que cela. Elle m’expliqua que c’était pour cela qu’elle avait besoin du Beskar. Je restais sans broncher. Alors c’était donc cela, elle se préparait à la Guerre. Une guerre comme celle-ci serait une folie des plus totales. Mais malheureusement ça va arriver.

La Chef du Consortium me parla du fait que si je voulais de la transparence il me fallait bien entendu faire aucune ingérence et que je devais promettre cela. Je regardais Tyria sans rien dire. Laisser le fer dans ses mains et qu’elle agisse comme elle le voulait, même si j’étais contre… je soupirai intérieurement. Choix difficile, mais honnêtement je n’avais pas le choix. Il fallait faire des compromis en affaire. J’inclinais finalement la tête et je prononçais les paroles :

- Dans ce cas Ni qill shekemir gar ke'gyce Tyria. ( Je suivrais tes ordres). Je ne ferais aucune ingérence. Ton métal, ta manière de faire mais comme je l’ai demandé une transparence totale. Nous avons donc un accord j’imagine….

Je m’avançais vers Tyria et je lui tendais ma main. C’était peut-être qu’une petite chose insignifiante pour elle, mais pour moi ça représentait un signe de respect. Comme quoi nous étions tombés d’accord et que cela scellé notre arrangement. Je lui avais déjà fait le coup lorsque nous avions finit de rédiger et d’accepter l’alliance entre le Consortium et la Guilde. Je savais que je m’engageais dans une voix dangereuse mais bon que voulez vous, un chasseur est un chasseur et le danger est devenu un compagnon de voyage.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Mer 25 Jan - 22:11

Je ne sais pas s’il saisit vraiment la portée de ce que je vais faire mais je pense qu’Ignil en tant que chef, en tant que personne, comprend ce que je cherche à faire et surtout, pourquoi. Je dois protéger les miens. Tout simplement. Il ne saurait en être autrement. Je ne peux pas juste laisser les choses arriver, se produire. Être la patronne veut dire avoir la responsabilité de l’ensemble de son œuvre. Et le Consortium de Zann est un sacré monument, quand même. J’adore l’argent, évidemment. On ne devient pas chef criminel pour autre chose. Ceci dit jamais au détriment de ceux sous mes ordres. Regardez mon organisation. Regardez ce que j’ai construit. Vous vous rendrez vite compte que c’est loin d’être une structure classique ou conventionnelle. Je donne de gros avantages sociaux à mes subordonnés. Je prends leur vie en main. Mieux.

Je leur donne un futur. Je leur planifie même une retraite. La Guilde fait quelque chose de semblable mais je vais beaucoup plus loin encore. Quand même les esclaves peuvent s’élever au-dessus de leur condition, ce n’est plus juste prendre en charge tout ce beau monde. C’est encourager la loyauté, pousser à l’excellence, faire rêver les nouveaux et sourire les vétérans. Les tares que l’on retrouvait chez mes concurrents de jadis n’existent pas au sein du CDZ. Sauver de l’argent c’est bien. Capitaliser sur du talent brut, c’est mieux. C’est parce que j’investis dans mon organisation que je suis aussi redoutable. Personne avant moi n’avait eu la folie de faire une telle chose. Et pourtant, quand on y pense… Des armées disciplinées, disposant de matériel peu conventionnel, des flottes pouvant être rapidement réparées ou rééquipées… Ne voyez-vous donc pas?

Nous sommes une énorme armée mercenaire spécialisée dans tous les domaines du crime. Les membres du CDZ sont également ma grosse famille dysfonctionnelle. Et ça, personne ne me fera changer d’idée là-dessus. Qu’on le veuille ou non, ils sont au moins partiellement ma responsabilité. En tout cas je suis soulagée de savoir qu’Ignil ne cherche pas davantage à s’obstiner. Peut-être qu’il y a plus au chef de la Guilde que je ne le suspectais initialement. Rares sont ceux capables de comprendre les véritables enjeux du CDZ. De comprendre comment je fonctionne véritablement, comment je gère, comment je m’occupe de mes affaires. Il me tend la main. Je serre sa main. Au final, c’est moi qui avais tort. Et je sais reconnaitre mes erreurs. Nous ne négocions plus entre la Guilde et le CDZ. Nous négocions entre lui et moi. Et ça fait toute une différence.


« Tu sais, je m’attendais à beaucoup de choses de cette alliance. Des bénéfices à court, moyen et long terme. Ceci étant dit, je ne m’attendais pas particulièrement à ce que nous arrivions à nous entendre plus… Intimement, on va dire. Oh ne nous trompons pas. Mon argent est sur toi pour amener l’âge d’or de la Guilde des chasseurs de primes. Si le coup de couteau doit venir, ce ne sera pas de moi.

Plusieurs personnes prétendent me connaitre. Disent savoir comment je pense. Croient être dans la confidence. Mais ils ne savent rien. Absolument rien de moi si ce n’est ce que je veux qu’ils voient. Toi? On va arriver à quelque chose. Je le sens. Cette mission, par exemple. Mais pas tout de suite. J’ai encore du temps. Encore des pièces à placer. Sois assuré d’une chose : quand le moment viendra de frapper, je te contacterai. En attendant, j’ai encore beaucoup de choses à consolider pour une offensive conjointe. »


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de la Guilde
Chef de la Guilde
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 10/01/2017

Feuille de personnage
Double Compte: Ben Ghoster
Armes: Double Pistolet Blaster DE-10, Fusil d’Assaut Mandalorien modifié, Beskad Unique, Gantelet multifonction et Grenades en tout genre
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil] Jeu 26 Jan - 14:04



Ignil Kal
Bounty Hunter Guild Master


Tyria me serre la main. Je sens qu’elle commence à voir une certaine confiance. J’avais fais un pas dans la relation professionnelle. Au moins j’étais sûr qu’elle ne me tuerait pas sans aucune raison. J’étais quelque chose dont elle avait besoin. D’ailleurs son petit monologue commença à confirmer ce que je pensais. Elle n’allait pas me poignarder dans le dos. Dans un sens je pouvais baisser légèrement ma garde, mais j’avais appris à la dure que la confiance, comme l’a si bien dit la chef du Consortium se gagnait, et ne se donnait pas. Donc pour le moment on peut dire que je garde toujours de la suspicion mais à un degré bien moins élevé qu’au début de notre relation professionnelle.

D’ailleurs Tyria parla du fait que certains se pensaient dans ses confidences alors qu’il n’en était rien. Pour ma part elle m’annonçait qu’on y arrivait. Je me sentais légèrement flatté de cette petite phrase. Pourquoi ? Parce que cela démontré que je n’étais plus qu’un simple nom dans une liste. J’étais maintenant une personne importante, suffisamment pour dire d’avoir un minimum d’information du Consortium et de ses plans. Alors que faire maintenant pour ce qui est de la mission ? Sans que je pose la question elle me disait qu’il fallait attendre encore un peu afin d’organiser l’attaque. Je hochais la tête avant de dire :

- Je comprends. De toute manière tu sais comment me contacter. Et je dois admettre que je suis tout aussi surpris de la tournure de notre alliance. Ce n’est plus vis à vis de la Guilde et du Consortium, mais plutôt entre nous deux. Une alliance entre deux entités certes mais surtout entre deux personnes. Qui aurait cru qu’un chasseur de prime comme moi et qu’une grande criminelle parviendraient à se mettre à travailler main dans la main ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rencontre Annuelle [Tyria & Ignil]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Procès du 1er juillet 2011 [Narration]
» Première cérémonie annuelle des Golden Poulpes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Résurgence :: Bordure Médiane :: Nar Shaddaa-
Sauter vers: