AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Infos fermées
MessageSujet: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Jeu 20 Oct - 2:17

.


Dernière édition par Darth Phaa le Mer 1 Fév - 2:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Dim 23 Oct - 5:47

Mais elle est complètement folle, avait protesté avec vigueur un de ses subordonnés. Zan Kessler avait regardé l’homme en question sans réagir, l’air de dire « ce constat m’indiffère ». Il savait très bien que Darth Phaa était instable. Qu’elle risquait à tout moment de sombrer dans quelque folie ou soif de sang ou autre particularité propre à ces Siths qui n’avaient pas le niveau de maitrise de son Impériale Majesté. Mais en même temps, il ne comptait pas confier à cette femme quelque mission ou opération délicate. Elle servirait admirablement bien de diversion. Après tout, en tant que Commandant des Services Secrets Impériaux, il fallait parfois faire appel à des éléments extérieurs pour s’assurer que les opérations plus discrètes fonctionnent adéquatement. Le tout, évidemment, pour la gloire de l’Impératrice. Rien de moins.

Localiser la Sith avait été relativement facile. Certes, elle était imprévisible mais en même temps, son absence de discrétion permettait aux SSI de la traquer sans trop de mal. Tout savoir, c’était son mandat. Il était vrai que c’était impossible dans la pratique de s’acquitter d’une telle tâche mais les hommes et les femmes sous les ordres de Zan Kessler tentaient l’impossible voire plus pour honorer la volonté de son Impériale Majesté. Le taux de succès des SSI n’était pas de 100% mais pour les affaires domestiques, à l’intérieur de l’Empire, il y avait quand même eu une amélioration phénoménale par rapport à leurs prédécesseurs sous Palpatine. Enfin bon. Ce n’était pas le focus du sujet en cours. Le fait était qu’il fallait se rendre sur Naboo où Darth Phaa s’était retrouvée pour une raison inexplicable. Tenter de trouver une raison était futile.

Y avait-il quelque chose à l’agenda sur Naboo pour les SSI? Assurément. Plus spécifiquement il s’agissait d’une opération de sabotage pour démoraliser l’ennemi. Comme il faudrait opérer directement dans la capitale, il faudrait quelqu’un pour attirer l’attention ailleurs d’une part et d’autre part, quel meilleur moyen pour tester la loyauté des sujets de son Impériale Majesté que par une bonne vieille mission suicide? Et puis bon, dans un rare moment de lucidité, Darth Phaa pourrait s’opposer à l’initiative mais dès qu’elle retomberait dans un moment de folie, cette objection fondrait comme neige au soleil. Et justement, quand on parle du loup, Zan Kessler la trouva encore une fois au milieu d’une scène de carnage. Rien d’étonnant. Totalement inexpressif, il se dirigea vers elle sans un bruit car après tout, il était un maitre espion et assassin.


« Darth Phaa. L’Impératrice désire que vous m’assistiez dans une mission de la plus haute importance. Les détails sont sur ce datapad. »

Il ne s’inclina pas devant la Sith, pas plus qu’il ne s’inclinait devant qui que ce soit en dehors de l’Impératrice. Il espérait qu’elle avait terminé sa crise de folie et qu’elle était lucide. Ce n’était pas le grand amour entre ces deux-là mais en général, la Sith n’avait pas à se plaindre. Elle aimait faire un carnage, il aimait avoir une distraction… Spectaculaire… Il leur suffisait de collaborer ensemble le temps d’une mission et de retourner à leurs occupations respectives quand tout serait terminé. Et oui, il était venu seul. Hors de question d’exposer ses subordonnés à une psychopathe en puissance, plus instable encore que le plus volatile des gaz ou explosifs. Il fallait faire avec les moyens du bord. Et les moyens du bord avaient le chic pour survivre à l’improbable et ne laisser aucun survivants. Deux qualités qu’il pourrait presque admirer chez Darth Phaa…


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Lun 14 Nov - 21:10

.


Dernière édition par Darth Phaa le Mer 1 Fév - 2:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Mar 15 Nov - 4:43

« Ne soyez pas ridicule. Il ne s’agit pas d’une mission suicide à moins que vous décidiez de faire quelque chose de stupide ou dangereux. »

Bien qu’il restait froid comme le vide spatial, une très légère pointe de désapprobation était audible dans la voix de Zan Kessler. Son Impériale Majesté n’avait pas pour habitude de juste… Jeter aux ordures ses Siths. Tout le temps nécessaire pour les former, plus la rareté des gens sensibles à la Force, plus les sommes à investir en matériel ou en « matière première périssable destinée à l’entrainement » (ou esclaves, si vous préférez)… Le Commandant des SSI aurait été le premier à s’opposer à un gaspillage pareil. Il pouvait se le permettre, il était l’allié le plus loyal de l’Impératrice et son plus proche collaborateur. Non pas qu’il abuse de cette position privilégiée, n’exagérons pas non plus. Jamais il ne se permettrait une telle extravagance. Son professionnalisme légendaire le lui interdisait de toute façon. Ainsi est Zan Kessler.

Darth Phaa. Si tant est qu’elle était capable de parole, c’était soit monosyllabique, soit un mot répété inlassablement ou quelque chose se résumant à « je vais tuer tout le monde » ou « je vais tout détruire ». De combien de pathologies psychologiques graves elle pouvait souffrir, il n’en avait pas la moindre idée. Ceci étant dit, le plus vite il l’aurait lâché sur l’Ennemi, le mieux il se porterait. On ne pouvait jamais être sûr de rien avec la Sith. Là elle écoutait. elle était mieux de ne pas contrecarrer cette opération méticuleusement planifiée ou il trouverait le moyen de convaincre l’Impératrice de lui laisser appliquer le châtiment pour cet échec et il serait particulièrement créatif dans les souffrances qu’il infligerait. Justement, il y avait bien quelques expériences impliquant de la carbonite qui… Mais non. Toujours garder l’objectif en tête. Toujours.


« Nous allons à Theed. Naboo n’ayant jamais eu de vraie armée, l’opposition ne devrait pas être si imposante. Pendant que vous ferez un carnage, je me chargerai de notre réel objectif : le mausolée de Padmé Amidala. »

La reine puis sénatrice de Naboo avait été un symbole et une inspiration forte durant la guerre des clones et son décès avait galvanisé le mouvement de rébellion contre le régime impérial. Il était temps d’envoyer un message clair. Vivant comme mort, tout symbole allant contre les intérêts ou la volonté de l’Empire pouvait et serait éliminé pour punir cet acte de dissidence. Après tout, si l’Empire était une puissance unifiée derrière l’Impératrice (encore qu’il y avait trop de « modérés » ou de membres de la « vieille garde » à son goût), la République était composée de tant de peuples que de démoraliser les uns pourrait avoir un effet domino qui démoraliserait les autres. La peur inciterait certains à se tourner vers l’Empire, affaiblissant voire déstabilisant les régimes en place, ce qui permettrait une conquête plus facile. Simple et efficace.

Désignant du doigt un speeder de facture locale, donc Naboo, il invita la Sith à le suivre et il s’arrêta aux abords du véhicule, désignant une petite rivière d’abord et une toge propre ensuite, avec la capuche et tout. Considérant qu’il fallait se rendre dans la capitale sans attirer l’attention, une folle couverte de sang était tout sauf discret et Zan Kessler ne comptait pas dévier de son plan initial. Il resterait en contact avec Darth Phaa, chacun s’occupant de sa part de mission, en espérant naturellement que si déviation il y avait, cela n’impliquerait pas que ce soit lui qui doive risquer toute l’opération pour sauver UNE Sith. Il avait un plan de prévu pour cette éventualité, une capture ou assimilable mais… Comme on le sait, Zan Kessler a en horreur les imprévus causés par l’incompétence d’autrui. Son silence glacé en disait plus que vingt volumes sur le sujet. Quoi qu’il se passe, l’Impératrice recevrait un rapport…


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Mar 15 Nov - 16:46

.


Dernière édition par Darth Phaa le Mer 1 Fév - 2:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Mar 15 Nov - 20:44

C’était, évidemment, trop demander que Darth Phaa reste lucide. Quelle que soit la folie qui la rongeait, elle semblait pouvoir dominer voire écraser la rationalité de la Sith au point où Zan Kessler se demanda ce qui la tenait en un morceau. Comment un être si totalement consumé par une pulsion si destructrice pouvait être encore fonctionnel? Selon toute vraisemblance elle aurait dû mourir au moins une fois avant ce jour d’un épisode psychotique ou assimilable. Manifestement, malgré une vie entière passée au sein de la galaxie et il continuait de s’étonner, de temps en temps, de menues choses. D’un point de vue purement pragmatique, était-il possible, dans une moindre mesure, de soigner la Sith, de lui rendre sa lucidité? Bien qu’il ne serait jamais prêt à mettre quelque foi que ce soit dans la Force, laissant ce genre de croyances à d’autres, peut-être y avait-il un rituel qui pourrait la rendre plus stable. Pourquoi?

Pour le bien de l’Empire, naturellement. Il réfléchissait à divers tests ou examens à faire passer à Darth Phaa, avec la bénédiction de l’Impératrice, bien sûr, pour voir quels correctifs pourraient être apportés pour la rendre moins dangereuse pour ses alliés. Évidemment, sa nature pragmatique ne le rendait pas optimiste, ni sur le fond ni sur la forme. Les chances que Darth Phaa se laisse faire, même sous ordre de l’Impératrice seraient… Minces. Et encore, si tant est qu’elle se laisserait faire, les chances de la guérir demeuraient infimes. De ce qu’il avait pu constater par données empiriques, le côté obscur ne faisait pas dans la dentelle et il n’existait aucun traitement répertorié pour en renverser les effets. Et s’il fallait en plus que le patient soit volontaire… Tout en conduisant, ses conclusions penchaient de plus en plus vers l’improbable. Pas impossible.

Simplement improbable. Le speeder couvrit rapidement la distance jusqu’à Theed et le premier inconvénient potentiel fut une paire de gardes, sans doute des recrues voulant jouer les durs, qui vint poser quelques questions à Zan Kessler, le pilote, donc. Habitué à traiter avec des imbéciles à la journée longue (il n’y avait pas que des lumières au service de l’Impératrice), il se chargea du cas de ces deux idiots avec efficacité et rapidité et le speeder reprit sa route vers une place à découvert, un endroit à l’opposé d’où il se rendait. Darth Phaa pourrait faire son carnage et attirer tant l’attention que les renforts et lui pourrait opérer avec une présence ennemie réduite. Tant qu’ils restaient en communication, le plan devrait se dérouler selon des paramètres à peu près normaux. Il la laissa sur le siège passager avec ordre de ne rien faire avant une quinzaine de minutes.

Le minutage, comme on le sait, est une partie intégrante de tout bon plan qui se respecte. Si Darth Phaa agissait trop tôt, il ne serait pas en place pour une approche optimale de l’objectif. Si elle tardait, des complications seraient à prévoir du côté du mausolée. Le fait était que personne ne devait suspecter que le carnage de Darth Phaa était une distraction. La destruction du lieu de repos éternel de Padmé Amidala devait prendre tout le monde par surprise. Jusqu’à présent, la Sith semblait en mesure de contenir sa folie. Mais les secondes s’égrenaient et Zan Kessler accéléra légèrement, juste au cas où. Il arriva en vu de l’objectif un bon deux minutes avant la fin du chronomètre. Déployant un droïde espion, il regarda furtivement la sphère s’envoler vers le lieu où se trouvait Darth Phaa. Ce serait dommage de ne pas avoir de bons clichés du carnage à venir.


« Je suis en position. Bon carnage. »


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Mer 16 Nov - 0:10

.


Dernière édition par Darth Phaa le Mer 1 Fév - 2:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Mer 16 Nov - 4:15

Pendant que Darth Phaa était en train de faire un carnage, Zan Kessler pu s’approcher du périmètre extérieur où se trouvait le mausolée de Padmé Amidala. Évidemment, un tel symbole était protégé par une garde d’honneur. Considérant que l’ex sénatrice était vu comme une unificatrice des peuples de Naboo et un symbole de la démocratie galactique, il était considéré comme normal pour son peuple que de s’assurer que personne ne vienne commettre quelque acte de vandalisme ou de profanation de sa tombe. Il était presque amusant de voir que les vandales et les pillards étaient le plus grand danger qui puisse imaginer ces imbéciles. S’il s’était agi d’un monument impérial d’une importance cruciale, il y aurait eu considérablement plus de systèmes de sécurité et de troupes pour protéger le site. Considérablement plus.

L’Empire ne faisait pas dans la demi-mesure, ça jamais. Mais bon. S’ils voulaient lui faciliter les choses… Tant mieux. Il suivait en parallèle le carnage de son « alliée » sith, se disant que bien qu’elle manque cruellement de discrétion, quand il fallait faire dans le grandiose et le violent, il n’y avait pas mieux à lâcher au milieu d’une foule. Il n’était pas non plus si inhabituel que des Siths solitaires décident d’aller s’amuser ici et là dans la galaxie. Oh évidemment, il ne lui dirait jamais au grand jamais que sa participation avait permis de faire progresser une opération visant la galaxie au complet pour asseoir plus solidement le règne de l’Impératrice. Certes, certes, il mentionnerait sa participation dans son rapport… Mais sans plus. Zan Kessler, faire des compliments? Ce serait un sacré coup pour son image. Poursuivant son infiltration du périmètre extérieur, il neutralisa une première sentinelle avant de se diriger vers la seconde et de la mettre hors d’état de nuire.

Une entrée légèrement gardée présumait un intérieur mieux protégé. Il faudrait faire en sorte que Darth Phaa attire davantage l’attention. Un bon début mais il était possible de faire mieux, beaucoup mieux. Il faudrait faire plus de dégâts, pour forcer l’intervention des véhicules de la garde royale. Des speeders légèrement armés en comparaison des chars d’assaut produits par l’Empire. Rien qui ne soit un challenge mortel pour une Sith aguerrie. Il détermina de nouvelles coordonnées où envoyer Darth Phaa : voyons comment les autorités réagiraient au massacre d’une Sith dans la caserne la plus proche. Et puis bon, il fallait bien donner à se mettre sous la dent à Darth Phaa quelque chose de plus costaud que des civils paniqués. Elle n’avait pas encore affronté d’adversaire armé… N’importe qui peut triompher d’une foule plus occupée à fuir qu’autre chose.


« Écoutez attentivement. Vous vous rendrez aux coordonnées suivantes. Confirmez avec votre datapad au besoin. Vous allez frapper l’ennemi dans une de ses casernes. Faites le nécessaire pour qu’ils appellent des renforts. »

Les Naboos étaient certes d’excellents architectes mais ils n’avaient jamais construit en pensant à la guerre et le mausolée ne faisait pas exception. Il y avait trop d’endroits pour se cacher dans l’ombre et tendre des embuscades pour que ce soit un réel ouvrage défensif. Un trio de gardes l’apprit d’ailleurs à ses dépens. Et considérant qu’il n’y avait qu’un accès? Quand le carnage de Darth Phaa ferait qu’on appellerait des renforts, les forces restantes allaient se jeter dans un piège mortel comme le bétail se rendant à l’abattoir. Règle numéro un : ne jamais laisser de témoins. Vous ne savez jamais ce qu’ils peuvent avoir vu ou entendu. C’était entre autre pour cette raison que les SSI étaient absolument impitoyables lorsqu’ils étaient en mission. Ne jamais prendre de chance, bien que ce soit un terme si désespérément naïf et imprécis…


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Mer 16 Nov - 14:27

.


Dernière édition par Darth Phaa le Mer 1 Fév - 2:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Mer 16 Nov - 16:42

Si Darth Phaa était comme une hache maniée par une sorte de bourreau enragé et écumant, Zan Kessler était un scalpel. L’appel de renfort à toutes les casernes et autres lieux occupés par ce qui servait de police et d’armée à la capitale était tombé. Conséquemment, les forces encore en vie, celles se tenant à l’intérieur du bâtiment, se hâtèrent de se porter au secours des leurs. Un après l’autre ils sortirent par la seule issue vers l’extérieur. Un après l’autre ils furent éliminés avec rapidité et efficacité par Zan Kessler. Vif. Précis. Sans fioriture. Comme les corps des sentinelles à l’entrée, il les amena dans un lieu hors de vue et s’assura qu’il n’y ait ni sang ni élément suspect qui pourrait révéler que quelque chose d’anormal s’était produit. Anonymat et manipulation. Les deux meilleures armes dans l’arsenal des SSI. Quant à Darth Phaa… Tiens, tiens.

Manifestement, cette expérience devenait de plus en plus intéressante. Le Commandant des SSI pouvait suivre le carnage via son espion artificiel. Est-ce que la Sith était loyale à l’Empire? Difficile à dire. Elle suivait les ordres, oui mais en même temps, ce ne serait pas la première fois qu’il voyait ce genre de comportement étrange voire pervers chez les Siths. Habitués à commander, à être les dominants, une fois « relâchés dans la nature », certains avaient le besoin presque maladif d’être commandés, autrement ils n’étaient qu’énergies destructrices. Dans le cas présent, il était clair que Darth Phaa ne se serait pas rendue d’elle-même, tout du moins pas tout de suite, jusqu’à la caserne. Comment les ordres réussissaient à se frayer un chemin au travers de la folie, il l’ignorait entièrement. Le fait était : cela fonctionnait. La mission se poursuivait avec brio et selon le plan.

Il mentionnerait la chose objectivement dans son rapport d’ailleurs. S’attelant à la pose des charges, une part de lui était insatisfaite. C’était trop… Facile. Darth Phaa était presque trop efficace comme distraction et si pour le moment elle n’affrontait que des forces locales, dans la demi-heure à venir, il était évident que la République aurait envoyé des renforts. Faire lâcher le morceau à une Sith consumée par la folie pourrait s’avérer ardu. Il n’y avait aucune garantie qu’elle accepterait l’ordre de repli et il ne pouvait pas vraiment la laisser derrière. C’était le plus frustrant (si tant est que Zan Kessler était capable de se frustre) avec les Siths : trop utiles pour être abandonnés derrière et parfois trop obstinés pour écouter le bon sens. Reportant son attention sur sa tâche, il effectua tous les branchements nécessaires avant de se dire que l’explosion serait cataclysmique.

Il y avait un certain nombre de cibles secondaires auxquels il pouvait penser. Un monument célébrant la paix entre Naboos et Gungans. Un musée ou deux pour détruire l’héritage culturel de la planète. Cela n’avait aucun rapport avec envoyer un signal à la République, c’était essentiellement pour les traitres dans l’Empire. En s’attaquant aux symboles du monde natal de l’ancien empereur, Kessler voulait envoyer le message que l’Empire n’hésiterait pas à effacer toute trace de dissidence ou de faiblesse. Les premiers tirs par véhicules se firent entendre via l’espion artificiel. Hum. L’escalade de force aurait dû être plus graduelle. Ce déploiement imprévu pouvait vouloir dire que des renforts républicains étaient plus proches qu’anticipé. Contrariant. Kessler détestait le travail mal fait et cela impliquait la complétion des objectifs secondaires. Il faudrait se gagner du temps.


« J’ai besoin que vous me gagniez du temps. Je veux un brasier. Je veux un carnage sans nom. Je veux que vous vous déchainiez. Objectif principal accompli, en mouvement pour les cibles secondaires. »


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Mer 16 Nov - 20:33

.


Dernière édition par Darth Phaa le Mer 1 Fév - 2:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Mer 16 Nov - 21:57

Vite et bien. Combien de gens échouent à exécuter cette combinaison adéquatement? Trop, en fait, et c’est ce qui distingue les gens compétents des incompétents. Considérant le pourcentage anormalement élevé de ces énergumènes, Zan Kessler se demandait sincèrement comment la galaxie pouvait encore être fonctionnelle. Mais bon. Aujourd’hui et maintenant, c’était l’incompétence de l’Ennemi qui était en train de rapporter des gains à l’Empire. Certains régimes n’apprenaient manifestement pas des leçons de l’Histoire car la faiblesse des systèmes de surveillance locaux était si pathétique qu’il ne comprenait tout simplement pas comment il était possible d’autoriser pareille aberration sans forcer à une standardisation plus militaire. Voilà la démocratie à l’œuvre : un manque total d’uniformité. Navrant. Vraiment.

Quand l’Empire s’emparerait de Naboo, les choses changeraient drastiquement. D’ici là, leur faiblesse était son avantage et pendant que Darth Phaa était en train d’encourager les survivants à une procréation régulière pour remonter le niveau de population (dit avec une ironie mordante et un dédain évident, naturellement), l’accomplissement des objectifs secondaires allait bon train. Ceci étant dit, l’interception d’une communication ennemie lui fit froncer les sourcils. Ils voulaient envoyer un trio de croiseurs de police NX contre la Sith. Certes, on était loin du chasseur N1 mais l’option aérienne serait une menace contre laquelle Darth Phaa n’aurait que peu de protection d’une part et leur véhicule n’étant pas militaire, s’ils devaient se replier en vitesse, se ferait transformer en passoire. Contrariant. Faute de renforts, la mission pourrait être compromise. Inacceptable, donc.

Il faudrait trouver un moyen de régler le problème. Étudiant rapidement ses options, car le chronomètre tournait contre Darth Phaa, il décida d’utiliser un vieux truc des SSI mais qui avait fait ses preuves. Se faire passer pour l’ennemi. Ce n’était pas les uniformes de soldats morts qu’il manquait, le peu de gardes restants dans les endroits qu’il avait visité ayant trouvé une mort rapide et exempt de sang. Il fallait trouver parmi les cadavres celui d’un officier, s’emparer de ses vêtements et de son équipement et faire le brave qui irait arrêter Darth Phaa, avant de disparaitre dans la nature sans laisser de traces. Plusieurs pourraient qualifier ce plan de romanesque mais en vérité, il avait d’excellentes chances de fonctionner. Avisant un V-35 Courier, peint et équipé comme un véhicule des forces de sécurité donc d’un bleu foncé, il mit son plan en action. Autant la prévenir.


« Darth Phaa, d’ici deux minutes un V-35 Courier des forces de sécurité va arriver. J’en suis le pilote. Nous allons nous battre et je finirai par vous capturer. C’est notre meilleur moyen de quitter cette ville en vie avant que je ne déclenche les explosifs. Tâchez d’être convaincante. »

Elle avait été… Parfaite. Et venant de Zan Kessler, ce n’était jamais dit à la légère. Une matraque électrique contre un sabre laser et un pistolet blaster contre la Force. C’était un plan complètement suicidaire car il risquait de se prendre un coup de sabre laser ou quelque artifice de la Force mais autrement l’Ennemi suspecterait quelque chose. Tenter de raisonner avec quelqu’un consumé par la folie. Il n’y avait que le Commandant des SSI et sa dévotion infinie pour l’Impératrice pour tenter un coup pareil. Le plan en tant que tel s’articulait sur une chose et une seule : une synchronisation parfaite. C’était mettre sa vie et le succès de la mission entre les mains d’une personne mentalement instable. Et c’était justement parce que techniquement ne pouvait pas réussir qu’il réussirait. Car Darth Phaa, comme Zan Kessler, avaient le don de faire mentir les probabilités…


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Jeu 17 Nov - 0:00

.


Dernière édition par Darth Phaa le Mer 1 Fév - 2:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Jeu 17 Nov - 5:24

Le propre d’un bon plan c’est encore la qualité de ceux qui y prennent part. Il y avait, finalement, une logique à la folie de Darth Phaa, ce qui la rendait presque indispensable aux opérations en cours. Et c’était, honnêtement, ce qu’il y avait de positivement effrayant dans cette situation. On ne peut raisonnablement contrôler un fou de par leur nature imprévisible. Et pourtant… La Sith avait suivi les instructions à la lettre, allant jusqu’à ajouter sa touche personnelle au déroulement des opérations. Certes, on ne parlait pas de la destruction à grande échelle de Theed. On parlait d’un secteur modeste en termes de taille. Après tout, on parlait d’une capitale planétaire, pas d’un petit village perdu dans la brume. L’essentiel était les dégâts psychologiques. Et tout cela en plus de la dévastation qu’allait causer les explosions des cibles du Commandant des SSI.

Le fait de blesser ou d’être blessé ne le dérangeait pas en soi et s’en prendre à des alliés ne lui ferait pas une once de scrupules. Il fallait souvent se montrer créatif dans son métier et faire semblant n’était convaincant pour personne. Non il fallait du vrai sang, de vraies blessures et compter le moins possible sur le jeu d’acteur de l’un ou de l’autre pour réussir. Darth Phaa semblait faite du même matériel. Ne pas hésiter, passer aux actes quitte à passer un peu de temps dans une cuve de bacta. Dans le cas de l’un, un risque calculé. Dans le cas de l’autre, masochisme, folie pure ou stratégie? Difficile à dire. Mais le risque payait, à coup sûr. La République, dans la chaos ambiant, n’avait pas le temps de se poser des questions. Des gens mourraient. Des bâtiments brûlaient. Si quelqu’un était assez téméraire pour affronter la Sith et la neutraliser, personne ne se plaindrait.

Évidemment, il dû blesser Darth Phaa. Il n’y prit aucun plaisir, bien que nombreux auraient été ceux qui se seraient vanté d’avoir pu faire couler le sang d’un de ces puissants guerriers. Hum. Son « alliée » était mal en point et pendant qu’il procédait à son arrestation, toujours en donnant l’impression que c’était du fait de la Sith et non de lui, il déclencha les explosifs. Musées, monuments, bibliothèques : tout ce qui représentait l’héritage culturel de Naboo, ou du moins, ce que Kessler avait pu saboter, vola en éclat, de nouveaux foyers d’incendie se déclenchant. Il aurait pu se servir de charges radioactives ou bactériologiques mais il ne fallait pas trop en faire. Doser le désordre et la consternation pour faire larmoyer l’opinion publique. Un acte terroriste de trop grande envergure exacerbe le sentiment patriotique (lire revanchard) et a l’effet inverse.

Dans ce nouveau maelström de souffrance et de folie, le fait qu’un véhicule s’éloigne des différents lieux de carnage ne sembla pas exactement suspect car personne n’était là pour le voir ou plus précisément, personne n’y portait attention. Le temps que les secours s’organisent et que les forces de l’ordre maitrisent quoi que ce soit, Zan Kessler et Darth Phaa seraient déjà de retour en orbite dans la navette furtive du Commandant des SSI. Plutôt que de faire appel à un droïde médical, il s’affaira personnellement à désinfecter les blessures de la Sith et si soins divers il fallait donner, il était parfaitement apte à le faire. Les membres du SSI ne font pas qu’espionner : ils vont sur le terrain, se battent, se blessent et donc avoir une base en médecine était simplement indispensable. Bien qu’il détestait parler, étant avare de mots, Kessler décida de complimenter la Sith.


« Je vais faire un effort de parole. Je ne sais pas si vous m’entendez ou si la folie vous ronge encore mais c’était une performance appréciable. Je le consignerai dans mon rapport. Rapport qui sera lu par l’Impératrice en personne. Ce carnage était d’une rare poésie et la distraction plus qu’excellente. Vous avez dépassé et de loin mes pronostics les plus optimistes, ce qui est presque en soi un exploit. Félicitations, je suppose. »


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Jeu 17 Nov - 16:45

.


Dernière édition par Darth Phaa le Mer 1 Fév - 2:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Jeu 17 Nov - 20:06

Hum… Le Commandant des Services Secrets Impériaux regarda longuement Darth Phaa, comme s’il tentait de lire en elle quelque secret enfoui qui pourrait donner davantage de sens à son discours. Décidément, la démence ne rendait pas la compréhension de cette conversation facile. Il y avait des références et des éléments qui ne semblaient pas connecter avec le reste du court monologue de la Sith. De quelles ténèbres pouvait-elle parler? Il y avait peu de chances que ce soit une métaphore, ce qui présupposait soit quelque fabulation d’un esprit malade ou alors quelque chose de potentiellement imperceptible pour quelqu’un ne maitrisant pas la Force. Quel dommage qu’elle soit utile aux plans de l’Impératrice. Il aurait voulu étudier ce cerveau malade et le comprendre. Ceci étant dit, ce qu’il voulait n’était rien à côté du devoir impérial.

Peut-être que si elle s’allongeait et prenait un peu de repos, elle deviendrait plus accessible et moins hermétique. Zan Kessler était le genre de personne à vouloir comprendre les choses, pas simplement agir. Et là il ne comprenait pas la Sith. Certes, la tâche était ardue que de prétendre pouvoir comprendre l’antithèse de la raison et de la logique mais l’impossible était son quotidien. On ne dirige pas les Services Secrets Impériaux en suivant le manuel de formation. Il y a autant d’instinct que de science dans un tel domaine. Si seulement il parvenait à trouver un bon angle d’approche… Il y avait forcément un indice au travers de ce qu’elle avait dit. Mis à part le fait de tuer et détruire… Elle avait mentionné les ténèbres. Des ténèbres rouge et noir. Ce qui est un non-sens car les ténèbres ne sont que noirceur. Alors pourquoi le rouge? Intéressant.

Et rouge… Mais quelle teinte de rouge? Un rouge vif? Un rouge foncé? Un rouge pâle, peut-être? Y avait-il un symbolisme qui lui échappait? Il aurait tout le loisir d’y réfléchir dans les minutes à venir. Quel contraste saisissant. Il savait les Siths d’une rare puissance et pourtant elle avait l’air si fragile, si vulnérable… Et impossible à présenter à l’Impératrice dans cet état. Elle était sale, couverte de sang… Retenant un soupir de frustration, il commença à nettoyer à l’aide d’un linge les vestiges du carnage qui marquait la Sith. Elle semblait presque… Pas paralysée mais déconnectée. Elle se laissait faire, comme dans son monde. Pourtant, une dizaine de minutes plus tôt, elle se jetait toutes griffes dehors sur tout ce qui bougeait… C’était comme si elle était vide de toute énergie. Quel fascinant phénomène. Il faudrait qu’il documente la chose.

Naboo était désormais un point sur le radar et Zan Kessler avait déjà donné des ordres à ses agents sur place (car ce n’est pas parce qu’un monde n’appartient pas à l’Empire qu’il est hors du regard des SSI) pour observer la situation. Il était en train de réfléchir au rapport qu’il rédigerait pour l’Impératrice ainsi que l’audience qu’il devrait demander en arrivant sur Coruscant. Son Impériale Majesté allait être particulièrement satisfaite de ce coup porté tant au régime ennemi qu’aux propres « dissidents » au sein de son régime. Elle voudrait sans doute féliciter personnellement Darth Phaa, Zan Kessler n’ayant besoin d’aucune congratulation. Il finit par percer le silence, toujours en train de nettoyer le sang et les cendres sur la Sith. Avait-elle marché dans les flammes ou quoi? Il y en avait partout, c’était presque aussi pire que le sable, et encore, c’était peu dire.


« De quelles ténèbres de rouge et de noir parlez-vous? Il n’y a que la lumière crue de l’éclairage au plafond ici. »


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Ven 18 Nov - 1:39

.


Dernière édition par Darth Phaa le Mer 1 Fév - 2:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Ven 18 Nov - 5:34

Zan Kessler resta de marbre, impassible. Légendes et superstitions, voilà ce que c’était. Mais, paraissait-il, il fallait croire en quelque chose pour pouvoir vivre. Une théorie qu’il trouvait affreusement bancale mais il avait entendu pire. Si pour performer Darth Phaa avait besoin de mettre sa foi en cette fable, tant et aussi longtemps qu’elle ne prenait pas précédent sur sa dévotion à l’Impératrice, soit. Ainsi soit-il. Mais le jour où ses priorités seraient inversées? Oh il se chargerait personnellement de la mettre hors d’état de nuire. La volonté de l’Impératrice est absolue et personne ne saurait défier son règne sans en payer le prix, encore moins au sein même de l’Empire. En fait la question se posait : à qui ou à quoi Darth Phaa était loyale? Est-ce que ces concepts existent au milieu de la folie? Une question encore plus intéressante.

Pour le moment, il ne répondit rien, se contentant de hocher la tête et de travailler à stopper l’hémorragie chez la Sith. Elle n’était pas exactement corpulente, la demoiselle, ce qui voulait dire qu’une perte de sang importante pourrait lui être fatale. Ce n’était pas le cas mais éventuellement, elle serait gagnée par la faiblesse, ce qui serait particulièrement agaçant. Ce n’était pas spécifiquement dirigé vers elle mais ce ne serait pas la première fois qu’il devait pratiquer à froid une chirurgie à froid à cause de la négligence ou de l’imprudence de son « patient ». Darth Phaa avait-elle un instinct de survie? Au moins un minimum. Elle avait décidé de ne pas foncer aveuglément contre les véhicules ennemis, après tout. Pourquoi alors ce manque de réaction? Elle était blessée. Forcément qu’elle le savait. Elle aurait dû chercher à s’occuper d’elle. Pourtant…

Non, décidément, cette Sith était aussi intrigante qu’elle était frustrante. Un mélange manquant de subtilité, certes, mais un mélange quand même. Darth Phaa, faute de meilleur comparatif, était comme un oignon. Faite de plusieurs couches superposées, chacune dénotant une particularité pas forcément visible si on ne creusait pas la question. Pourquoi, pourquoi ne pouvait-il pas la réquisitionner pour études? Un cerveau malade comme le sien méritait qu’on s’y intéresse. Mais jamais l’Impératrice n’approuverait et il le savait. Et parce que la volonté de l’Impératrice est absolue, il se rappela que son projet n’avait aucun avenir viable sans commettre une insubordination proche de la haute trahison. Et s’il y avait bien une limite qu’il ne franchirait jamais, c’était bien la désobéissance à l’Impératrice. Jamais au grand jamais. Plutôt mourir.


« Tant que votre loyauté va d’abord et avant tout à l’Impératrice, vous pouvez bien vouloir devenir ce que vous voulez. Retirez la toge s’il vous plait que je continue de désinfecter, soigner et panser vos blessures. »

Combien de vieilles blessures étaient observables sur ce corps? Quelle quantité de douleur un être pouvait endurer avant de cesse d’être un être humain et devenait alors une simple bête sauvage, un animal enragé? Il ne comprendrait jamais les Siths et leur manque flagrant de pragmatique. Darth Phaa, saine d’esprit, aurait été apte à commander, à diriger. Dans son état actuel, elle aurait de la chance de finir sa carrière en « liberté ». Le côté obscur était-il si dangereux ou regorgeait-il simplement de trop de mauvais utilisateurs qui préféraient agir n’importe comment au lieu de lire le manuel d’instruction? Il n’osait poser la question à Son Impériale Majesté, de peur de la froisser de quelque manière que ce soit, ce qui serait absolument impardonnable. Impensable, même, pour le Commandant des Services Secrets Impériaux. Définitivement.

« Je suppose qu’il est futile de vous recommander de dormir un peu pour récupérer. Vous avez une mine absolument épouvantable j’en ai peur. »


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Ven 18 Nov - 15:45

.


Dernière édition par Darth Phaa le Mer 1 Fév - 2:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Ven 18 Nov - 20:46

Il lui aurait bien répondu qu’il avait toujours raison mais de un, cela aurait sonné incroyablement prétentieux et de deux, il aurait gaspillé de la salive pour dire ce qui est évident. Double perte de temps, donc. Mieux valait simplement se taire et continuer de réfléchir, de planifier, de penser… C’était ce pourquoi il était mandaté après tout. Payé? Aussi, oui. Mais l’argent n’était pas sa source de motivation. Loin de là. Sa loyauté à l’Impératrice passait avant tout. La Sith prétendait la même chose mais se méfiant de tout et de tout le monde, il se promit de la surveiller attentivement. Entre ce que quelqu’un dit et ce que quelqu’un fait, le fossé est extrêmement large. D’où le pourquoi il gardait un œil sur la forme plus ou moins léthargique de Darth Phaa. Statistiquement, il ne s’inquiétait pas qu’elle tente de le trahir. Ce serait mal avisé.

Mais sa curiosité restait piquée. Ce n’était pas une Sith ordinaire et il ne manquerait pas de mentionner ses inquiétudes dans son rapport. Ces ténèbres rouges et noires. Est-ce que l’Impératrice en avait entendu parler au préalable? Darth Phaa constituait-elle un danger grave en s’engageant dans cette voie? Quelles seraient ses directives pour gérer la situation et dans le pire des cas, le problème? Ironiquement, c’est quand vous suscitez la curiosité du Commandant des Services Secrets Impériaux que vous êtes le moins à risque de vous faire assassiner ou de juste… Disparaitre. Des recherches supplémentaires seraient effectuées par les SSI pour donner le moins de travail possible à Son Impériale Majesté. Dans l’intervalle, il alla s’asseoir près de Darth Phaa qu’il supposait endormie. Une initiative plus ou moins sage considérant l’instabilité du personnage mais bon.

Il revérifia une seconde fois que les plaies et blessures reçues pendant cette mission étaient pansées ou traitées. Brûlures, fêlures, fractures, coupures, nommez un type de blessure et il l’avait probablement déjà traité. Il s’absenta un moment, se rendant dans le poste de pilotage et enclenchant les différentes mesures et contremesures qui lui permettrait de s’entretenir en toute discrétion avec ses subordonnés. Apparemment, la République n’avait pas encore réussi à faire un estimé précis des dégâts causés par la mission qu’il venait d’accomplir et le ton montait entre les forces locales et les troupes de la République dépêchées en renfort. Les Naboos exigeaient une enquête interne, chose que la République ne semblait pas vouloir à cause de la présence confirmée d’une Sith. Ce qu’ils étaient incapables de déterminer, c’était qui était responsable du sabotage.

Dans quelques heures, ils auraient une réponse. En période de guerre froide, l’Empire n’allait pas revendiquer le coup mais une cellule anarchiste radicale pro naboos et anti gungans ferait une déclaration s’appropriant l’ensemble des actes de sabotage et de terreur. Est-ce qu’ils seraient pris au sérieux? À demi. Faute d’une piste plus crédible, il y aurait assurément une visite armée chez ces « révolutionnaires » dénonçant la trahison, l’hérésie même, commise par Padmé Amidala. Satisfait que la seconde partie de la mission se mette elle-même en mouvement, il retourna au chevet de Darh Phaa qu’il recouvrit d’une couverture pour lui éviter d’avoir froid. Il ne s’attendait à aucune gratitude de sa part. Ce n’était pas le point fort des Siths. Quelques temps plus tard, la navette amorçait son arrivée dans la haute atmosphère de Coruscant…


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Sam 19 Nov - 2:13

.


Dernière édition par Darth Phaa le Mer 1 Fév - 2:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Sam 19 Nov - 4:26

On ne devient pas Commandant des Services Secrets Impériaux en ne s’entourant pas de personnes fiables. C’est précisément pour cette raison que deux escouades de Shadow Stormtrooper, soit une vingtaine d’hommes, l’attendait. D’un ordre muet et de quelques gestes à peine perceptible (les meilleurs agents de Kessler étaient formés par des Lorrdiens au langage kinétique), les soldats assumèrent leurs positions défensives et se mirent en marche vers la navette qui les amènerait au palais impérial. La navette en question, de classe Sentinel et non Lambda, fut immédiatement escortée par plusieurs chasseurs TIE, de classe Defender ou assimilable. Où que Zan Kessler aille, il se déplaçait comme s’il s’en allait en guerre. Même sur Coruscant, le danger était omniprésent. La sécurité? Un luxe qu’il ne se permettait pas et en quoi il ne croyait pas.

Pendant ce premier transfert, Darth Phaa dormait. Elle ne reprit conscience qu’une fois la seconde navette posée et les soldats prêts à escorter le duo jusqu’à l’Impératrice. Et mentionnons que le Commandant des Services Secrets Impériaux n’y était pour rien. Pas de somnifère ou de sédatif n’étaient en cause dans cette histoire. Il aurait pu, naturellement. Une discrète injection aurait été si simple. Mais non. En tout cas elle se réveilla à point nommé. Il avait préalablement avisé l’Impératrice de son arrivée. Jamais il n’aurait eu l’audace de se présenter devant son Impériale Majesté sans s’être d’abord assuré qu’elle était disponible. C’était absolument impensable et juste d’imaginer la chose lui aurait donné la nausée s’il avait été du genre petite nature. Ce qu’il n’était évidemment pas. Il ne commenta pas le fait qu’elle avait dormi une bonne partie du trajet.

Il ne commenta pas davantage son aspect misérable et le fait que malgré ses soins, elle semblait souffrir ou être affaiblie. Bien évidemment, ne sachant pas comment la Sith réagirait s’il avait laissé un droïde médical se charger d’elle, surtout pendant qu’elle reprenait des forces, il avait dû procéder de manière très sommaire. Hum… L’état de Darth Phaa n’était guère rassurant. C’est qu’ils se présentaient devant l’Impératrice. Ce serait presque un affront que de paraitre ainsi devant son Impériale Majesté. Mais en même temps… Ce n’est pas comme s’ils avaient vraiment eu la possibilité de faire un arrêt par un tailleur X ou Y. Il espérait de tout cœur (un organe que plusieurs détracteurs disaient qu’il n’avait pas) que l’Impératrice saurait accepter le caractère peu orthodoxe de cette audience. Le commentaire de Darth Phaa la tira de ses pensées.


« Vous seriez bien une des rares à le dire. En général les gens détestent ceux qui n’hésiteraient pas une seconde à les exécuter pour trahison. »

Les Nova Trooper virent les Shadow Trooper arriver et comme le voulait une directive spéciale implantée par l’Impératrice, ils se retirèrent (de mauvaise grâce), remplacés par ce qui était à peu de choses près la garde rapprochée de Zan Kessler. Jamais Maïa Skyna n’aurait à s’inquiéter de quelque trahison de la part des Services Secrets Impériaux. C’était précisément pour cette raison que Zan Kessler occupait son poste. Quand les portes de la salle du trône s’ouvrirent, le Commandant des Services Secrets Impériaux s’avança sans hésiter. Plusieurs étaient impressionnés voire intimidés par cette pièce. Zan Kessler lui n’hésitait devant rien ni personne. Une fois devant l’Impératrice, il se mit au garde à vous. Il était un des seuls à ne pas avoir à s’agenouiller devant sa souveraine, sa protégée et surtout, la seule personne en qui il avait confiance.

« Votre Impériale Majesté. »


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impératrice
Impératrice
avatar
Messages : 119
Date d'inscription : 18/04/2016
Age : 30

Feuille de personnage
Double Compte: Elhenya Angana
Armes: Sabre laser à lame rouge
Alignement: Obscur
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Lun 21 Nov - 19:05

MORSURE DE FEU


Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. La preuve, aujourd'hui je m'ennuie comme un Ysalamir crevé. Je tourne en rond, tout le monde, ou presque, est parti en mission pour l'Empire et moi, je dois rester là et me contenter de ce que j'ai. J'ai même essayé de passer du temps avec Naya pour tenter de lui apprendre de nouvelles choses, mais cette dernière a apparemment trouvé plus important à faire. Bien que cette idée me déplaît et que je serais plus d'avis de l'enfermer, mais par je ne sais quel moment de faiblesse, j'ai décidé de la laisser tranquille. Par contre, je me montrerai impitoyable lors de notre prochain entraînement.

Cela fait maintenant des heures que je suis là, assise sur mon trône dans cette immense salle. Discuter d'un plan de combat avec untel, discuter de la construction d'un nouveau vaisseau avec machin... bref le genre de chose dont je pourrais très certainement me passer. C'est seulement quand toute cette bande de sous fifres a décidé de me laisser un peu de répis, que j'ai pu me concentrer sur quelque chose, un objectif que pour le moment j'ai gardé secret. Depuis notre "rencontre" sur les toits de Coruscant, je ne cesse de le chercher, de chercher un moyen d'atteindre ce Jedi. Il est puissant, je sens encore son empreinte dans la Force, mais je n'en ai pas peur, je meurs d'envie de sentir ses os se rompre sous l'emprise de mon esprit. Rien que d'y penser, un sourire se dessine sur mes lèvres et je suis envahie d'une certaine excitation morbide. J'ai tellement hâte de le voir souffrir, de le sentir mourir... et si je peux au passage faire souffrir des gens importants pour lui, la satisfaction n'en sera que plus importante.

Je ne sais pas combien de temps je passe à chercher des pistes mais c'est la voix d'un trooper qui me sort de mes recherches. Darth Phaa et Zan sont de retour. Je ne répond pas, je lui fais signe de la main pour qu'il me laisse. Je finis ce que j'ai commencé et je me rend dans la salle du trône. Lorsque mon fidèle ami et la sith arrivent, je suis installée sur le fauteuil, une jambe posée sur l'accoudoir. D'un regard quelque peu étonné, je m'adresse à Zan.

- Que s'est il passé ?

Vu les blessures qu'affichent la sith, je doute que tout se soit passé pour le mieux et rien que d'y penser, ça commence déjà à m'énerver.




Dernière édition par Maïa Skyna le Jeu 24 Nov - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Mar 22 Nov - 0:27

.


Dernière édition par Darth Phaa le Mer 1 Fév - 2:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commandant des Services Secrets Impériaux
Commandant des Services Secrets Impériaux
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Tyria Zann, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: E-11b blaster rifle modifié, Blaster sonique impérial (inspiré de la technologie géonosienne et du SonoMax 75), Lame en phrik (matériel résistant aux attaques par sabres laser) utilisée pour les assassinats et le combat corps à corps
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna] Mar 22 Nov - 2:37

Zan Kessler resta de marbre. Pourquoi s’en ferait-il avec quelque mouvement d’humeur de l’Impératrice? L’empire au complet se ferait décapiter avant que sa tête à lui ne roule. Ce qu’il s’était passé… Rien qui soit un paramètre alarmant dans une planification autrement parfaite. Il avait calculé les risques. Pour lui. Pour la santé de son « équipière ». Et bien sûr, les dommages collatéraux optimaux infligés à l’ennemi. Tous les paramètres avaient été révisés par une équipe de cadres d’élite des Services Secrets Impériaux, chacun ne sachant pas ce que l’autre faisait. Ce qui s’était passé était simplement le cours normal des choses. Il n’avait aucune raison d’être inquiet, aigri ou mécontent. S’attendre au risque zéro n’est pas seulement irréaliste : c’est également profondément stupide. Zan Kessler prit donc calmement la parole.

« Rien que je n’avais anticipé. Il était évident que l’ennemi opposerait une résistance féroce s’il se trouvait confronté à une Sith. On pourrait argumenter que le temps de déploiement des forces de la République, non des forces locales, a dépassé mes estimés les plus pessimistes mais j’avais considéré la chose dans les risques marginaux. Que son Impériale Majesté se rassure. La mission est un succès complet. »

Il détestait parler. Mais pour l’Impératrice, il faisait des efforts. Pas simplement parce qu’elle était, après tout, sa supérieure. Non. C’était du fait d’un vrai respect mutuel et non un simple lien de subordination.  Comme par magie, son datapad apparut dans sa main et il pu présenter à son Impériale Majesté une série de graphiques et de tableaux faisant état des résultats de la récente opération. Estimé coûts de reconstruction, des dégâts infligés à Theed, le niveau de panique moyen, la réaction de la population locale… Un tas d’informations qui, séparées, ne voulaient rien dire. Mais mises ensemble? Un succès impérial retentissant. Et encore une fois, la République suspecterait sans pouvoir prouver. La présence de Darh Phaa était traitée comme une affaire séparée par les forces en charge de l’enquête. Prévisible, naturellement.

Il n’était pas non plus anormal que Zan Kessler se tienne droit comme un I et qu’il n’accorde aucun regard à la Sith. Il avait pu se faire un portrait précis de ses blessures et dans tous les cas, il la surveillait du coin de l’œil. Il était aux ordres de l’Impératrice et donc elle était la seule à pouvoir avoir l’entièreté de son attention. Il allait devoir reprendre la parole. Il allait devoir parler longuement, encore. Il aurait préféré communiquer par télépathie. Ou juste traduire ses pensées en mots, en images, sans avoir à parler. Mais il devait garder une apparence de normalité. Pour la gloire de l’Impératrice, il consentait à ce sacrifice. Sans regret ni remord d’ailleurs. Il ne saurait en être autrement de toute façon. Malgré toute sa froideur et l’aura inhumaine qu’il projetait, cette absence d’âme… Une irritation quasi imperceptible était là. Il détestait vraiment parler.


« Les blessures subies par Darth Phaa sont acceptables. En termes de gravité et selon mes estimés, nous sommes encore dans les paramètres normaux prévus par la mission. En fait, je recommande qu’on lui attribue, en secret, une médaille. Elle a dépassé et de loin mes projections les plus optimistes et son obéissance aveugle aux ordres est digne d’être soulignée. Les SSI seraient prêts à retravailler avec elle. »

Cela n'avait l’air de rien mais c’était la façon de Zan Kessler de faire un compliment… Et c’était un des plus élogieux que l’Impératrice lui connaissait.


"Derrière chaque grande femme se cache une ombre capable de tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morsure de feu [PV Zan Kessler & Maïa Skyna]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Après la Morsure du Bébé Dragon...
» Une morsure glaciale
» drôle de bestiole
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Résurgence :: Bordure Médiane :: Naboo-
Sauter vers: