AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

{Please.... Help me....} Elios

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lieutenant Républicain
Lieutenant Républicain
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Maïa Skyna
Armes: blaster
Alignement: Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: {Please.... Help me....} Elios Mar 18 Oct - 15:01


Le trajet pour revenir de Coruscant m'a semblé durer une éternité. J'aurais pu rester là-bas, j'aurais pu essayer de faire quelque chose mais je n'en ai pas ressenti le besoin. C'est étrange, mais je sens, je sais que lorsque viendra le jour où nous nous retrouverons, je le saurais... C'est perdue dans mes pensées que j'ai fais le trajet retour vers Denon. Le visage appuyé sur la fenêtre de la navette, je crois que je suis restée comme ça tout le long du trajet, les yeux fixés sur l'espace... A chaque fois que mes yeux se posaient sur une étoile, je ne me suis pas arrêtée de me demander si c'était là qu'il se trouvait... Toute cette histoire est en train de me rendre totalement folle et je ne sais plus ce que je dois faire ou penser... La pluie qui bat les vitres de la navette me ramène à la réalité alors que nous approchons de Denon... Le temps est maussade, un peu comme mon humeur et j'espère vraiment que Elios sera dans ses quartiers... Je ressens une immense besoin de parler et c'est la seule personne qui est au courant de tout et qui sache me guider ou me soutenir qu'importe mes choix.

Alors que les portes de la navettes s'ouvrent, laissant un vent froid s'engouffrer dans l'habitacle, je prend bien soin de n’emmitoufler dans mon immense cape. Capuche mise, je baisse la tête comme pour éviter les gouttes. Les yeux fermés je prend une profonde inspiration et je quitte la navette alors que je suis la dernière personne à y être encore. Le pas rapide, je marche à vive allure dans les rues de la capitale républicaine. Je tiens fermement ma longue cape mais malheureusement, ça n'empêche pas la pluie de venir mouiller ma robe. Le vent est assez fort, ce n'est pas le genre de conditions qu'on aime pour voler et encore moins se balader. J'ai froid, je suis trempée mais il faut à tout prix que je trouve Elios. Heureusement, son poste ne m'oblige pas à devoir le chercher dans toute la cité et je sais déjà par où je vais commencer... C'est donc sans hésitations que je me rend dans la tour où se trouvent les appartements de la Chancelière. Les quartiers de mon ami se trouvent dans une zone beaucoup moins sécurisée que celle où se trouve Eden mais il me faut tout de même passer quelques passages de sécurité. Heureusement, mon grade et mon poste me facilitent la tâche même si à cet instant précis, je n'ai pas vraiment la tête à tout ça. Trempée de la tête aux pieds, on peut facilement me suivre à la trace car chacun de mes pas laissent une trace sur le marbre des couloirs.

En quelques minutes, je me retrouve devant la porte des quartiers d'Elios et c'est après avoir pris une profonde inspiration que je donne deux coups à la porte. Je trépigne derrière la porte, j'espère vraiment qu'il sera là. Les yeux baissés vers le sol, tout se bouscule dans ma tête, j'ai du mal à comprendre tout ce qu'il m'arrive. Finalement, la porte s'ouvre et je lève les yeux. Les cheveux trempés, l'eau de la pluie qui dégouline sur mon visage se mélangeant à mes larmes. La voix nouée, alors que je retire ma capuche, je m'adresse à mon ami.

- Il est vivant... j'en suis sûre...

Je tremble comme une feuille, j'ai froid et la peur se lit dans mon regard...





Dernière édition par Elhenya Angana le Jeu 15 Déc - 11:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garde du corps Républicain
Garde du corps Républicain
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 13/09/2016
Age : 31

Feuille de personnage
Double Compte: Dante Garvan / Medlinya Linaewen
Armes: Épée géante, Fusil Blaster DC-17m
Alignement: Neutre-Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: {Please.... Help me....} Elios Jeu 20 Oct - 17:37


Plus le temps passe, et moins je ne m'en rends compte. Je suis nu, debout devant le miroir de la salle d'eau de mes quartiers et tandis que l'humidité continue de couler le long de mon corps, mes prothèses luisent dans la lueur des plafonniers. Tous ces souvenirs de mon passé s'entremêlent dans un chaos où je n'arrive plus à distinguer les tenants. Le Général Unshra est passé ce matin pour prendre de mes nouvelles. Quelques bouteilles d'alcool corellien plus tard, il est reparti. Nous étions l'un et l'autre ivre comme des Wookies, et alors que nos rirent emplissaient la moindre parcelle de mes quartiers, nos corps étaient affalés à même le sol. Mes souvenirs sont flous et je me demande encore comment le Général fait pour tenir aussi bien l'alcool. Lui et la Chancelière doivent être de la même trempe. Celle de ceux dont on ne peu plus en apprendre grand-chose. Paradoxalement, mon état n'est en rien agréable. Mon crâne me fait souffrir le martyr et, sans compter sur l'envie de vomir que j'ai depuis quelques minutes, le fait que l'on frappe à ma porte ne m'enchante pas du tout.

Laissez-moi une minute pour reprendre mes esprits… Tandis que je prononce cette phrase entre les dents, la manière de frapper à ma porte m'est bien trop familière pour laisser celle qui se trouve derrière attendre inutilement. Après avoir enfilé rapidement un pantalon, je passe devant les baies vitrées qui entourent ce lieu. Du transparacier, blindé bien entendu, mais me permettant d'observer, tout autant qu'observer, les allées et venues des vaisseaux du spatioport le plus proche. Utilisant une serviette pour me sécher tant bien que mal les cheveux, j'arrive à la porte qui, après avoir passé la main devant le datapad d'ouverture, me dévoile mon amie, trempée jusqu'aux os, les yeux remplis de larmes et les cheveux collés sur les joues. C'était la première fois que je voyais Elhy ainsi. Elle qui, habituellement, ne se défaisait jamais de son sourire amusé, et encore moins du plaisir grandissant qu'elle avait de vivre… N'était aujourd'hui, devant mes yeux, le fantôme de mon amie.

A peine avais-je ouvert la porte qu'elle me parla. Il était en vie ? Sérieusement ? En proie à un étonnement sans limite, je ne su que dire pour la rassurer. De toutes façons, quels que soit mes mots, aucun n'auraient eu sa place dans un moment pareil. Jetant la serviette au sol, je la pris dans mes bras. A moment improbable, réaction improbable n'est-ce pas ? Jamais je n'avais vu Elhy dans un pareil état, et elle n'avait jamais eu ce que je lui offrais actuellement. Serré contre moi, son visage enfoncé dans mon torse, je sentais ses larmes continuer de couler le long de ses joues. Comment se pouvait-il être encore en vie ? Mon cerveau était peut-être trop cartésien pour tout concevoir, ou alors, je l'avoue, mon amie ne m'avait très certainement pas tout dit les concernant. Elle restait toujours très vague lorsqu'il s'agissait d'eux, de leur rencontre, et de tout ce qui les entouraient. De ce que j'en avais compris, il était Jedi, grand, et pas du genre à suivre tous les principes de l'Ordre auquel il devait obéir. Ce type devait vraiment avoir quelque chose de particulier pour qu'elle soit tombée éperdument amoureuse de lui.

Le temps qui s'écoula entre le moment où je la pris contre moi et celui où elle entra dans mes quartiers était incertain. Après lui avoir fourni le maximum pour qu'elle ne prenne pas froid, serviettes – et quelques vêtements fournis par les droïdes que j'avais dépêchés –, je lui servis une tasse d'une liqueur dont le Général m'avait donné la recette. Le goût était infâme, l'odeur encore pire, mais cette décoction avait au moins le pouvoir de réveiller n'importe qui. Qui plus est, le contrecoup de mon état d'ivresse des plus avancé serait rapidement passé pour un mauvais souvenir. Mauvais et lointain. Devant Elhy, je ne ressentais aucune gêne concernant mes prothèses. Elle qui m'avait tant aidé par le passé, et dont, indirectement, j'étais un second protecteur, ne me voyais jamais comme un monstre, mi-homme, mi-machine. Ainsi, assis l'un à côté de l'autre, la tasse au liquide verdâtre et fumant entre les mains, je m'enquérais alors d'en savoir un peu plus.


- Pourquoi penses-tu ça ? Tu me sembles bien assurée de ce que tu avances…

Manquais-je de tact ? Très certainement, mais j'étais comme ça. A quoi servaient donc les ronds de jambes et autres politesses et hypocrisies du genre ? Si Elhy était venue me voir, c'était pour parler, non pour rentrer dans des dialogues de sourds particulièrement inutiles. Elle avait besoin de parler. J'étais là pour l'écouter. Nous étions amis… Et n'est-ce pas à ça que servent les amis ? Etre présent pour écouter, pour réconforter et ce, sans jamais juger…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsresurgence.forumactif.org/
Lieutenant Républicain
Lieutenant Républicain
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Maïa Skyna
Armes: blaster
Alignement: Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: {Please.... Help me....} Elios Mer 2 Nov - 15:07


Debout dans l'encadrement de la porte, j'ai un peu de mal à me souvenir de la façon dont je suis arrivée ici. Elios est là, devant moi, et avant même que je me rende compte de ma présence devant ses quartiers, je me retrouve dans ses bras. La tête posée contre son torse, je me laisse aller, en proie à ce chagrin qui me ronge depuis tellement longtemps maintenant. Les mains posées sur le torse de mon meilleur ami, je tente de retenir mes larmes mais rien y fait. Je suis tellement bien dans ses bras que je ressens le besoin de relâcher tout ce que j'ai, de faire du vide même si pour ça, je dois encore pleurer toutes les larmes de mon corps. Je crois même que depuis qu'on se connaît, c'est la première fois qu'il me voit comme ça, aussi mal. Les yeux fermés, je ne m'arrête plus de pleurer. Je ne sais pas combien de temps je suis restée là, dans ses bras, je sais juste que c'est seulement une fois calmée qu'il m'a relâchée. Assise sur le bord de son lit, les yeux dans le vide, je le regarde sans le regarder alors qu'il s'affaire à me trouver tout le nécessaire pour que je n'attrape pas froid. C'est seulement lorsqu'il me tend des serviettes et des vêtements secs que je redescend. Je le remercie d'un léger sourire avant de disparaître dans sa salle de bain pour me sécher et me changer. Les yeux fixés sur le miroir, le regard dans le vide, mes gestes sont automatisés, je ne sais même pas si j'ai le contrôle de mon corps à ce moment précis. Une fois changée, je défais ma longue tresse et je laisse tomber mes cheveux en cascade dans mon dos. Je passe une main pour ramener une mèche en arrière et je pousse un profond soupir avant de quitter la pièce.

Je retourne m'installer sur le bord du lit de mon ami et je remonte mes jambes sous mon menton. La tête posée sur mes genoux, j'observe Elios alors qu'il nous prépare un petit remontant. Je me pince les lèvres pour, encore une fois, refouler les larmes qui veulent s'échapper. Des deux mains, j'attrape la tasse fumante que me tend mon ami et je laisse échapper un léger souffle qui fait danser la fumée qui s'en échappe. Je grimace lorsque j'aperçois le liquide verdâtre dans le contenant mais je ne me retiens pas pour le porter à mes lèvres. De nouveau, une grimace se dessine sur mon visage et je pose doucement la tasse sur une petite table. Mes yeux fixent le sol jusqu'à ce que la voix d'Elios me parvienne. Pourquoi je pense qu'il est toujours en vie ? En fait, je n'en sais rien moi même...

Je pose mon front sur mes genoux et je pousse un soupir, toute cette situation me rend un peu plus folle chaque jour...

- Si seulement j'étais aussi assurée que tu le dis...

Je relève la tête et je tourne mon visage vers mon meilleur ami. Je sais qu'il ne me juge pas, je sais qu'il ne me prendra pas pour une folle et je sais aussi que je peux tout lui dire, pourtant à cet instant précis, moi qui doute de mon état d'esprit, j'appréhende énormément cette discussion avec lui.

- Je l'ai vu, je nous ai vus... Je me souviens de son prénom, je me souviens de tout.... Il était là sans être physiquement là et j'ai cru l'entendre me dire qu'il allait me retrouver... J'avais cette voix dans ma tête qui me répétait sans cesse que tout ça n'était qu'un nouvel obstacle et qu'il fallait qu'on le franchisse pour se revoir...

Sans m'en rendre compte, je me suis levée et je me met à faire les cent pas dans la chambre.

- Je nous ai vus comme je te vois toi.... Je suis en train de devenir folle Elios, je ne sais plus quoi faire, je ne sais pas quoi penser de tout ça...

Je me tourne vers lui et les yeux pleins de détresse, je l'interroge.

- Qu'est ce que je dois faire...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garde du corps Républicain
Garde du corps Républicain
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 13/09/2016
Age : 31

Feuille de personnage
Double Compte: Dante Garvan / Medlinya Linaewen
Armes: Épée géante, Fusil Blaster DC-17m
Alignement: Neutre-Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: {Please.... Help me....} Elios Lun 7 Nov - 17:36


Non mais c'était quoi cette mixture ? Même pour moi il s'agissait du remède utilisé en dernier recours. Des horreurs imbuvables, visuelles ou même des massacres, j'en avais vu bien plus que quiconque n'aurait eu le courage de le faire dans ce monde pourri. Mais Unshra avait réussi à remplacer tout ça en une fraction de seconde. Quelques gouttes de ci, un peu de ça, et surtout, à ne jamais oublier, beaucoup de ça ! Les pots de fer rangés les uns à côté des autres ne possédaient aucunes étiquettes. Je les reconnaissais à l'odeur pour la plupart. Acre pour certains, plus délicat pour d'autres, même fruité pour l'un d'entre eux. Toutefois, alors que je portais une énième fois la tasse en pierre à mes lèvres, je ne pouvais me contraindre à apprécier ce breuvage. Le bon côté fut que mon état de lucidité allait en grandissant. Plus le liquide me brûlait la gorge, moins je ne ressentais les effets de l'alcool. Tout se dissipait lentement. D'ailleurs, Elhy semblait commencer à relever doucement la tête de cette torpeur qui l'avait menée jusqu'ici. Outre la tristesse qui continuait de perler dans la profondeur de son regard, quelque chose d'autre se mit à y naître. L'espoir ?

Les fantômes, la Force, les Jedi et les Sith… Ca me dépassait au final. Si j'y regardais bien, lors de ma formation nous avions eu à faire avec quelques sensitifs qui avaient réussi à survivre à l'Ordre 66. Aucun n'avait eu la force de m'expliquer ce qu'il en était. Pour Elhy, de ce que je savais d'elle, mon amie avait connu un Jedi par le passé… Le genre grand, froid et particulièrement peu causant. Pas l'image que l'on pouvait dépeindre du Jedi dans les livres et autres holopad de la République. Mais je savais que je pouvais faire confiance à mon amie. Mentir n'était pas du tout dans ses habitudes, il ne me semble même jamais eu la possibilité de l'entendre le faire ne serait-ce qu'une seule fois. Je l'écoutais, elle m'expliqua alors ce qu'elle avait vécu, ressentit, cru voir… Ou vu… Tout n'était qu'une manière de percevoir les choses. Moi-même j'avais reçu un jour une visite. Ou plutôt plusieurs à vrai dire… J'étais ivre, je le conçois, mais encore assez conscient pour voir qu'on avait pillé mes affaires et celle du Général. Bref ! Tandis qu'Elhy me décrivais la scène, je buvais – avec dégoût – la potion de lendemain de beuverie qui m'aiderait à avoir les idées claires.

Mes yeux suivirent le moindre de ses mouvements. Elle se leva et se mit à marcher à la manière d'un Vornskr en cage, allant de droite à gauche, de gauche à droite, et faisant parfois même le tour de la table basse qui rendait un peu moins austère la pièce dans laquelle nous étions. Alors qu'elle imitait un animal affamé, je croisais les bras sur mon torse. Dehors, la pluie tombait sans discontinuer, si ça ne s'arrêtait pas rapidement, j'étais bon pour devoir faire ma ronde en étant trempé jusqu'aux os… Ou aux prothèses. Je n'ai pas le temps de me tourner vers elle que sa voix se fait plus stricte, m'intimant presque à lui obéir. Quel caractère… Me frottant le menton, je reste silencieux encore quelques minutes. Aucun mot ne pourrait convenir pour expliquer ce qui lui est arrivé. Moi-même je n'ai pas vraiment d'explications. Connaître la Force dans ses moindres états n'est pas une chose qui me sied à merveille. Pourtant…


-Je doute que tu l'ais vu sans raison…

Prenant appuis sur la table, je me lève et après m'être approché des immenses vitres sur lesquelles glissent les gouttes de pluie, je me tais à nouveau. Elle attend une réponse de ma part, et la tristesse que je ressens me fait si mal au cœur que j'ai du mal à retenir mes propres larmes. Jamais personne en dehors d'Elhy ne m'a offert autant d'empathie. Revenant près d'elle, je plonge mon regard dans le sien. Baissant la tête vers elle, je lui souris, me voulant un tant soit peu rassurant avant de reprendre.

- Le Général Unshra m'a dit un jour que les Jedi ne meurent pas tel qu'on l'entend. Ils retournent à la Force… Ou quelque chose dans le genre… Maintenant, je ne sais pas quoi te dire de plus. Il ne doit pas être mort. J'ai eu vent de certaines choses lors de mes missions. Il s'agit d'informations purement officieuses.

J'écarte les bras en signe d'impossibilité de donner plus de corps à mes paroles. Même si j'ignore totalement l'aide que ces informations pourraient lui offrir, je me décide, après quelques secondes de mutisme emplis de réflexion, à lui annoncer ce que je pense être une piste pour elle. Prenant ses mains dans les miennes, et lui souriant le mieux que je le peux, je recommence à parler.

- Apparemment, on aurait vu un ou plusieurs Jedi combattre sur Coruscant. Certains parlent même d'un drôle de type et d'un vaisseau vieux comme le monde. Mais ces informations n'ont pas plus de certitudes que lorsque l'on entend l'Empire dire qu'il va sauver la Galaxie. Quoiqu'il en soit, si tu as besoin d'aide je serais toujours là pour toi Elhy.

Ses yeux, remplis de tristesses me paraissent changer petit à petit. Ces informations sont aussi potentiellement fausses que vrais. La connaissant, elle va sauter dans sa navette et prendre la direction de Coruscant sans même chercher plus loin. Et merde… Ca va encore me coûter une petite fortune cette histoire. Me dirigeant vers la porte, j'appelle un droïde de protocole qui ne tarde pas à arriver. Lui donnant quelques ordres rapidement, il fini par disparaître de nouveau derrière la porte qui se referme. Avant de faire quoique ce soit d'autre, nous devons finir de discuter, voir avec elle ce qu'elle a ressenti, et, dans le pire des cas, en parler à la Chancelière… Elle en saura peut-être plus que moi sur les apparitions de Jedi.

- Avant que tu ne fonces tête baissée sur Coruscant en quête de ton Jedi, il faut que l'on mette les choses à plat. As-tu une idée d'où il pourrait se trouver à l'heure actuelle ? Une planète ? Une partie de la Galaxie ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsresurgence.forumactif.org/
Lieutenant Républicain
Lieutenant Républicain
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Maïa Skyna
Armes: blaster
Alignement: Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: {Please.... Help me....} Elios Mar 15 Nov - 15:00


Si je pouvais, je me mettrais à genoux devant lui pour qu'il comprenne à quel point je suis désemparée face à tout ça. Debout au milieu de la pièce, je reste là sans bouger, les yeux rivés sur mon ami et mes bras qui m'enlacent. Je suis tellement perdue, j'ai la sensation d'avancer dans le brouillard et de tourner en rond à la recherche de cette lumière... Est ce que tout ça va s'arrêter un jour ? Est ce que toute cette histoire va enfin avoir un dénouement ? Je suis perdue, j'ai besoin d'aide et le seul qui est disposé à m'en apporter c'est celui qui se tient en face de moi à cet instant précis... mon ami le plus cher... Le silence qui s'est installé dans la pièce ne fait qu'accentuer mon stress et le fait de voir Elios, rester là sans rien dire n'aide en rien à calmer mon esprit. Les bras toujours serrés autour de ma taille, je détourne le regard et je regarde la pluie tomber et les gouttes se frayer un chemin sur la baie vitrée. Je mordille le bout de mon doigt, sentant une fois de plus les larmes monter. Je prend une profonde inspiration, il faut que je ravale ces larmes, que je sois forte.... Mais comment être forte quand on a la sensation que tout notre monde s'écroule sans qu'on puisse y faire quoi que ce soit... Dans mon dos, j'entend Elios qui se lève. A son tour, il vient près de la vitre avant de se tourner vers moi, un sourire apaisant sur le visage. Il a toujours été comme ça avec moi, il a toujours su trouver les paroles, eu les gestes qu'il fallait pour m'aider à me sentir mieux et à chaque fois que je vois ce sourire se dessiner sur son visage, j'ai toujours cette sensation de chaleur qui m'envahit de l'intérieur.

Je l'écoute avec soin alors qu'il a repris la parole. Plus il parle, plus mon sourire disparaît... Pourquoi nous cacherait-on la présence de quelques jedis alors qu'ils seraient importants pour vaincre l'Empire... J'ai un peu de mal à encaisser ce que vient de me dire Elios, je reste sans voix, perdue. Alors que je pensais trouver des réponses claires et précises, voilà que le brouillard ne fait que s'épaissir autour de moi. Face à moi, Elios semble autant perdu que moi à en croire ses gestes. Je ne sais pas quoi dire, je ne sais même pas si je dois tenir compte de ces informations... Je frémis quand il prend mes mains dans les siennes et je lève les yeux vers lui alors qu'il reprend la parole.

Cette fois, plus il parle, plus mon coeur s'emballe dans ma poitrine. Je le savais, j'en étais sûre. Je suis maintenant convaincue que si des Jedis sont toujours en vie, Dante fait partie de ceux là. Dans ma tête, tout s'emballe. C'est pourtant clair, pourquoi aurais-je reçu tout ces signes si il n'était plus là... Plus les secondes passent, plus l'éclat dans mes yeux changent. La tristesse laisse peu à peu place à de la certitude et de la détermination. Elios doit d'ailleurs comprendre ce qu'il se passe à ce moment précis dans ma tête, puisqu'il bouge pour se rendre vers sa porte et appeler un droïde. Lorsqu'il se tourne vers moi, j'ai déjà rassemblé mes affaires, prête à partir. J'ai presque envie de le bousculer pour qu'il me laisse passer, mais je me retiens lorsque sa voix se fait entendre. Je lève les yeux vers lui et je pose mes affaires avant de faire demi tour et de m'asseoir sur le bord du lit. Il a raison, je ne peux pas partir comme ça, il faut que j'ai au moins une petite idée de par où commencer... Je me prend la tête dans les mains et je ferme les yeux, tentant tant bien que mal de me souvenir de quelque chose, d'un détail qui pourrait nous aider...

- Il y avait de la neige au pied d'un arbre... je pousse un soupir. - Mais il y a tellement d'endroit, de planètes où il neige....

Mon coeur se sent serré dans ma poitrine, j'ai envie de crier, d'hurler ma colère mais aucun son n'arrive à sortir de ma bouche. J'essaye tellement fort de me souvenir de quelque chose, que je sens le mal de tête s'emparer de moi. Si seulement j'avais eu plus de temps avec "Lui"...





Dernière édition par Elhenya Angana le Jeu 24 Nov - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garde du corps Républicain
Garde du corps Républicain
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 13/09/2016
Age : 31

Feuille de personnage
Double Compte: Dante Garvan / Medlinya Linaewen
Armes: Épée géante, Fusil Blaster DC-17m
Alignement: Neutre-Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: {Please.... Help me....} Elios Mar 22 Nov - 17:17


Réussir à devenir aussi sentimental n'était pas une chose qui me ressemblait. Je fus formé à rester de marbre face à toutes les situations. Ou je devrais plutôt dire que je fus "formaté" à passer pour une personne froide et distante avec le reste du monde. Depuis le temps que je connais Elhy, que nous nous croisons, que nous discutons, je l'ai toujours considérée comme la sœur que je n'ai jamais eue. Ou peut-être même celle que j'ai perdue. Mes souvenirs concernant mon passé se trouvaient rangés, dissimulés au fond de mon esprit, et c'était bien mieux ainsi. Il existait déjà bien trop de souffrances dans le monde pour que je ne vienne pas à y rajouter les miennes. Mon amie avait besoin de moi, et une fois de plus je ne pouvais rien lui refuser. J'avais fait un serment avec Unshra, et même s'il ne concernait que mes liens avec la Chancelière, je ne pouvais aller à l'encontre des paroles de l'homme qui m'avait tout apprit. Celui-là que je considérais comme un père, et ce, malgré les quelques années qui nous séparaient. Il m'était dévolu d'aider mon prochain, même si pour ça je devais parfois aller à l'encontre des principes de la République. Une chose était bien plus importante que des idées imposées par des diplomates et autres Sénateurs, nos propres principes. Je me devais d'être fidèle à moi-même…

Tandis que la pluie ne cesse de tomber, je ressens celle qui tombe dans le cœur de mon amie. Son regard se terni alors que je lui parle, et avant qu'elle ne fasse quoique ce soit d'irréfléchi, ma voix l'interpelle une nouvelle fois. Elle est comme ça, prête à sauter du haut d'un toit juste pour se donner raison. Pour une fois, elle comprend où je veux en venir. La plus sage manière de faire est de réfléchir aux bases même des Jedi. Mis à part les informations que j'avais réussi à obtenir ça et là, je n'y connaissais rien. Ils usaient du Côté Lumineux de la Force, avaient été pourchassés durant l'Ordre 66… Le reste était bien plus obscur pour moi que l'intérêt que l'on pouvait porter aux paroles de l'Empire. Mes pas me font la rejoindre, pliant mes genoux, mon visage se retrouve à sa hauteur, et après avoir posés mes mains sur les épaules tremblantes, je la regarde, un sourire rassurant sur les lèvres.


- De la neige ? C'est déjà un bon début, tu sais, de la neige il n'y en a pas tellement tu sais… Surtout sur des planètes où pourrait se trouver ton Jedi.

La porte glisse alors, et dévoile le droïde de protocole que j'avais envoyé s'occuper de quelques préparatifs pour le voyage dont, je n'en doutais pas une minute, serait pour aujourd'hui. Elhy avait ce caractère frondeur qui arrivait toujours à me faire sourire pour pas grand-chose, et j'avais eu raison une nouvelle fois. Le droïde entra dans la pièce et s'arrêta devant mon amie, ses bras bougèrent à plusieurs reprises ; il me regarda, comme s'il attendait mon aval pour se mettre à parler. Me relevant, je pris place à côté de mon amie, et posant une main sur les siennes, je fis signe au droïde de se mettre à parler.

- Bonjour, Lieutenant Angana, Elios Albireo, Garde du Corps. Les informations demandées sont les suivantes. Il y a 213 planètes répertoriées affiliées à l'Ordre Jedi et dont les informations traitées nous furent présentées dans les archives de l'Ancien Ordre Jedi. Désirez-vous d'autres informations relatives à cela ? Votre demande de préparation de la Tornade est en cours Elios Albireo. Autre chose ?

Les droïdes protocolaires… Tous pareils. Ils savaient tout ou presque ce qu'il y avait à savoir sur la Galaxie, les langues et même l'histoire, néanmoins, ils restaient des créations assez basiques comparés à d'autres. Ses informations ne nous aidaient pas vraiment… Autant de planètes, nous n'aurions jamais eu assez de vies pour toutes les fouiller et les étudier. Bon… Et si je lui donnais les informations supplémentaires d'Elhy… Se mettant en analyse, je tenais les mains d'Elhy que je sentais trépigner de plus en plus. Non, tu ne sauteras pas dans ton vaisseau pour visiter la Galaxie et disparaître pendant trente ans sans que je ne réagisse. J'avais prit soin d'y ajouter les informations relatives aux liens avec la République. Les Jedi connus pour leur sagesse, et non pour vouloir se cacher sur une planète vivant sous le joug de l'Empire. A moins qu'il ne soit du genre à suivre l'adage "personne ne viendrait me chercher dans la gueule du Rancor"…

- Après ajout des nouvelles données, trois planètes répondent aux critères. Ilum, planète gelée, Jedha, lune glaciale, et Lothal, toutes trois situées dans la Bordure Extérieure.

Après l'avoir remercié, le droïde quitta la pièce et retourna à ses affaires. D'ailleurs, je me demandais parfois ce qu'on leur demandait la plupart du temps… Même si ce n'était pas le sujet, je m'y pencherais tôt ou tard. Regardant Elhy, je compris que pour elle, ce voyage ne serait pas une partie de plaisir. Nous devrions nous rendre sur chacune de ses planètes pour y retrouver un Jedi… Autant dire que nous allions avoir du mal à le trouver. Heureusement que rien n'était impossible, ou presque, quand on voulait bien chercher là où on le devait. Bizarrement, mon instinct me fit savoir que ces planètes n'étaient pas celles que nous cherchions… Par contre, nous aurions peut-être des réponses à certaines de nos questions. Il fallait quand même je me prépare pour le voyage, quelques habits, et de quoi nous protéger du froid. Le strict minimum. Mes armes se trouvaient toujours dans la Tornade. Surtout au vu des soucis que j'avais créé dans la cantina de Tatooine avec le Général le jour où nous avions décidés de fêter sa nomination… Le toit de la cantina doit encore s'en souvenir. Bref…

- Maintenant que nous avons quelques informations un peu plus convenables… On y va ? Je doute que tu ais vraiment envie d'attendre que l'Empire nous fasse ses adieux. Debout maintenant, on va aller te le chercher ton Jedi !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsresurgence.forumactif.org/
Lieutenant Républicain
Lieutenant Républicain
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 07/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte: Maïa Skyna
Armes: blaster
Alignement: Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: {Please.... Help me....} Elios Jeu 24 Nov - 14:23


Assise sur le lit, la tête prise entre les mains, je cherche, je fouille au plus profond de mes souvenirs pour tenter de trouver ne serait-ce qu'un petit indice me permettant de réduire le champ de recherches, mais à part cette fichue neige, il n'y a rien d'autre qui me revient. Les yeux fermés, les poings serrés, je ne cesse de me demander pourquoi la vie est aussi injuste. Elle qui m'a déjà retiré mes parents, elle veut, à présent me retirer mon seul amour. Je relève la tête lorsque j'entend des bruits de pas. Elios s'approche de moi et plie ses jambes de façon à ce que son visage se trouve juste en face du mien. Il a un sourire qui se veut rassurant sur les lèvres et même si je fais bonne figure, même si je fais comme si ça marchait, il n'en n'est rien. Je n'arrive pas à me dire que le fait de me souvenir de cette neige est peut être le départ de quelque chose d'intéressant pour nos recherches. D'ailleurs, Elios ne tarde pas à me dire que c'est déjà quelque chose de se souvenir qu'il y a de la neige... Je sais qu'il veut me faire croire qu'on va y arriver et je n'ai pas envie de le décevoir, alors, je fais bonne figure. Je ne relève pas quand il me dit qu'il n'y a pas tellement d'endroits avec de la neige. Je lui souris à mon tour, je veux y croire, on va y arriver j'en suis sûre même si ça doit nous prendre des années pour le trouver.

Ma tête se tourne vers le droïde qui vient de rentrer dans la pièce. Il a l'air d'attendre que son maître lui donne le feu vert pour parler car ce n'est seulement que lorsque Elios, qui s'est installé près de moi, lui fait signe que le robot prend enfin la parole. Je suis en apnée, je n'ose pas respirer de peur de louper quelque chose, une information capitale seulement quand je l'entend nous dire qu'il y a 213 planètes pouvant abriter les jedis, je ne peux pas m'empêcher de lâcher un soupir et de serrer un peu plus fort la main d'Elios. 213... autant dire que ça ne sert à rien de commencer puisque nous pourrons jamais les explorer durant nos vies... Elios finit par lui donner l'information sur la neige et mon coeur fit un bon dans ma poitrine. Quand finalement le droïde se met à parler, un sourire se dessine sur mon visage qui semble s'illuminer à cet instant précis.. 3 planètes... 3 planètes, c'est largement faisable mais il ne faut pas traîner !

Je me lève d'un bond du lit. Il faut préparer tout le nécessaire et il faut qu'on parte, maintenant. Je me tourne vers Elios, il a décidé de m'accompagner et je ne le remercierais jamais assez de faire tout ça pour. Juste avant de quitter ses quartiers, je lui prend la main.

- Tu es sûr de vouloir m'accompagner ? Tu n'as pas d'autres choses plus importantes à faire ?

Je comprend tout à fait qu'il ait des impératifs et je ne lui en voudrais pas si il me dit qu'il doit rester mais je le connais aussi très bien et je sais déjà que son choix est fait depuis que j'ai mis les pieds ici et que je lui ai tout raconté.

C'est donc le coeur rempli d'espoir que je suis mon ami jusqu'à son vaisseau. Une fois à bord, il faudra se mettre d'accord sur le plan de route. Une chose est sûre, lorsque nous décollerons, c'est sans un regard pour Denon que je m'en irai.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garde du corps Républicain
Garde du corps Républicain
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 13/09/2016
Age : 31

Feuille de personnage
Double Compte: Dante Garvan / Medlinya Linaewen
Armes: Épée géante, Fusil Blaster DC-17m
Alignement: Neutre-Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: {Please.... Help me....} Elios Lun 28 Nov - 16:39


Nous étions parés à tout ou presque. Et même si Elhy me posait encore et toujours la même question, ma réponse fut bien différente de d'habitude. J'utilisais perpétuellement des subterfuges pour m'éviter les quelques demandes des Sénateurs et autres gratte-papiers qui désiraient parler à la Chancelière, quelque soit les raisons, j'étais le dernier rempart en tant que Garde du Corps, entre leur présence et la fatigue morale perpétuellement de la Chef de la République. Non, cette fois-ci, s'ils me demandaient à lui, ou osaient s'enquérir des raisons de mon départ ces derniers se retrouveraient avec un silence des plus éloquents. Il était plus que temps pour moi de leur faire comprendre qui décidait. Se croire tout permis est une chose, s'octroyer le droit d'outrepasser les limites en est une autre. Me tournant vers Elhy, je lui souris. Elle m'amusait, nous avions plus d'une décennie d'écart, et je la considérais de plus en plus comme un être à protéger au péril de ma vie. Et puis… Un Jedi dans la "famille", ça ne pourrait pas être négligeable !

- Si tu penses que remettre en place des diplomates un peu trop collant est plus important que t'accompagner je ne sais où… Tu te trompes clairement ma grande !

Posant ma main sur le haut de sa tête, je m'amusais à lui ébouriffer les cheveux. Il fallait bien que l'un de nous deux tente de rester un minimum drôle dans cette histoire. Le fait était établi que toutes les informations que j'avais reçues ne tenaient pas réellement compte de la vérité la plus fondamentale. Plus encore si on considérait la manière dont elles m'étaient arrivées. Trop de choses n'allaient pas dans la Galaxie, et bien plus encore tenaient les crédits en plus haute estime que leur honneur, voir même leur vie. Chasseurs de primes, criminels, truands, contrebandiers… Bref, que du beau monde en perspective. Tout en prenant le chemin du spatioport de Denon, je réfléchissais à la meilleure manière de faire. Filtrant les informations sur mon datapad, je du changer de couleur. Toutes les planètes citées se trouvaient désormais sous le joug de l'Empire.

Si j'en croyais ce que je lisais, la République n'était pas la bienvenue sur la majorité de ces bases reculées de la Bordure Extérieure. Tant pis, si pour qu'Elhy soit heureuse je devais envoyer "ad patre" quelques Impériaux… Je le ferais ! Et avec le sourire en prime s'il vous plaît ! Le bonheur de ma meilleure amie allait bien au-delà de mes capacités à supporter l'Empire et ses sbires. Après, je dois bien l'avouer, ce n'était pas comme si ça allait énormément me déranger d'en faire dérouiller quelques uns. C'est ainsi que, alors que la pluie tombait de plus en plus sur la base de Denon, nous finissions par sortir des couloirs et autres salles de plus en plus bondées. Comme par hasard, il fallu que nous tombions nez à nez avec le pire du pire, la crème de la crème des diplomates les plus pourris jusqu'à l'os de toute la Galaxie. Humain de petite stature, au nez aussi pointu qu'un rongeur, et à l'œil tout aussi perçant, il pencha la tête en arrière avant de s'adresser à nous de sa petite voix agaçante…

Toutes ses questions se portèrent sur moi, et surtout, sur les liens que j'entretenais avec la Chancelière. Puis, alors qu'il commençait très sérieusement à me faire perdre ma patience légendaire et mon sourire habituel, il me posa LA question qui me mit le plus en colère depuis longtemps… Mon poing se serra et tandis que ma prothèse s'enfonça dans cette protubérance nasale qui se situait entre ses pommettes, je sentis les os craquer à l'impact. Un hurlement s'en suivit, accompagné d'insultes toutes plus agréables à l'oreilles les unes que les autres. Une telle démonstration de violence n'était pas chose commune à Denon. De plus, je savais pertinemment que je le paierais à mon retour. Tant pis… Ensuite, ce n'était pas moi qui m'étais permit de sous-entendre quoique ce soit concernant la Chancelière.


- Maintenant veuillez m'excuser, mais nous sommes attendus.

Mon vaisseau était prêt à décoller. Invitant Elhy à monter en première, je lançais une dernière salutation au diplomate qui se tenait encore le visage, particulièrement tuméfié, je remarquais qu'un sang vermeil s'écoulait entre ses doigts. On aurait dit que j'avais frappé plus fort que je ne l'aurais cru. Néanmoins, le plus ironique fut qu'à peine avais-je mis le pied dans le vaisseau, que tout cela n'avait plus aucune importance. Seule le bonheur d'Elhy en avait. Rentrant les données dans l'ordinateur, nous nous décidions à mettre le cap sur la planète qui nous semblait être la plus proche des Jedi. Une énorme planète gelée recouverte de glace et de neige… Ilum.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsresurgence.forumactif.org/
{Please.... Help me....} Elios
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ELIOS ISAAC APPOLON DI FABIO ► will higginson
» ELIOS I-A DI FABIO ► noah mills
» J-B Elios Gross ► Darren Criss
» [Entrainement] Shion du Bélier VS Elios du Cérbère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Résurgence :: Bordure Intérieure :: Denon-
Sauter vers: