AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Willow G. Quincy - La renaissance d'un Jedi [Finalisée ~ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte:
Armes:
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Willow G. Quincy - La renaissance d'un Jedi [Finalisée ~ ] Sam 24 Sep - 6:18


"Ta vie est ma solde…"



» Etat Civil







• Nom/Prénom : Willow Gwenn Quincy
• Surnom : Will pour les intimes, Gwenn est maintenant le nom qu’elle utilise
• Âge : 23 ans
• Sexe : Féminin
• Espèce : Humaine



» Caractéristiques







• Groupes : Chasseurs de primes

• Rang : IV

• Pouvoirs : Neutre, niveau 1 à 4


• Traduction de Force • 

J’ai toujours donné beaucoup d’attention aux animaux. Petite, je les adorais. Dès que j’ai pu les comprendre, je me suis efforcée de pratiquer à déceler ce qu’ils désiraient. Avec certaines bêtes, c’est toujours difficile, mais disons que j’ai bien développé cette capacité.

• Télékinésie • 

J’ai débuté l’entraînement alors que j’étais plutôt jeune. J’ai toujours adoré cette sensation. Et c’est quelque chose de gros venant de moi. Vu le nombre d’émotions qui me traversent tous les jours, dire que j’adore celle-ci, eh bien, c’est énorme. J’aime sentir la Force autour de moi. C’est positif et elle m’aide à garder ma tête sur mes épaules.

•  Télépathie • 

Je n’ai jamais été friande de la télépathie. Je déteste les intrusions et personne n’est invité dans ma tête. Le seul qui avait réussi à se faire inviter est mort. Et puisqu’on m’a toujours appris à ne pas faire aux autres ce qu’on n’aimerait pas se faire faire, eh bien, je ne le fais que très rarement. 

• Empathie de Force • 

C’est sûrement la capacité que j’ai le moins pratiqué dans toute mon existence et pourtant, celle-ci est celle que je «maîtrise» le mieux. Je ressens tous ces sentiments, cette douleur, ces peines, ces joies… ces larmes, ces cauchemars, bref.

• Inventaire :
-Vibrolame double rétractable
-Pistolet de survie
-Grenades assommantes
-Grenades paralysantes
-Dispositifs explosifs improvisés
-Blaster avec charges paralysantes
-Arc et flèches empoisonnées
-Armure basique au corps
-Gants assommants (l'un d'eux me suit partout!)
-Et non le moindre… T4-C6, droïde qui m’accompagne depuis que j’ai 6 ans. Il a subi plusieurs mises à jour depuis le temps. Il m’a appris à piloter le vaisseau de mon père et c’est lui qui a pris la relève lorsque j’ai perdu mes parents. Toutefois, nous avons eu un petit souci technique il y a quelques temps et celui-ci n’est temporairement plus en fonction.

• Vaisseau : Cargo léger Ghtroc 720, modifié pour qu’il puisse atteindre 1200 km/h.

• Alignement : Neutre

• Planète d'origine : Alderaan 


• Physique :

« Les choses ne changent pas, c’est nous qui les changeons. » –
Henry David Thoreau

On disait des grains de blé des champs que s’ils avaient à être représentés par un élément en ce monde, ce ne serait même pas la terre. Leurs racines n’avaient en fait aucun pouvoir sur l’avenir de ces grains. Aucun. C’était le vent, ce doux fouet, cette forte brise, ce souffle prudent, qui choisissait le chemin que prendrait chacune de ces particules au gré du temps. Elle était étendue au milieu du champ de l’une des plus grandes plaines de la région, cette fillette aux cheveux brun rougeoyant. Ils étaient longs et tressés. C’est en se redressant qu’elle les laissa partir au gré du vent, accompagnant le blé qui poursuivait le chemin qu’on lui avait donné. La terre noire sur sa longue robe trahissait sa présence en ces lieux. On venait tout juste d’arroser les champs dans la matinée. Deux points bleus venaient d’apparaître à l’horizon. Ils se faisaient éclatants au lever du soleil et gris-oyants à la tombée de la nuit. Deux perles comme on n’en voyait pas souvent. Deux facettes d’une même vie, d’une même existence si frêle et forte à la fois. La fleur fut germée.

On décrivait l’adolescence comme une période de changement. Il s’agissait plutôt d’une époque de chatoiement, de ravitaillement. La jeune femme tenait entre ses mains une arme de bois, pratiquant avec ferveur ses techniques maintes fois déjà répétées. Son imaginaire était toujours autant stimulé que stimulant. Ses muscles se faisaient de plus en plus présents sous sa tenue d’apprenti Jedi. Sa corpulence était moyenne, tout comme sa taille. Ses formes commençaient à se découper. Un pendentif se mêlait au milieu des mèches de cheveux décoiffés, ceux-ci poursuivant toujours le même chemin que le blé fort et doré des champs. La Force était là, elle se devait de la sentir de plus en plus au creux de son être. Elle sentait son environnement, les êtres vivants qui grouillaient au plus profond des terres, aussi loin que le vent pouvait la porter. Ses cheveux s’ondulaient tout comme la Force animant son être. Elle ne prit son arme plus que d’une main, puis retira celle-ci du manche, laissant sa lame de bois flotter dans les airs. Elle se concentrait pour voir son combat contre soi-même dans son esprit. L’épée bougeait d’elle-même encore plus gracieusement, plus vive que jamais, comme ce qui se déroulait dans la tête de la demoiselle. Le bourgeon se déploya.

Il n’y avait plus ne serait-ce qu’un seul grain de blé. La vie n’était plus en ces lieux. La terre avait été mise en jachère, puis à feu et à sang. Le courant du vent était maintenant le moindre de ses soucis. Son visage était tâché de sang et de douleur. On lui avait transpercé un cœur qu’elle n’avait déjà plus. Son corps recouvrait la cicatrice le long de son abdomen. Sa chevelure était collante et d’un brun très foncé. Elle avait été dans l’obligation de cacher ses mèches rousses trop caractéristiques. La seule chose qu’on aurait pu reconnaître était les deux perles bleues qui se trouvaient là des années avant ce massacre. Si seulement elles n’étaient pas aussi vides. Elle se cachait maintenant derrière cette armure, loin derrière cette vie qu’elle avait eu. Surtout vu le «sur» qu’elle venait d’ajouter à celle-ci. C’était ce qu’elle avait réussi à récupérer dans le vaisseau de feu son paternel. Dommage qu’elle ait laissé toute la vie qui l’animait derrière elle. La fleur s’était fanée. 

• Caractère :

« Le comportement est le miroir où chacun montre sa véritable image. » – Goethe

S’il y avait une chose que je pouvais dire à la fillette devant moi, ce serait que ceux qui survivent ne sont ni les plus forts ni les plus intelligents, ce sont ceux qui s’adaptent.

Cette petite boule d’énergie enjouée et entêtée. Ce filament de bonté et de vie pur. Ces rétines remplient d’audace et de rêves. Cette petite était maîtresse de son environnement. Une empathie légendaire la guidait partout où elle allait. La peur ne l’avait jamais habitée. Seules l’honnêteté et la vivacité d’esprit pouvaient la posséder. Elle avait très tôt compris que la vie avait la valeur qu’on ne lui donnait pas. Elle y croyait dur comme fer. Elle y croyait.

Je retirai mon regard de la photo pour le diriger vers la jeune femme en face de moi.

La jeune fille était un livre ouvert et pourtant, elle laissait l’impression de cacher toujours et encore plus de secrets palpitants que cette femme devant moi. En fait, la personne qui se trouvait devant moi était bien plus mystérieuses, mais on n’avait aucunement envie de découvrir les secrets qu’elle gardait. Elle semblait réservée à un tel point qu’aux premiers abords elle laissait croire qu’elle était fade. Elle passait sa vie à cacher des choses à propos d’elle, même à elle-même. Elle oubliait son passé pour mieux cacher son présent et n’avoir aucune idée de son avenir. Elle était celle qu’on ne voyait plus parmi la foule, cette étoile qui mourrait à petit feu. La seule chose qu’on pouvait parfois apercevoir dans ses yeux était des éclairs frappant de plein fouet. Sa franchise n’était plus qu’un vulgaire manque de tact. Son caractère était comme sa lame, bien trempée, mais plus pour les bonnes raisons. Son trop plein d’émotions avait fini par la submergée, la laissant désemparée face à elle-même. Face à moi-même.

Comment le miroir craquelé de ma cabine pouvait encore une fois tout m’apprendre? Je ne voulais pas laisser toute cette amertume en moi prendre le contrôle. Toutefois, c’aurait été me mentir de décider de conserver la même attitude qu’autrefois. Ma vie avait complètement changé. Je n’étais plus la même, j’avais goûté au goût ferreux du sang. J’avais senti des vies glisser entre mes mains, j’avais senti l’effluve des assassins. Je ne démontrais plus que du courage en surface. Le peu de l’essence qu’il me restait s’évaporait tous les jours pour montrer un visage encore tenace. Et pourtant…

J’essayais de ne plus penser à ce que penserait un père qui fut le mien. Je demeurais fidèle à mes convictions envers les autres, mais je n’avais plus aucun compte à me rendre. J’étais qui j'étais et plus qui j’eu jadis été.

Je me dis que peut-être que j’aurais pu prévoir ces événements. Peut-être aurais-je pu me préparer à tout ça. Peut-être que le cocon dans lequel j’avais grandi ne m’avait pas réellement aidé à grandir dans ce monde de «peut-être».

Avais-je honte de celle que j’apercevais dans ce miroir? J’étais trop désolée pour avoir honte. Je resterais fidèle à mes convictions, quitte à en mourir. J’avais changé, mais mon idéal était resté le même. Les cicatrices parcourant mon corps me rassuraient. Elles avaient cicatrisées. Peut-être, alors, -peut-être-  que mon esprit arriverait à en faire tout autant.

• Points forts :
·         Possède une empathie bien plus grande que la normale et un sens de perception et de déduction assez élevés. Bien qu’elle tente de le cacher, son contact avec les autres est très fort. Elle est aussi très sensible à ce qui l’entoure.
·         Malgré son caractère bien trempé, son ingéniosité lui permet de rester inaperçu. Après avoir dévié de l’art de la guérison, elle a développé des caractéristiques afin d’œuvrer dans l’espionnage.
·         Son don de télékinésie est très développer et ce, depuis qu’elle est relativement jeune. C’est toujours quelque chose qu’elle a adoré faire.

• Points faibles :
·         Son entêtement est tel, qu’il en devient aveuglant. Une vraie tête de mule. Elle serait prête à mourir pour ses convictions.
·         Sa capacité à capter les émotions peut la rendre incontrôlable et ses sauts d’humeur peuvent être très dangereux, même pour elle-même. La douleur ressentie par son adversaire peut lui être donc transmise.
·         Elle a toujours été dans l’ombre de son père, sous sa protection. Alors, elle sait parler en public, comme toute fille de diplomate, mais elle est loin d’avoir un charisme digne de ce nom. Elle déteste donc faire appel à la persuasion de Force. Elle est plus réservée, surtout depuis l’incident. Elle cache depuis son appartenance aux Jedi.
·         Elle a subi un traumatisme, bien sûr et depuis, elle dort mal et a des flashbacks. 





» Histoire





Je suis Willow Gwenn Quincy et je suis morte. Ou du moins, je préfèrerais l’être.


***


-Père, qu’est-ce qui me dit que la couleur jaune du soleil qui m’aveugle est la même que celle que vous voyez? 

J’aurais sûrement pu voir un sourire apparaître sur son visage si, justement, cette étoile ne m’aveuglait pas alors que je brandissais maladroitement mon arme devant lui.

-De quel soleil parles-tu? Je n’en vois aucun. Dis-moi, ressens-tu la chaleur qui frappe dans mon dos?

Je pouvais l’imaginer. Pourtant, rien ne pouvait me le confirmer intérieurement.

-Il faut une énorme ouverture d’esprit pour pouvoir avoir ne serait-ce qu’une idée de ce qu’est réellement un autre être. Willow, tu as la capacité de faire cela. Ta mère et moi l’avons remarqué depuis ton plus jeune âge. Ce qui t’entoure t’affecte énormément. Tu ressens les autres, tu ressens leurs émotions, leurs soucis et leurs joies. Toutefois, garde en tête que tu le vois tout de même à partir de ta propre perspective. Le jour où tu ressentiras les émotions des autres comme s'ils étaient les leurs, tu seras certainement le meilleur Jedi que tu ne pourras jamais être. Toutefois, prends garde. Un Jedi se doit de canalyser ses émotions, faire briller ce qu’il y a de meilleur en lui. Tu as l’âge nécessaire maintenant pour que je puisse te le dire. Ton parcours sera plus difficile, mais c’est ce qui te rendra plus forte. Tu ne dois pas laisser toutes ces émotions qui t’entourent te submerger. Tu es entourée de chevalier Jedi et de leurs descendants depuis ton enfance, mais le monde n’est pas composé que par le bon côté de la Force. Le bien ne pourrait exister sans le mal.

J’avais compris ce jour-là que la perspective dans une situation était ce qui comptait le plus, que notre réalité n’est, en fait, pas celle des autres. J’avais rencontré cette Force dont mon père m’avait mise en garde. Bien à mes dépends. Je n’ai sûrement pas encore tiré la conclusion qu’il voulait que je tire de son discours. Toutefois, à la suite des événements que j’ai vécus, j’en ai tiré une : Personne d’autres que moi connaît ma réalité, personne ne voit l’étoile de ma planète de la même couleur ou du moins, personne ne peut le prouver. Je suis donc, dès lors, guider seulement par mes propres convictions. Ai-je d’autres choix considérant que celle des autres ne peuvent pas complètement s’appliquer à ma perspective?

Père, je suis sûre que vous auriez compris. Enfin, n’ayez crainte, je prends garde.


***

On pouvait lire : «Bienvenue!» sur de grandes banderoles un peu partout dans l’établissement scolaire en plusieurs langues différentes. Timothée Quincy y avait inscrit sa petite et unique fille. Sa femme avait repris le travail et il était souvent à l’étranger. T6-C4 avait pris du service auprès de sa famille il y avait de cela déjà un an. Il tenait à ce que celui-ci passe le plus de temps possible avec l’enfant. Il avait des commandes de protection de base et savait prendre en charge des blessures mineures. C’était en réalité un projet pilot, une idée du diplomate pour assurer la sécurité des familles de ses collègues. Bien sûr, il s’était porté volontaire pour être la famille cobaye. Le droïde devrait assurer le transport de la petite tous les jours. Toutefois, aujourd’hui, c’était sa première journée et Timothée Quincy venait de parcourir des milliers de kilomètres durant la nuit pour s’assurer de ne pas manquer l’occasion. Aussitôt la présentation finalisée, il devrait repartir occuper son poste. Toutefois, à l’instant, il tenait fermement la main de sa bien-aimée femme alors qu’il portait sa petite fille dans ses bras. Elle avait les cheveux de sa mère et les yeux de son père.

À peine le père était-il reparti main dans la main avec la mère que la journée de classe débuta.

-Veuillez sortir une feuille et écrire vos noms en colonne. C’est le temps d’apprendre à nous connaître. Nous allons faire un acrostiche, dit la maîtresse.

Deux «W», deux «L», un «I» et un «O». Willow ne l’exprimait pas ainsi, mais elle avait l’impression que c’était soit du sadisme, soit de l’acharnement. Vous en connaissez beaucoup, vous, des caractéristiques qui commencent par «W»?

Willow dû utiliser son ingéniosité et le peu de mots qu’elle connaissait dans d’autres langues. Elle demandait souvent à son père de lui en apprendre quelques-uns. À chaque fois qu’il revenait à la maison, il apprenait trois mots à Willow dans la langue dans laquelle la majorité des habitants de la planète où il avait séjourné parlait. Il aurait bien aimé que sa fille devienne Jedi et suive ses pas…


***

Willow avait 11 ans. Son père ne venait plus à ses premières journées d’école, mais les exercices des premières journées passaient et se ressemblaient. C'était sa dernière année au sein de cette école. Après, elle devrait aller suivre sa formation de Jedi. Aujourd’hui, elle se devait de faire un dossier personnel dans la langue de son choix. La jeune Willow était enthousiaste à l’idée d’un tel projet et avait décidé de prendre l'Ewokese, malheureusement, elle dû aussi utiliser le langage basique puisque tous les termes qu'elle voulait utiliser n'étaient pas connus en Ewokese.

Nom: Willow Gwenn Quincy
Pseudo: Voir alinéa 42 du paragraphe 176
Âge: 12 ans, 40 jours, 17h58 et 3 secondes…. 4 secondes… 5 sec…
Sexe: Féminin

Informations du profil psychologique
Couleur préférée : Vert
Animaux préférés : Choreamnos (Mais seulement les femelles… ahahah! Vous auriez dû voir la tête de mon père lorsque je lui ai dit cela) / Rugger
Chansons préférées : Celle de ma maman
Groupes préférés : Assurément celui des Chevalier Jedi!
Repas préféré : Jifcake même si mes parents ne décriraient pas ça comme étant un repas…
Un moment embarrassant : Le ridicule ne tue pas, bien heureusement
Humeur : Vivante!
Fierté : La famille
Métier : Quelque chose d’encore nébuleux... Si vous voyez ce que je veux dire…
Déteste : L’injustice
Adore : Croiser le fer
Genre de garçons : *plus d’encre*

Réponses aux «si vous étiez»
Un vêtement… Un short, avec la grandeur que j’ai, vous savez, pas beaucoup d’autres options.
Période de la journée… L’avenir appartient aux gens qui se lèvent tôt, je dis ça, je dis rien.
Une partie du corps… Assurément les épaules, elles tiennent la tête.
Un ustensile de cuisine… Un blaster, oui, je cuisine souvent avec un blaster, ça vous cause un problème?
Un véhicule… Un voilier galactique.
Un outil… Une clef Alderaannienne.
Un instrument de musique… Un piano pour le voir tomber du ciel.

 

***


Mon père et moi étions sur la planète Coruscant. J’avais eu le droit à quelques jours de congé de ma formation de Jedi et il en avait profité pour prendre congé et sortir avec moi. L’après-midi allait être rempli d’achats. J’étais l’assistante de mon père pour faire les emplettes. Au bout d’un moment, je me sentis mal. L’énergie autour de moi s’était assombrie. Un être s’approchait de nous. Je ne le voyais pas, pas encore. Je tirai sur le haut de la manche de mon père.

-Père… père… quelque chose ne va pas.

Nous étions tout près du palais de justice. Nous passions par les escaliers y menant lorsque je me suis arrêtée. Je me sentais si mal. Mon père était penché près de moi.

-Qu’est-ce qui ne va pas?

Des journalistes de partout dans la galaxie montaient les escaliers à la hâte alors qu’un périmètre de sécurité était organisé.

-Tu ne la sens pas, la Force, papa?


Les yeux de mon père devinrent ronds comme des billes, puis il leva la tête pour voir celle d’un homme sortir du palais de justice. Celui-ci avait trois gardes Jedis le surveillant et des menottes aux mains et aux pieds.

Ce fut ma première rencontre avec un Sith. Ce ne fut malheureusement pas la dernière. Mon pauvre estomac. Heureusement, aujourd’hui, il est plus habitué. 

L’être d’une pure cruauté descendait les marches avec un sourire et quelques phrases pour tenter d’énerver ses gardes qui conservaient tout bien que mal un air stoïque.

Mon père me déplaça afin qu’on ne se trouve pas sur la trajectoire des gardes et du Sith, toutefois, ce fut plus fort que moi. Je ne contrôlais plus rien. Alors que le Sith posait son premier pied sur la marche où nous nous trouvions, je fus prise d’un frisson, puis mon repas de ce matin vint se loger intimement dans les lacets du Sith en question. Cela provoqua des rires gênés un peu partout dans la foule. Le Sith dégoûté s’énerva juste avant qu’un garde se charge de le calmer avec force. L’un d’entre eux eu un sourire et se retint pour ne pas rire. Cela lui attira quelques commentaires de la part du Sith.

-Toutes les piques que j’ai pu te lancer ne t’ont rien faite, mais une petite régurgite sur mes souliers et un peu plus que tu te roules de rire et que tu déboules les marches du parlement, comment… hmmhmmhmmm.

Le garde en question venait de bâillonner le Sith.

-Peut-être qu’un jour, vous, Siths, croirez en une chose qui s’appelle le karma, dit-il en me faisant un clin d’œil alors que mon père tentait de m’éloigner de tout ça et surtout des médias.


***


Mes oreilles sifflaient encore. Ma tête était lourde. Je me sentais si faible et impuissante. J’étais sur la passerelle menant au vaisseau de mon père et je fuyais à sa demande alors que ma mère venait d’être assassinée et que mon père respirait certainement ces dernières bouffées d’air.


*** 

Le cercueil de la glace. Celui que je m’étais bâtie à coup de barbelé. Celui qui m’avait enlevé mon dernier souffle de liberté. Ce verre soufflé d’une grande pureté. Ironique, n’est-ce pas, d’être emprisonnée dans une telle beauté. Un moment figé pour l’éternité. Celui d’une lame étant allé explorer la chair bientôt putréfiée. Celle dont découlent mon être, mon existence et le sang sur mon visage qui n’était même pas encore séché. Les larmes se frayaient une place sur mes joues, ruisselant et matraquant les tâches de sang s’y trouvant sans aucun remords, sans aucune fierté. J’étais exténuée. J’étais énervée. J’étais en colère.

Le miroir de ma cabine me faisait face. J’enfonçai mon poing dans celui-ci. Toutefois, mon poing n’était pas seul, il était suivi de toutes mes émotions à leur apogée. Au même moment, de la glace se mit à envahir toute la superficie du miroir permettant à celui-ci de ne conserver qu’une minime trace de l’impact. Puis, sous mon regard ébahi, la glace se rétracta aussitôt, laissant les pièces du miroir se fragmentées les unes après les autres et mon poing être criblé de minuscules lames de glace. Je retirai celui-ci avec vigueur de la surface reflétant une image brisée de moi. Mais était-ce seulement l’image qui était brisé?

Je m’assis dans le petit lit de ma cabine. Je me mis à retirer doucement les petites aiguilles de glace de ma peau. Puis, je tentai d’utiliser la Force pour faire cicatriser toutes mes plaies. Toutefois, elle m’avait quitté. Au même moment où j’avais enfin réussi à  faire de la cryokinésie, le torrent de mes sentiments avait fait fuir le bon côté de la Force en moi. Il avait été banni de mon être. J’eus la force nécessaire pour effectuer une poussée de Force, puis pour verrouiller ma cabine que T6-C4 essayait d’ouvrir par tous les moyens avant de m’effondrer dans mon lit en pleurant pour le restant de la nuit.  

On avait tué ma seule famille proche, j’avais perdu mon sabre laser et on venait de m’enlever la dernière utilité que je pouvais avoir dans ce bas monde : soigner.


***

Ma formation en tant que chasseuse de prime n’était pas aisée, mais celle-ci était plus facile que celle que j’avais suivie chez les Jedis. Elle me redonnait confiance en moi de jour en jour. Enfin, je ne me sentais plus inutile. Je n’avais pas ces longs discours sur l’utilisation de la force comme à l’école à mes débuts dans ma formation de Jedi et à ma spécialisation en tant que guérisseuse. J’avais enfin pu en apprendre d’avantage sur cette mystérieuse langue et culture qu’on n’avait pu m’apprendre à mon école spécialisée en langue et culture (ironique, je sais). J’avais appris avec joie les rudiments du Mando’a. J’avais de bonnes bases. Mes collègues m'avaient certainement appris à tenir une conversation basique, mais je n’avais pas pu encore mettre la main sur un Mandalorien qui accepterait de m’en apprendre plus. Ils étaient malheureusement très réservés sur ce sujet… Aussi, j’avais appris à me battre sans être dépendante de mon sabre ou de la force. Je n’avais d’ailleurs pas informé les autres de mon étroite liaison à celle-ci. Les souvenirs n’avaient pourtant pas disparu ni cette douleur que je ressentais, la mienne et celle des gens qui m’entouraient. 




» Parles moi de toi





• Prénom : Ély
• Âge : 18 ans
• Sexe : Féminin
• Est-ce un double compte ? Un triple compte ? Si oui, de qui ? : Nope
• Nom du personnage/personne utilisé pour l'avatar : Lara Croft
• Avez-vous signé le règlement : Chef, oui, chef!
• Comment avez-vous connu ce forum ? : C’est la faute de Dante.




"Ta vie est ma solde…"




Dernière édition par Gwenn W. Quincy le Sam 5 Nov - 2:21, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Grand Maître Jedi
 Grand Maître Jedi
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 31
Localisation : Temple Jedi de Coyn

Feuille de personnage
Double Compte: Elios Albireo / Medlinya Linaewen
Armes: Sabre laser à lame argenté, sabre laser simple à lame azurée (inutilisé), katana en Songsteel
Alignement: Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: Willow G. Quincy - La renaissance d'un Jedi [Finalisée ~ ] Sam 24 Sep - 11:18


Bonjour et bienvenue sur SWR Willow !

Avant toutes choses, je te conseille d'aller lire l'annonce faite il y a peu, de nombreux changements ont étés fais sur le quota des pouvoirs : Annonces du Staff

Cela étant, n'hésite pas à remonter ta fiche lorsque cette dernière sera complète. Nous l'étudierons à ce moment.

Au plaisir de te lire.

Dante



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsresurgence.forumactif.org
 Grand Maître Jedi
 Grand Maître Jedi
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 31
Localisation : Temple Jedi de Coyn

Feuille de personnage
Double Compte: Elios Albireo / Medlinya Linaewen
Armes: Sabre laser à lame argenté, sabre laser simple à lame azurée (inutilisé), katana en Songsteel
Alignement: Lumineux
Infos fermées
MessageSujet: Re: Willow G. Quincy - La renaissance d'un Jedi [Finalisée ~ ] Dim 9 Oct - 12:09


Bonjour Willow.

J'ai bien reçu ta demande de délais, et après concertation avec mes collègues, nous t'accordons un délais supplémentaire de 2 semaines (14 jours).

Tu as donc jusqu'au 23 Octobre pour terminer ta fiche.

Bon courage pour sa rédaction.

[EDIT]Au vu des récents événements et après discussion avec l'ensemble du staff, nous t'accordons, et ce à titre exceptionnel, un second délais de 2 semaines (14 jours) à compter du 23 Septembre.

Dernière date pour terminer ta fiche : le 6 Novembre inclus.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsresurgence.forumactif.org
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte:
Armes:
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Willow G. Quincy - La renaissance d'un Jedi [Finalisée ~ ] Dim 30 Oct - 22:31

Ce fut laborieux... merci pour votre patience!

Cette fiche est normalement T.E.R.M.I.N.É.E

Je tenais à ce qu'on le voit jusqu'à l'autre bout de la galaxie...

Bonne soirée/nuit ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Willow G. Quincy - La renaissance d'un Jedi [Finalisée ~ ] Lun 31 Oct - 13:42

Bonjour!

Alors après une lecture attentive de ta fiche, j’ai relevé deux ou trois petites choses mineures qu’il faudrait corriger avant d’être validée. Une fiche fort intéressante à lire, je me permet de le préciser. Voici la liste de petits détails à modifier :

-
Citation :
Un Jedi se doit de catalyser ses émotions

À moins de faire erreur, ne serait-ce pas plutôt canaliser que catalyser? Une broutille s’il en est mais une interrogation néanmoins.

-En quelques endroits du texte, tu utilises force avec une minuscule et non Force avec une majuscule. Naturellement, l’un exprimant la force physique et l’autre la capacité de ces moralisateurs en robe de chambre de faire léviter leur bière du frigo au salon, il est important de faire la différence. C’est plus cosmétique que dramatique mais je précise.

-T4-C6… Ou T6C4? On voit les deux formes dans ta fiche et plus encore, je ne vois pas de description dudit droïde. À froid, je dirais un droide astromech (La série T6 mais attention, si c’est bien cette série, c’est une ligne de droide datant de l’ancienne république donc plus de 3000 ans auparavant, ce qui serait assez surprenant) mais si sa désignation est vraiment T4, ça fait référence à un droide de combat créé par les colicoides… À préciser, d’une part et d’autre part, à moderniser si c’est le premier cas de figure. La série R est la plus utilisée du temps de la Guerre des Clones puis de l’Empire.

-Enfin, apprentissage du Mando'a. Les Mandaloriens sont ne sont pas du genre à partager, que ce soit technologie ou culture. Il serait donc très étonnant qu’un établissement scolaire hors Mandalore l’enseigne. Que tu l’aies apprit plus tard ne me gêne pas, au contact d’autres chasseurs de primes. Mais en cursus scolaire? J’en doute fort.

Donc voilà pour mes observations. Je suis également déçu de ne pas noter la présence d’une forte passion pour l’archéologie, le besoin maladif d’aller explorer des endroits où personne ne devrait mettre les pieds et une obsession pour les pistolets doubles et un fan club dévoué à cause de tes nombreuses aventures capturées dans d’excellents jeux vidéos distribués sous l’Empire pour calmer les masses hurlantes et rebelles.

Bonnes corrections et j’ai hâte de te voir sur le terrain!


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte:
Armes:
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Willow G. Quincy - La renaissance d'un Jedi [Finalisée ~ ] Lun 31 Oct - 14:11

Tyria Zann a écrit:
Bonjour!


Citation :
Un Jedi se doit de catalyser ses émotions

À moins de faire erreur, ne serait-ce pas plutôt canaliser que catalyser? Une broutille s’il en est mais une interrogation néanmoins.

Euh... lapsus. Il se peut aussi qu vous voyez des anglicismes, faut me le dire, j'ai vécu la dernière année et demi en frenglish.

Tyria Zann a écrit:


-En quelques endroits du texte, tu utilises force avec une minuscule et non Force avec une majuscule. Naturellement, l’un exprimant la force physique et l’autre la capacité de ces moralisateurs en robe de chambre de faire léviter leur bière du frigo au salon, il est important de faire la différence. C’est plus cosmétique que dramatique mais je précise.


Je vais corriger.

Tyria Zann a écrit:

-T4-C6… Ou T6C4? On voit les deux formes dans ta fiche et plus encore, je ne vois pas de description dudit droïde. À froid, je dirais un droide astromech (La série T6 mais attention, si c’est bien cette série, c’est une ligne de droide datant de l’ancienne république donc plus de 3000 ans auparavant, ce qui serait assez surprenant) mais si sa désignation est vraiment T4, ça fait référence à un droide de combat créé par les colicoides… À préciser, d’une part et d’autre part, à moderniser si c’est le premier cas de figure. La série R est la plus utilisée du temps de la Guerre des Clones puis de l’Empire.

Gwenn W. Quincy a écrit:
-Et non le moindre… T4-C6, droïde qui m’accompagne depuis que j’ai 6 ans. Il a subi plusieurs mises à jour depuis le temps. Il m’a appris à piloter le vaisseau de mon père et c’est lui qui a pris la relève lorsque j’ai perdu mes parents. Toutefois, nous avons eu un petit souci technique il y a quelques temps et celui-ci n’est temporairement plus en fonction.

T6C4 avait pris du service auprès de sa famille il y avait de cela déjà un an. Il tenait à ce que celui-ci passe le plus de temps possible avec l’enfant. Il avait des commandes de protection de base et savait prendre en charge des blessures mineures. C’était en réalité un projet pilot, une idée du diplomate pour assurer la sécurité des familles de ses collègues. Bien sûr, il s’était porté volontaire pour être la famille cobaye. Le droïde devrait assurer le transport de la petite tous les jours.

Pour le nom, la série et tout, sachant que c'était un projet expérimental, je n'en ai pas pris compte. Honnêtement, mes connaissances sur l'univers de Star Wars s'arrêtent bien avant ça. Et puis, oui, il sait très bien se défendre, mais son rôle n'est pas d'attaquer, ce n'est pas un droïde de combat à proprement parlé. Alors, c'est plus un compagnon de voyage et pilote.

Tyria Zann a écrit:
-Enfin, apprentissage du Mando'a. Les Mandaloriens sont ne sont pas du genre à partager, que ce soit technologie ou culture. Il serait donc très étonnant qu’un établissement scolaire hors Mandalore l’enseigne. Que tu l’aies apprit plus tard ne me gêne pas, au contact d’autres chasseurs de primes. Mais en cursus scolaire? J’en doute fort.

D'accord, j'ajouterai la partie avec les chasseurs de primes et je prendrai une autre langue pour le cours.

Tyria Zann a écrit:
Donc voilà pour mes observations. Je suis également déçu de ne pas noter la présence d’une forte passion pour l’archéologie, le besoin maladif d’aller explorer des endroits où personne ne devrait mettre les pieds et une obsession pour les pistolets doubles et un fan club dévoué à cause de tes nombreuses aventures capturées dans d’excellents jeux vidéos distribués sous l’Empire pour calmer les masses hurlantes et rebelles.

C'est Dante qui t'a donné toutes ces infos la joueuse que je suis? Suspect

Tyria Zann a écrit:
Bonnes corrections et j’ai hâte de te voir sur le terrain!

Merchi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Willow G. Quincy - La renaissance d'un Jedi [Finalisée ~ ] Lun 31 Oct - 16:47

Rebonjour!

Pour le droïde, c'est bon, aucune objection de mon côté. Je voulais juste m'assurer que ma lecture du texte et le "lore" ne se marchaient pas sur les pieds. On voit toutes sortes de choses quand on dirige un forum SW: mieux vaut demander que de ne rien dire et se prononcer trop tard.

Pour la partie sur les CDP et le Mando'a, fais moi signe quand ce sera édité.

Enfin, la référence à l'archéologie vise ton avatar. Lara Croft. Tomb Raider. Pas la joueuse. Dante ne m'a rien dit allant dans ce sens, je faisais du mauvais esprit sur le choix d'avatar, c'est tout^^


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2016

Feuille de personnage
Double Compte:
Armes:
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Willow G. Quincy - La renaissance d'un Jedi [Finalisée ~ ] Sam 5 Nov - 2:22

Citation :
Aujourd’hui, elle se devait de faire un dossier personnel dans la langue de son choix. La jeune Willow était enthousiaste à l’idée d’un tel projet et avait décidé de prendre l'Ewokese, malheureusement, elle dû aussi utiliser le langage basique puisque tous les termes qu'elle voulait utiliser n'étaient pas connus en Ewokese.

Et

Citation :
J’avais enfin pu en apprendre d’avantage sur cette mystérieuse langue et culture qu’on n’avait pu m’apprendre à mon école spécialisée en langue et culture (ironique, je sais). J’avais appris avec joie les rudiments du Mando’a. J’avais de bonnes bases. Mes collègues m'avaient certainement appris à tenir une conversation basique, mais je n’avais pas pu encore mettre la main sur un Mandalorien qui accepterait de m’en apprendre plus. Ils étaient malheureusement très réservés sur ce sujet… Aussi, j’avais appris à me battre sans être dépendante de mon sabre ou de la force. Je n’avais d’ailleurs pas informé les autres de mon étroite liaison à celle-ci.

Je pense que ça devrait être bon.

Et j'avais compris la référence. Je cherche juste tous les moyens possibles pour embêter Dante! Et par la même occasion, bah, je t'ai eu toi aussi, une pierre deux coups, car pierre qui roule n'amasse pas mousse! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Suprême du Consortium de Zann
Chef Suprême du Consortium de Zann
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2015

Feuille de personnage
Double Compte: Zan Kessler, Rudatankajarash Zanzamar et Darth Ignis
Armes: Rawk Chopped Special modifié
Alignement: Neutre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Willow G. Quincy - La renaissance d'un Jedi [Finalisée ~ ] Sam 5 Nov - 2:33

Pour moi c'est bon.

Je valide!

Bon jeu!


"Tout le monde a un prix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willow G. Quincy - La renaissance d'un Jedi [Finalisée ~ ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une Gungan Jedi
» Si tu me tiens...[Libre avec un ou plusieurs Jedi]
» Les pouvoirs du Jedi Gris
» entrainement jedi
» Maître Jedi ou Gris : inégalités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Résurgence :: Registre Galactique :: Fiches Validées-
Sauter vers: